Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée à la villa

Aller en bas 
AuteurMessage
Sya
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de:
Est soumis par:

MessageSujet: Arrivée à la villa   Ven 11 Mai - 20:12

Après une courte marche à travers Olphéra, Sya, précédée de son nouveau maître, arriva devant la villa Naldor. Haril lui ouvrit la porte et la laissa seule afin qu’elle s’installe tranquillement. Elle lui rendit sa veste, et, ayant trouvé la salle de bains, s’y enferma de longs instants.

Le bain était un luxe auquel elle avait rarement eu droit dans sa vie. C’est donc timidement qu’elle s’aspergea, d’abord, rinçant ses nombreuses plaies et égratignures. Puis, sans aucune modération, elle remplit la bassine d’eau brûlante, et s’y immergea entièrement. Elle vida à moitié une bouteille de shampooing pour homme dénichée dans un placard. Une fois sortie, elle fouilla dans les tiroirs pour y récupérer des échantillons de maquillage et de crèmes qu’elle appliqua consciencieusement sur sa peau abîmée. Enfin, enveloppée dans une grande serviette pourpre, elle s’aventura hors de la pièce.


Elle n’avait d’autres vêtements propres, et Naldor ayant récemment emménagé, elle ouvrit toutes les boîtes de carton qui croisèrent son chemin. Finalement, elle dut se résoudre à enfiler des vêtements pour homme. Elle n’avait rien d’attrayant dans ces habits amples, mais elle était propre, et cela lui suffisait. Dans la recherche désespérée de chaussures, elle découvrit une véritable caverne d’Ali Baba. Le bijoutier n’avait apparemment pas mis en boutique toutes ses œuvres. Un petit carton contenait, en effet, de précieuses orfèvreries soigneusement enroulées dans une espèce de mousse blanche.

Elle hésita quelques secondes. Auparavant, les seuls rapports qu’elle avait eus avec les bijoux étaient le vol et la contrebande. Sa main s’arrêta au dessus d’une paire de boucles d’oreilles ciselées, et finalement, s’en empara. Sya n’avait pas l’intention de les voler, de toute façon. L’androgyne n’avait-il pas précisé qu’il voulait voir ses œuvres portés par une femme ? Elle allait se mettre tout de suite au travail, et elle les enfila sur le champ.

L’Hybride aéra et rangea la salle de bains. Elle se sentait fraîche et libre. En passant devant un miroir, elle rencontra une jeune femme aux cheveux encore humides, coiffés en arrière, au teint pâle délicatement poudré, aux yeux pétillants et parée d’une splendide paire de boucles d’oreilles ciselée.

C’est comme cela qu’elle parut aux yeux d’Haril. Aucune gêne à porter ses créations sans lui avoir demandé son avis. Elle s’installa en face de lui, dans l’un des rares meubles installés.


- « Ca fait du bien… Bon, maintenant, voulez-vous que je vous aide à vider vos cartons, à installer votre marchandise, ou préférez-vous attendre demain ? »

En réalité, une autre question intéressait la jeune femme.

- « Oh, mais j’oubliais… vous avez sans doute faim, où est la cuisine ? Nous discuterons mieux devant un bon dîner… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Háril Naldor
Gérant de la joaillerie
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Arrivée à la villa   Sam 12 Mai - 22:53

En attendant qu'elle s'occupe de sa toilette et après lui avoir montré la salle de bain usuelle, Háril partit exécuter ses comptes à son bureau installé un peu à la hâte, la pièce presque entièrement recouvertes de boîtes en cartons, certains marqués "fragile" et contenant ses petits bijoux qu'il n'avait pas eu l'occasion de placer au magasin, d'autres de simples cartons contenant ses affaires, du vêtement au livre en passant par l'ameublement et quelques décorations plus ou moins fragiles elles aussi, emballées dans du papier journal et rangées soigneusement. Pour mener sa tâche à bien évidemment, il avait replacé ses lunettes sur son nez et légèrement déboutonné sa chemise, ne dévoilant cependant rien de spécial.

Au bout d'un moment cependant, Háril laissa là ses feuillets, joignit ses mains et regarda l'heure passer lentement, se demandant intérieurement ce que Sya était devenue. Il n'osait évidemment pas songer à la possibilité qu'elle ait pu s'évanouir de fatigue dans la salle de bains, mais fût rapidement rassuré lorsqu'il l'entendit pénétrer dans la pièce. Il la regarda passer dans sa direction jusqu'à ce qu'elle s'asseye sur une chaise en face de lui. Il entendit tinter quelque chose de familier, ce qui lui un peu serrer les dents. Il avança la main, effleurant le bijou de l'index et la regardant elle au fond des yeux.


"Le ménage peut attendre je crois. Elles vous plaisent ces boucles d'oreille?"

Il eût à peine le temps de formuler sa question qu'elle lui en lançait déjà une deuxième, le faisant lever les yeux au plafond avant qu'il ne les repose sur sa petite personne. Bon soit, la réponse pouvait toujours attendre un moment plus propice.

"Faim, pas vraiment mais ne vous privez pas. Je vous fais quelque chose? Ou peut-être êtes-vous capable de te débrouiller? Ah j'oubliais, excusez mon impolitesse: puis-je vous tutoyer?"

La vérité était que tous ces "vous" pompeux allaient finir par le rendre fou à force de les employer. Surtout envers une subordonnée, enfin soi-disant subordonnée; Háril ne la considérait pas exactement comme tel. Mais tenter d'analyser les relations qu'il ressentait pour la jeune fille serait par trop complexe à définir. En attendant qu'elle veuille bien lui répondre, il examina plus attentivement son minois, ajouté à cela l'allure qu'elle avait grâce aux boucles lui donnait un air assez séducteur, avantageux. Elle était encore plus belle lavée, habillée plus décemment, maquillée et bijoutée. Un sourire éclaira tendrement ses lèvres fines et rosées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrivée à la villa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» 02. [ Villa des Berry] Welcome in your new home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Nord :: Allée de la Rosé :: Villa Naldor-
Sauter vers: