Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psychologies, de l'humain à l'animal.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mer 2 Mai - 17:54

L'hôpital principal d'Olphera disposait, bien sûr, d'une salle de conférence. Mais, pour les grands évènements d'ordre national, il arrivait, comme aujourd'hui, que le théâtre fasse office de salle de conférence géante.

C'était le cas ce jour-ci, un évènement prévu de longue date, et rassemblant des médecins de tout poil et de touts environs.

.

A dire vrai, ce genre de conférence n'était pas ce qui passionait le plus Rosa, surtout quand il s'agissait d'y participer. Mais, quite à entendre des gens parler, autant que ce soit de choses pouvant être instructives. Aussi avait-elle décidé de venir malgré tout ici, quittant sa chaise roulante pour s'installer sur l'un des fauteuils des rangs de derriere, ceux-ci étant autrement plus confortables.

Ca n'avait pas encore commencé véritablement, malgré le mal horrible qu'elle eut à trouver une place de parking ; décidément, plus personne ne respecte les places pour handicapés... Elle décida donc, après l'annonce d'un retard d'un quart d'heure sur le début de la conférence, d'aller aux toilettes se passer un peu d'eau sur le visage: la chaleur à l'exterieur l'obligeait bien à ça pour paraître un tant soit peu fraiche.

Mais après un peu d'exploration, pas moyen de trouver ces fichus toilettes avec une jolie chaise roulante dessinée dessus. Tant pis, après tout, elle était capable de se lever pour accéder au lavabo. Elle opta donc pour aller vers les toilettes des femmes en pestant à voix haute:

"Bon sang, l'accessibilité de ce lieu est une calamité, j'enverrais ma plainte au directeur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla Tyno
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi
Est maître de: Masahiro
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mer 2 Mai - 18:14

Cette conférence avait donc été prévue depuis longtemps, certes mais ce n'était pas pour cela que Myla allait arriver à l'heure ... Son hybride avait décidé de jouer un peu avec elle d'une certaine façon, ses problèmes de philosophie l'intéressaient en général, mais cette fois ci, de par son retard, elle l'avait envoyé un peu au champs de blé. Celui ci n'avait pas été très content et cela s'était senti ! Myla avait passé près de dix minutes à lui demander excuse, tout ça n'avait pas arrangé son affaire. Dépassant donc la plus limite de vitesse d'Olphéra, elle trouva une place in extrémiste ... Se garant mal (mais n'allez pas dite que les femmes conduisent mal, c'est juste qu'elle est pressée), Myla couru jusqu'à l'entrée, il n'y avait pas beaucoup de monde, le plus gros était passé. Sur un panneau déroulant, on annonçait que la conférence aurait un peu de retard. Ayant courue (comme une folle ...), la vétérinaire décida d'aller aux toilettes.

Les toilettes, pièce où les idées fleurissent ... Si je vous assure, petite pièce en général, où il fait chaud et où l'on peut lire lorsque l'on a envie... Enfin évitez de faire ça dans les toilettes publiques, ce serait vu comme déroutant. Bref elle se jetait de l'eau à la figure, vous n'avez pas pensé qu'elle ferait une commission quand même ! Lorsqu'elle entendit une voix mélodieuse et douce criait de jolis mots tout aussi charmants :

" Bonjour Bonjour, vous souhaitez de l'aide Demoiselle ? " Myla n'avait au début de sa phrase pas aperçu le fauteuil, mais voyant que la jeune femme était beaucoup plus petite qu'elle, son regard avait dérivé très vite vers l'appareil, il était bien vite remonté pour ne pas gêner la jeune femme. Avec un sourire, elle rajouta :
" C'est sûr que ce n'est pas très accessible... Docteur ? Et de ? Heureuse de faire votre connaissance, Vétérinaire Tyno." Myla fit une petite révérence pour marquer son salut et elle retourna bien vite face au miroir, ses mains étaient mouillées, c'était pour ça qu'elle n'avait pas tenté de tendre sa main. S'essuyant le visage, elle attrapa un bout de sopalin fourni, et s'essuya les mains, puis elle en tendit une envers celle qui pestait quelques secondes avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mer 2 Mai - 18:30

Tiens, une présence autre, venue visiblement pour les même raisons (car tout le monde sait que les femmes ne font jamais leurs besoins: elles sont au dessus de ça ; c'est pour ça que les toilettes des femmes sont toujours propres) Elle eut un comportement fort charmant, qui appaisa aussitôt Rosa, s'apputant sur l'évier pour accéder au dérouloir à serviette, et elle aussi secher un tant soit peu sa main pour serrer celle que lui tendais Myla.

"Docteur Rosado, diplômée en psychologie et psychiatrie. Enchantée."

Ne prolongeant pas plus que ça les présentations, puisque devant rester debout, état de fait qui ne dura pas longtemps, se rasseyant assez vite sur son fauteuil.

"Un peu d'aide pour me pousser ne serait pas de refus, si j'avais su pour l'accessibilité, j'aurais pris une canne, et non mon fauteuil..."

Se rendant compte qu'elle passait plus pour une vilaine aigrie que pour autre chose, elle corrigea vite le tir en entamant une conversation plus saine:

"Alors comme ça vous êtes vétérinaire? Ma foi, s'il y a un domaine qui m'est étranger, c'est bien celui-là. A vrai dire, je ne me suis même presque jamais penchée sur le sujet de la conférence avant il y a trois jours"

Dit-elle, déjà nettement plus souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla Tyno
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi
Est maître de: Masahiro
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mer 2 Mai - 21:23

Myla eut un sourire, cette femme avait l'air très intéressante et sa discussion allait être donc très bonne. Riant lorsqu'elle sous entendit qu'une aide lui serait bonne pour pousser son fauteuils, elle dit :
"Docteur en psychologie, vous devriez aimer mon hybride, c'est quelqu'un de très intelligent et sa philosophie est très curieuse. Il voit tout d'un certain angle, et ne s'empêche pas de dire de vive voix ce qu'il pense. Bref un vrai ange. Je vais vous pousser, ne vous inquiétez pas, ça ne me dérange pas, et puis on va pouvoir passer devant tout le monde... (Rire) Oui vétérinaire et je vois malheureusement beaucoup d'horreur. Beaucoup de cruauté et des choses qu'on ne pense pas important se révèle quelque fois trop importante. C'est pour cela que je suis venue, pour prouver que les hybrides et neïkos ressentent et pensent comme nous. Désolé si ce n'est pas votre avis, mais c'est le mien. Oui mes opinions sont souvent contestées, mais ce n'est pas grave, j'ai toujours mes arguments. Je vais passer tout à l'heure devant le public, j'ai une partie à faire. J'en ai fais la demande depuis longtemps, et on a accepté tant que je reste dans la limite de l'acceptable !
Je trouve que cette conférence a son importance, enfin dans mon métier, de plus le sujet est large et cela peut être intéressant d'entendre tout ce qui se dit ... Et c'est une occasion pour moi de revoir de vieux amis. Et vous pourquoi êtes vous venue ? Obligation ou raison particulière ? "



La vétérinaire n'était pas très bavarde d'habitude mais pour une fois qu'une personne l'écoutait, ce n'était pas si mal... Quelqu'un l'écoutait, c'était ça, enfin c'était aussi son travail, mais elle n'avait pas payé pour se faire écouté, c'était là toute la différence et elle en était très heureuse. Arrivant devant une masse compacte de gens qui voulaient rentrer, elle cria :

"Attention, Bande de Mufles, laissez passer !! Vous n'avez pas honte, et après on dit les Hybrides mal élevés ! Espèce de ..." Les paroles d'Amarok lui étaient revenues, surtout ne te fais pas remarquer ... Arf c'était râpé comme du gruyère. Les gens lui firent place tout de même et elle poussa la docteur Rosado jusqu'à la porte, entendant des paroles basses prononcer à son égard, ce n'était pas rare, dans son quartier elle était connue... Ses opinions révolutionnaires aussi étaient connues. Faisant fit de tout, elle demanda à la jeune femme qu'elle poussait :

"Vous voulez aller où ? Au fond, devant ? Droite Gauche ? Diagonale en Crabe... Bon je m'excuse, mon humour est assez... disons vaseux. Mais on sourit pour me faire plaisir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mer 2 Mai - 22:15

Myla était une jeune fille agréable, avec un air idéaliste qui était raffraichissant. Sa passion pour son activité transparaissait, donnant un véritable petit souffle d'air frais avant cette conférence. Une fois ses paroles achevées, elle répondit:

"Oh, vous savez, ça touche à ma sphère de compétence, et cette conférence veut confondre des idées de cap très divers. Je suppose que c'est pour ça que vous pouvez participer à celle-ci d'ailleurs. Je représente une mouvance assez jeune à ce qui paraît... Bah, c'est un avis de vieux ça."


Elle conclut d'un sourire, laissant à présent la vétérinaire la pousser, répondant lorsqu'elle lui demanda sa destination:

"Eh bien, j'ai posée mes quelques affaires dans la rangée du fond. Et, ne vous inquiétez pas. Je ne suis pas du genre à sourire faussement, votre humour est tout ce qu'il y a de plus respectable... Par contre, vous m'avez l'air angoissée. C'est naturel ou c'est cette conférence qui vous angoisse..? Bah, dans un cas comme dans l'autre, si vous sentez une perte de confiance, focalisez-vous sur une personne particulière. Changez-en de temps en temps, mais, faites comme si vous lui parliez. Ca dédramatisera la situation."

Puis, quittant son fauteuil roulant, pour aller sur le fauteuil, elle conclut, souriante, d'un:

"Le conseil était gratuit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Jeu 3 Mai - 22:00

(une petite Crise Rosa par ici et maintenant a ton prochain poste^^ sa te tente? :p )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Jeu 3 Mai - 22:37

(Me laisser le choix? Ahlala, c'est pas l'idée. Moi je suis toujours prête à péter un plomb mon cher. Impose, je disposerais.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla Tyno
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi
Est maître de: Masahiro
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Dim 6 Mai - 15:40

" Oh ne vous inquiétez pas. Ce n'est pas la première fois que je parle devant du monde, heureusement que ce sont des scientifiques, ils ne me jetteront pas des tomates ... Il y a un respect plus prononcé ici, enfin j'espère. Merci pour le conseil tout de même... Vous êtes très gentille, et bien bonne conférence à vous."
Myla qui avait donc poussé la jeune femme jusqu'au fond, repartit souriante et légère, elle aurait au moins une alliée dans ce camps, enfin une alliée potentielle. Arrivant au premier rang, où Myla avait déposé quelques une de ses affaires, elle monta par un petit escalier sur le côté de la scène et s'avança vers les autres. Des regards plutôt hostiles l'accueillir mais elle n'en avait que faire. S'asseyant sur une chaise, elle passa sa jambe droite par dessus sa gauche, et sortit un petit carnet où elle arracha une feuille portant des indications.
La vétérinaire ne serait que dans les derniers à parler, mais c'était déjà bien d'avoir été choisie pour énoncer son point de vue. Soupirant, elle serra ses mains, il y avait toujours un petit stress avant la parole. Ensuite tout passait,... la lumière s'éteint peu de temps après et un projecteur visa le présentateur de la conférence, un professeur réputé :

" Bonjour à tous Demoiselles, Dames et Messieurs, je souhaite que cette conférence vous apporte quelque chose en culture comme en matière à penser [...] Plusieurs personnes parleront au cours de cette conférence et je demande que silence soit fait pour chacune, le respect de leur avis est primordial. Il y a des professeurs, des vétérinaires et des médecins .... Bref commençons par le Professeur Denis qui vous expliquera les bornes chronologiques que nous franchirons ensemble... "

Le vieil homme reposa son micro et un jeune humain vint prendre la parole. Enoncant un discours qui avait dû être peaufiné depuis un certain temps, ... Myla ne vit pas le temps passer. Bientôt son nom fut appelé, se levant avec grâce, ne jamais faire comprendre à son public que l'on est sur les nerfs. Ses talons claquèrent sur le faux sol de la scène, elle soupira et bientôt pris le micro de sa main droite.

" Et bien que dire ....chacun a développé son point de vue, le but de cette conférence est donc d'observer la façon de pensée de l'humain mais aussi de ... l'animal. Et quand j'entends animal, je parle aussi des neïkos mais aussi des hybrides que l'on considère comme en parti animal. Mon métier n'est autre que la profession de vétérinaire, je vois donc chaque jour des neïkos, c'est mon métier. Comme vous vous en doutez, j'ai une certaine adoration pour eux, mais là n'est pas la chose. Façon de penser ...Chacun être vivant à sa perception du monde, non ? Et donc les neïkos et hybrides aussi. Or au contraire, ces mignonnes choses se rapprochent beaucoup du genre humain, plus qu'on ne peut le croire.
Comment dire ... parlons tout d'abord de l'hybride, j'en possède un et il n'y a que le titre qui le retient. Il vit sa vie sans moi, je lui apporte juste un toit et une compagnie... Il philosophe, il rie et pleure comme tout le monde. Il éprouve des émotions, et au titre de certains devoirs et droits entre humains, je pense qu'il en mérite autant, considérez les comme des enfants si vous le voulez, mais non comme des bêtes. Olphéra est un pays merveilleux ... Mais certains de ses aspects sont plus noirs que d'autres, c'est là mon opinion, si seulement, on accordait une charte pour eux qui leur garantit une certaine protection et un minimum de conditions de vie. Je reconnais que certains d'eux vivent comme des animaux et alors la différence apporte richesse, non ? C'est bien ce que je lis dans de nombreux livres ! Dont certains sont de vous !
Avoir peur, car certains en ont peur est normal, mais avoir peur et détruire leur caractère ne l'est pas !
Les neïkos sont une race à part, mais certains essayent de s'intégrer avec nous ! Certains font leur possible pour ressembler aux humains, rejeter par leurs semblables car ils essayent de s'intégrer, ils sont rejetés aussi par ceux à qui ils veulent ressembler. Les dieux ou Gaïa si vous préférez les ont fait naître comme ça, et c'est à nous tous et ensemble que l'on peut décider de leurs destins.
Ensuite certains se plaignent de leurs violences, mais regardez ce qui vous entourent, comme appréciez une race qui force et qui détruit si la chose ne leur sert à rien... Je ne devais pas dépasser certaines limites, j'aurais voulu vous montrer ce que je reçois chaque jour dans mon cabinet ! Blessures graves ou pas, ça en est ! Et qu'ensuite les maîtres mentent sur les raisons de celles ci, c'est inadmissible. La cruauté gratuite devrait être bannie, mais l'homme n'a que faire de cela ... C'est sur ces mots que je finirai, j'estime ne pas avoir dépasser les limites et vous prient d'accepter mon discours. "


Myla alla se rasseoir sur sa chaise, les murmures étaient ses applaudissements, c'était le principal, ils parlaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Dim 6 Mai - 18:07

A la fin du discours de sa consoeur, Rosa se contenta d'un sourire. Elle paraissait gentille, mais, semblait défendre décidément ses idéaux bec et ongles. Charmante, vraiment... Mais son sourire se mua progressivement. Sa tête la faisait souffrir... Elle avait assez souvent ces petites crises, elles étaient brèves, mais, très vives... Et ce ne fut qu'à l'appel de son nom qu'elle relâcha la main qu'elle avait posée sur sa tempe...

Faisant tout le parcours de haut en bas laissant son fauteuil en roue libre, son freinage in extremis lui permit de faire une arrivée pour le moins remarquée. Elle commença ensuite à quitter son fauteuil pour se hisser sur l'estrade, faisant remarquer à ceux qui s'y trouvaient: "Et alors, y'a personne pour m'aider là ou quoi?"

Installée à terme sur un siège surélevé, elle put parler au pupitre, comme tous. Et commença simplement.

"Bien. Pour ceux qui ne me conaitraient pas, je suis le docteur Rosa Rosado, de l'hôpital central d'Olphera, diplomée en psychologie/psychiatrie. Et, succédants à d'éminents confrères et d'éminentes consoeurs, je constate, cependant, un oubli majeur, dans leurs discours. En effet, leurs avis émis, ils en ont oubliés ce que voulait véritablement dire le terme "psychologie". Soit, si l'on creuse à la racine du mot: Science de l'âme.

Une bien noble science, mais, n'oublions pas qu'au même titre qu'un podologue ne peut pas faire son office sur une personne amputée des deux jambes, parler de psychologie, pour des êtres que le consenssus décrit comme étant dépourvus d'âme, est vous en conviendrez absurde... D'aucuns diraient que ce n'est pas le terme psychologie de cette conférence qu'il faut changer, mais, le statut même des Neïkos, hybrides et autres esclaves, mais, je ne préfère pas me lancer dans une polémique houleuse..."


Se remassant un instant la tempe, Rosa reprit ensuite, d'un ton plus affirmé.

"... Pour parler du fond du problème... Les êtres sont conditionnés par leur entourage... Ainsi, un humain élevé par les loups sera lui-même sauvage, et quasi-incapable d'apprendre quoi que ce soit, hormis les choses les plus basiques. Si l'on élevait une personne ici, on pourrait, dans le même ordre d'idée qu'elle deviendrait progressivement un gros con pédant ne pensant à terme qu'à ses honoraires et sa résidence secondaire, voir à troncher la petite stagiaire, après tout, c'est sa faute, elle avait qu'à pas remuer du croupion ainsi, bien sûr. Puis, même son regard aurait un air de boeuf dépressif, est-ce que ceci ferait de lui un hybride, mi homme, mi veau? Très certainement, après tout, c'est tellement plus commode, d'avoir certains individus en plus, pour se faire cirer les pompes, et sans eux, on ne pourrait pas lire le journal tranquilement en se faisant flatter son gros manche dégueulasse par une jouvencelle déguisée selon ses fantasmes de pervers refoulé, n'oublions pas non pl..."

Au bout d'un moment, le maître de conférence, consciencieux, se leva pour se rapprocher de Rosa, et chercher de la raisonner. Il se fit savament repousser. La tête penchée sur le micro, elle continua à vociférer.

"Alors voilà, ça fâche hein, de voir que toutes ces conneries, c'est juste pour les trucs qu'on assumerait pas autrement hein? Et pourtant c'est vrai, la preuve, on cherche à me censurer! C'est une honte! Un s..."

Cherchant à pousser avec plus d'insistance, Rosa perdit l'équilibre qu'elle avait sur sa chaise, et se retrouva étalée au sol, visiblement pas blessée, mais, s'arrêtant de parler aussi agressivement après une petite volée de "c'est une honte!". Elle resta ainsi un moment, se laissant sans réagir reconduire jusqu'à son fauteuil roulant, comme cherchant à comprendre ce qu'elle avait elle-même dit plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla Tyno
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi
Est maître de: Masahiro
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Lun 7 Mai - 19:22

Ah Rosa passait, c’était le moment où elle en apprendrait un peu plus sur sa consoeur, et puis elle pourrait avoir un aperçu du genre de parole qu’elle avait. Au début, tout allait pour le mieux mais la suite était un peu plus … disons osé. Si la limite était aussi loin, elle aurait pu parler un peu plus franchement, écoutant et souriant de temps en temps aux mots de la psychologue. Un rire lui prit lorsqu’elle parla du pseudo hybride veau… Riant et pleurant en même temps, elle se dit que c’était une très bonne image et qu’elle la retiendrait ! Des larmes de rire coulaient le long de ses joues, malheureusement elles se tarirent quelques secondes plus tard, lorsque Rosa se fit reconduire à son fauteuil. D’une voix aussi froide qu’elle le pouvait, elle dit d’une voix assez forte :
« Allez y molot bandes de mufles, en plus de lui pourrir son temps de paroles, vous la forcez ! Espèce de vaches ! Vous devriez avoir honte et vous cachez dans les tréfonds de vos âmes ! Toute façon, vous n’êtes que ce que vous essayez de chasser. Espèce de petits merdeux … »

Myla mit sa main sur sa bouche, en faisant la petite fille qui vient de se rendre compte d’avoir dit une injure … Elle se positionna de façon à faire la fille complètement gamine, et rajouta :
« Pauvres petits choux, il faut aller pleurer dans les jupes de maman ! » Allant vers Rosa, elle la poussa vers le fond de la salle et leva la tête bien haut pour montrer qu’elle n’avait pas honte d’avoir dit ce qu’elle avait dit … Phrase très compréhensible, si je vous assure, relisez là, bref… Raccompagnant Rosa à son siège premier, elle s’assit devant elle, le siège était vide. Ne se gênant pas le moins du monde, elle se retourna et demanda : « Ca vous arrive souvent cette façon de parler … ? Moi oui … Il faut dire que j’ai la langue pendue tout de même et j’aime exprimer mes opinions. Oui obtenir la défaite de son ennemi, et qu’il vous dise que vous aviez raison, ça c’est le meilleur »
Myla était totalement partie dans son délire, la vétérinaire avait les yeux qui brillaient et elle avait joint ses deux mains à la façon d’un ange, or elle était plutôt le contraire. Comment comprendre … Myla avait son imagination plutôt très développée et elle avait de la facilité avec les champs spatiaux. Puis revenant enfin sur Terre, elle observa son interlocutrice, et lui sourit comme une enfant. Ses cheveux étaient un peu en bataille mais elle s’en fichait bien, et de toute manière, cela ne la gênait aucunement. Les autres personnes autour tendaient l’oreille de temps en temps, pour voir si ces deux là étaient vraiment atteintes ou non…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Mar 8 Mai - 1:56

Rosa prit sa tête entre les mains pendant son transport, vers sa place. C'est en écoutant ce que lui dit Myla qu'elle prit progressivement conscience de ce qu'elle avait dit et fait... Et c'était l'essence même de ce qu'elle n'aimait pas dans le comportement des autres, ce désir de superiorité... Pourquoi l'avait-elle exprimé si fortement alors..? Plongée dans son incompréhension, elle répondit malgré tout à la vétérinaire:

"Vous avez tort."

Visiblement bien moins enthousiaste, elle leva les yeux vers elle, puis, se redressa, un peu...

"Je ne sais pas ce qui m'a pris. J'ai pété les plombs... Si mon patron a un tant soit peu de sens, il me virera. A sa place, j'aurais fait pareil, je comprends très bien. en plus, c'est... C'est à peine si je suis d'accord avec ce que j'ai dit. J'avais préparé un truc bon sang! Et je ne l'ai même pas sorti, rien. J'ai juste... Déblatérée de façon agressive..."

Elle posa un papier qu'elle avait dans son fauteuil roulant sur le siège du théâtre, puis prit la veste posée sur sa place, sur ses genoux, avant de faire volte face, pour se diriger, lentement et péniblement, vers la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla Tyno
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi
Est maître de: Masahiro
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Sam 12 Mai - 14:50

Une psychologue folle, c'était la première fois qu'elle voyait ça, enfin vous me direz, quoi de mieux que quelqu'un d'un peu déjantée pour comprendre une autre personne tout ou moins déjantée que la première. Après un chat se fera mieux comprendre par un autre chat et non une chèvre, bref... Myla était étonné mais n'en laissa rien paraître, on est véto ou non. Bref on sait se taire ou pas, c'est dans l'éducation. Elle ne répondit même lorsque la docteur lui dit qu'elle avait tort, après tout c'était son point de vue... Mais bon il ne fallait pas se leurrer, aucun être humain prenait à égal les autres, après tout on se dit souvent qu'il y a pire malheur que les notre, et ça, c'était une supériorité qui nous réconforte. Mais allez dire ça à une psychologue, vous récoltez des heures à débattre, et elle gagnerait juste car Myla n'aime pas blablatérer pour rien... en gros elle aurait fuit ni plus ni moins >__<.

"Si vous voulez ...Vous savez, votre patron, il est peut être même pas là et graisser la pattes des journalistes, ça se peut ... Enfin bon, vous voulez que je vous aide jusqu'à la sortie, je me suis garée du côté Ouest par contre ...Et vous ?"

Myla ne voulait pas reparler de l'intervention de celle ci, elle savait que parler de ce qui ne va pas avec quelqu'un de honteux, ça peut se révéler très moyen. Et on peut arriver au point où la personne se met à crier des insultes à qui veut l'entendre. Et c'est pas très positif ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 31
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   Jeu 17 Mai - 3:41

Continuant de s'avancer hors du théâtre, Rosa répondit à Myla, d'un air blasé:

"Oh, je sais parfaitement que mon patron n'a absolument aucun sens, qu'il n'est pas dans la salle, qu'il ne lit même pas le journal, ce qui, là, est une bonne chose parce que vous n'avez pas idée de la quantité de journalistes présents ou potes avec un médecin présent, sans oublier le fait qu'il doive changer de pantalon à chaque fois qu'il me voit malgré son homosexualité -un fantasme est un fantasme, et à son âge, on ne peut être médecin si haut placé qu'en fantasmant sur les malades et les handicapés-

Nan, le problème, c'est surtout que je ne comprends pas ce que j'ai fait, et que j'adore régler les trucs que je ne comprends pas. D'ailleurs à ce propos, parler de votre amour immodéré pour l'animalité serait follement amus... Interessant. Mais, hey, ne restez donc pas comme ça, aidez la pauvre handicapée que je suis, et menez-moi donc jusqu'à la seconde ruelle à droite en sortant."


Rosa croisa les bras en regardant la météo, d'un air totalement désinvolte d'un coup d'un seul, se forçant dans un premier temps à l'avoir malgré son anxiété, pour, peu à peu, l'arborer plus naturellement. Une methode personelle pour chasser ses troubles aux moments inopportuns. Au bout d'un moment, elle sortit de son sac à main l'une de ses cartes professionelles et la tendit au dessus de sa tête, à l'intention de Myla:

"Des fois que vous culpabilisez parce que votre entourage vous dit que vous êtes une folle dingue, ou que vous aussi fantasmiez sur les handicapées, mais n'ayez pu avoir un cursus aussi brillant que mon boss..."

C'était une proposition dissimulée, limite peu assumée, mais, dans l'idée de Rosa, ce n'en était pas moins une proposition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psychologies, de l'humain à l'animal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psychologies, de l'humain à l'animal.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain
» Quizz (mon animal preferer)
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» Database : Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Ouest :: Le théâtre-
Sauter vers: