Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eternara

Aller en bas 
AuteurMessage
Connavar Hawkeye
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Eternara   Sam 25 Aoû - 17:31



http://matsudai.keuf.net/index.htm

- A votre avis, le monde va-t-il changer?
- Qu'entendez-vous par là mon Seigneur?
- Ne croyez-vous pas que tout est vain malgré mes actions pour sauver la Terre et ses humains? Ces êtres pourvus d'un orgueil sans précédent refusent toute aide. Il est décidément bien difficile de les sauver de leur fin…

Le seigneur des anges soupira. Ses grandes ailes de plumes blanches refermées sur ses côtés ne s'étaient pas ouvertes depuis bien longtemps. Trop vieux, prétextait-il. Et oui, même les anges vieillissent, bien que cela soit plutôt au niveau du moral. Las d'un combat sans fin, le seigneur était assis dans un fauteuil, calé dans quelques coussins. Un bras sur l'accoudoir, la main tenant sa tête, Dieu ne savait plus quoi faire. C'était la fin. Jamais il ne réussirait avec l'aide des anges gardiens de raisonner les humains. Jamais il ne réussirait à repousser les démons qui s'aventuraient toujours plus en dehors de leur territoire. Ces démons qui faisaient des ravages chez les humains et les anges, les capturant pour en faire des esclaves, tandis que les vampires se nourrissaient carrément du sang des habitants de la Terre. Chaque jour, ses lieutenants lui apportaient des rapports avec son lot quotidien de disparus et de morts. La situation devenait ingérable. La multiplication de seidhs était un autre signe. Composés d'anges déchus et de démons renégats, les seidhs avaient trouvé refuge sur un autre plan qu'ils avaient baptisé Mutsudai, la terre des bannis. Et des bannis, il y en avait de plus en plus! Des anges voyant leur suzerain s'affaiblir, contestait son autorité, se permettait des fautes graves. Le Grand Ange était obligé de les bannir, de les envoyer dans le Mutsudai. D'après ses rapports, ils étaient de même chez son ennemi Satan. Des démons, fier de leur puissance, outrepassaient les ordres ou ne les exécutaient pas du tout. Ca leur valait un aller simple pour le Mutsudai.

Le Grand Ange se leva, surprenant le jeune à son service. Il fallait faire quelque chose, et tout de suite! Il ne pouvait plus rester assis dans son paradis à voir ses disciples et les humains se faire décimer par son frère Satan. Une détermination farouche et une puissance que l'on croyait éteinte, émanaient de lui. Dieu s'était levé peut-être pour la dernière fois, mais il allait frapper un grand coup chez son ennemi.

- Je me rend à la Tour Céleste. Prévenez Gabrielle de prendre ma place jusqu'à ce que je revienne.

Le jeune ange regarda son seigneur partir à grands pas, avant qu'il ne s'acquitte de sa mission, trouver Gabrielle. Courant dans les couloirs blanc du palais, battant des ailes pour aller plus vite, il visita toutes les chambres avant de trouver le général Gabrielle, assoupie sur une table où s'étalait des cartes. Le jeune ange s'approcha, murmurant des "Dame Gabrielle, réveillez-vous", mais le général ne bougeait pas. Le disciple posa une main sur son épaule. Un battement de cœur après, il se retrouvait plaqué contre le mur, une lame sur sa gorge, la dame Gabrielle parfaitement réveillée à présent, visiblement en colère aussi.

- J'avais demandé qu'on ne me dérange sous aucun prétexte!!!
- Je.. je suis désolé, dame Gabrielle, mais le Grand Ange… Dieu vous demande de prendre sa place pendant son absence…
- Où est le Grand Ange?
- A la Tour céleste, dame…
- QUOI???

Elle lâcha brusquement le disciple qui tomba sur le carrelage. Courant, volant, elle arriva bien vite à la salle d'audience. Le fauteuil était vide, évidemment. Virant de direction, elle se dirigea vers la Tour. Elle craignait le pire. Le Grand Ange n'avait pas l'intention de… non non, il savait ce qu'il encourrait s'il… Mais il semblait désespéré ses derniers temps. Pourvu que Gabrielle arrive à temps pour l'empêcher de commettre l'irréparable.

La Tour Céleste était le centre du paradis, comme ses jumelles dans les autres mondes. Les Triplées… La Tour Infernale dans les enfers, la Tour des Ombre dans le Mutsudai et la Tour Céleste dans le paradis. Ces fiers bâtiments ne servaient pas qu'à asseoir l'autorité des grandes puissances. Elles servaient également de répertoire de toutes les âmes ayant passées sur leur territoire. L'univers était créé de tel sorte à ce que la Terre se trouve au centre, les Enfers dessous, le Paradis au dessus et le Mutsudai dans son ombre. Trois mondes qui tournaient autour de la Terre, patrie des hommes mortels. Le grand équilibre de l'univers avait doté la Terre de pierres capables de se transporter vers les trois autres mondes. Les pierres de téléportation, véritable enjeu économique et politique pour les quatre différents environnements. Les pierres célestes menaient au paradis, les pierres infernales descendaient dans les enfers, tandis que les pierres d'ombres dirigeaient vers le Mutsudai. Chaque passage d'une âme était enregistrée dans la Tour appropriée. C'était un excellent moyen pour les dirigeants de chacun des mondes, de connaître les allés et venues, mais surtout de bloquer l'accès à certaines âmes d'entrer sur leur territoire. Mais ce que la grande majorité des êtres vivants ignoraient, était peut-être, la véritable raison de l'existence de ces Tours…

Gabrielle arriva enfin en vue de la Tour Céleste. Elle savait qu'elle arrivait bien après son maître, mais elle ne pouvait pas abandonner. Redoublant d'effort, la belle ange accéléra son vol de ses ailes puissantes, déboula dans l'entrée de la Tour en hurlant le nom de son maître. Ici, plus question de voler. Le temps et l'espace n'existaient plus à l'intérieur des Tours. Les lois habituelles de l'univers n'avaient plus cours. Courant alors dans les escaliers sans fin qui filait vers le sommet, Gabrielle présentait le pire. Sur le carrelage blanc particulièrement glissant, elle dérapa quelque peu quand elle tourna pour entrer par une porte entrouverte. Ce n'était pas le niveau du compteur des âmes. Il était écrit sur le mur de marbre "salle des sphères". A l'intérieur, des étagères par centaines s'étalaient, créant un véritable labyrinthe, et sur les meubles, des sphères de cristal d'une blancheur éclatante miroitait doucement sous les rayons d'un soleil inexistant. Gabrielle ne freina pas sa course, zigzaguant entre les étagères, elle finit par retrouver Dieu devant l'une d'elle, lisant visiblement une étiquette.

- Maître! Ne faîtes pas ça! Vous signez votre fin!

Le Grand Ange tourna lentement son regard sur elle, un sourire qui se voulait rassurant logé sur ses lèvres.

- Il le faut Gabrielle. Nous perdons le contrôle, je perd le contrôle de la situation face à Satan. Une prophétie… voilà ce qu'il nous faut.

- Nooon!

Trop tard. Dieu tendit une main qui se referma sur la sphère de son choix. Il ferma les yeux, murmurant un "Lumière, bénissez mon geste" avant de rouvrir son regard sur la boule scintillante. Soudain le Grand Ange fut pris de violents spasmes, l'obligeant a lâché la sphère qui se brisa sur le carrelage. Quelque part dans les Enfers, Satan s'arrêta brutalement, secoué de violents tremblements, tandis que perdu au fin fond du Mutsudai, l'Etre Gris s'écroulait dans son fauteuil, les mains crispées sur les accoudoirs. Ensemble, séparé par un monde entier, ils récitèrent la prophétie.

- Quand dans le sang du soleil, un enfant naîtra,
- Ou quand dans les abysses, il tombera,
- Le chaos prendra sa juste place.

- Les pleurs de sang,
- De cet enfant devenu grand,
- Repousseront les démons tenaces.

- Ou se détournant de la lumière,
- Il conquérra la Terre,
- Sous les ordres du Semeur de désastres.

- Ou il s'enfoncera dans les ombres,
- Devenant l'esclave des plus Sombres,
- Ne touchant pas aux cours des astres.

- Protégé par un Banni,
- Il sera sans cesse poursuivi
- Jamais repos ne lui sera accordé.

- Par deux fois, il sera marqué du phénix
- Par deux fois, il sera marqué du dragon.
- Par deux et deux fois, il sera désigné.

- L'équilibre l'a choisit,
- Pour accomplir la prophétie.
- L'enfant du destin décidera de sa vie.

Gabrielle rouvrit les yeux, les paroles de la prophétie résonnaient encore dans ses oreilles. Se redressant un peu, elle se mit à quatre pattes. Elle ne se souvenait pas d'être tombée.

- Maître? Maître!!!

Le Grand Ange avait disparut. Il ne restait plus que sur le sol, les débris de la sphère. Gabrielle s'appuya contre un mur, laissant couler des larmes muettes. Le prix d'une prophétie n'était jamais fixe. Il était impossible de le connaître à l'avance. Dieu avait choisit une puissante vision, il l'avait payé de sa personne. C'était un geste d'une grande bravoure, un acte désespéré, car la prophétie annonçait trois avenir différent. Trois futurs possibles. Soit, les démons seront repoussés, soit ils envahiront la Terre et le paradis, ou encore rien ne bougera. Dieu venait de jouer avec le destin, une dernière tentative de repousser les engeances des enfers. Gabrielle essuya ses yeux, avant de se redresser. Elle avait des anges à aider, des humains à sauver, et un enfant à trouver.

Bien plus loin, dans un palais rouge de sang, les démons aidaient le Grand Satan à se relever. Le Seigneur des Enfers bouillonnaient de rage.

- Le Vieille Ange a joué un sale tour! L'enfoiré! Déclenché une prophétie, il est complètement fou! J'espère qu'il a payé de sa vie cette tentative désespérée!!!
- Euh… Seigneur… que devons-nous faire?
- Idiots!!! Envoyez des escouades sur Terre! Trouvez-moi cet enfant avant que les anges ne mettent la main dessus!!!

Des flammes jaillirent, intimant aux divers démons présents de se hâter vers la tâche désignée par leur maître. Satan s'écroula dans un fauteuil, soupirant. Il fallait à tout prix empêcher ce gosse de se joindre aux anges…

Ailleurs encore, l'être gris retrouvait ses esprits. Il décrispa une main, l'observant alors. Il n'y avait personne dans la grande salle à part lui. Il avait été le seul Seidh à connaître la prophétie. Refermant sa main en poing, il frappa l'accoudoir. Il devait trouver l'enfant, mais surtout le banni qui le protégera. Trouver le banni et l'influencer pour obtenir ce qu'il désire.

Une course contre la montre venait de commencer pour les trois dirigeants, alors que sur la Terre, un enfant poussait son premier cri, s'adressant au soleil qui se couchait, répandant dans le ciel un sang rouge et or…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eternara
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Coin papotage :: Pub !!-
Sauter vers: