Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 1:53

[APRES L'ANIMALERIE]



* Je supporte pas cet endroit...
Pour y être rarement venu... en même temps, je préfererais mille fois aller chasser ailleurs.
D'ailleurs je ne me souviens même plus pour quelle raison exacte je suis venu ici...*


[Sort son calepin et le consulte d'un air faussement concentré...]

*Ah oui, oui... c'est ça.
Cette fille qui voulait absolument que j'aille voir s'il y avait un Nekoï sauvage dans le coin... Enfin, des rumeurs, des "on-dit". Il paraît qu'effectivement, le peu de malades qui se baladent dans le coin ont bien vu quelque chose ces derniers temps.
Je ne comprends... absolument... pas. Ni l'intérêt de cette fille, pas plus que le fait qu'on puisse se BALADER ici. Faut être complètement taré.
Si elle ne m'avait pas payé par avance, je ne me serais même pas déplacé...
En plus depuis la dernière histoire...*


[Ressort son calepin en poussant un soupir exaspéré...]

*...Oui, c'est cela : le fameux jeune Nékoï, Akira...
Enfin bref, je suis à la masse.
J'ai faim, j'ai froid, je suis de nouveau à la dèche... Avec ce qu'ils m'ont payé, ces enfoirés de la Mairie, ça ne risque vraiment pas de s'arranger. Et je suis bientôt à court de ce que la fille m'a payé...*


Le jeune homme releva ses lunettes sur son crâne, prudent ; vu le brouillard ambiant, la tâche risquait d'être plus ardue et dangereuse que la dernière fois - même si cela lui plaisait, quelque part.
Son pas naturel était très leste, il faisait moins de bruit que la moyenne.
De nouveau, alors qu'il s'abritait près d'un arbre (pour raisons de sûreté entre autres), il entendit un vague bruit et perçut d'inquiétantes émanations...

...mais cette fois, il ne demanda pas à l'individu de se montrer comme il l'avait fait avec Akira.
Il se contenta d'attendre prudemment, veillant chaque mouvement en effaçant sa propre présence par sa simple volonté (question d'empathie une nouvelle fois).
Il sentait clairement que cet individu-là n'avait rien d'un "chaton".


Dernière édition par le Dim 5 Aoû - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 12:30

Après cette fameuse nuit où il avait réussi à mettre fin de manière définitive aux exactions de son maître et de sa maîtresse, Neji avait bien sûr dans l'idée de fuir. Décidement trop peu soucieux des autres, et surtout des femmes, il était parti sans regarder si les deux autres esclaves s'étaient enfuies. Au détour d'une rue, il s'était demandé s'il n'aurait pas mieux fait de les tuer... Non.. C'était inutile, on aurait de toutes façons su que c'était lui alors... A quoi bon faire deux victimes de plus... Peut-être parce qu'elle n'avait pas été assez fortes pour refuser de s'offrir comme ça sans se rebeller... Seule la liberté importait quelque soit le prix, même s'il avait fallu tuer mille personnes, Neji l'aurait fait sans remords.

Il avait marché sans relâche toute la nuit, évitant comme la peste la moindre présence vivante qui pouvait le repérer et éventuellement donner des indications à ses poursuivants. Un seul but, une seule destination... Loin des frontières d'Olphéra... A sa connaissance, seule la forêt noire pourrait lui donner un refuge temporaire suffisamment sûr pour y passer quelques temps. Si le climat était propice, il partirait encore plus loin... Très loin de ces fous qui pensait pouvoir le domestiquer. Pourtant une chose tracassait Neji... Le meurtre devait déjà avoir été découvert, son auteur aussi, pourtant pas encore de traqueur en vue... Pensait-il ne pas le trouver ici et avait abandonné cette zone ? Pauvres idiots... Lorsqu'il viendrait la fouiller il serait alors trop tard...

Marchant doucement, Neji faisait toutefois craquer de temps en temps quelques branches mortes qui gisaient au sol. Le brouillard l'empêchait de voir loin, mais qu'importe, peu de chances pour être pisté de toute façon. La fraicheur de la nuit faisait que ses expirations s'achevaient en volutes de vapeur. Son regard vert d'eau fixant l'horizon, tous les sens en alerte, Neji avançait à travers les arbres. Il avait beau penser qu'il ne pouvait y avoir personne ici à part lui, son instinct lui disait le contraire et pourtant il ne voyait rien, ne sentait rien, ne ressentait rien... Ce faisait-il des illusions ? Impossible, on ne peut tromper un instinct animal... Il l'avait souvent vérifié quand à ses impressions sur certains de ses anciens maîtres...

Neji continua d'avancer, hors de question de s'arrêter pour des chimères, mais par contre, il préféra tout de même être à l'affut du moindre bruit et pouvoir réagir au quart de tour, alors ses mouvements étaient parfaitement controlés, pour pouvoir les arrêter à n'importe quel moment. De toute façon quiconque se mettrait en travers de son chemin, traqueur ou pas, finirait les vicères à l'air, il en était sûr. Ou alors il mourrait, mais ce serait également une sorte de liberté. Sa mort ou celle de l'autre, aucune autre issue... Enfin pour l'instant ce n'était que supposition, rien ne confirmait la présence d'un individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 15:53

...Il s'agissait bien à présent d'une chasse à l'affût.
Cette proie était un sacré morceau, et vu son assurance lorsqu'il marchait, Nat ne doutait pas un seconde de ce qu'avait pu être sa vie.
Mais cela l'indifférait.
L'attrait était seulement sportif, pour le moment, et c'était parfait ainsi...

A plat ventre sur une branche, de là il avait une vue parfaite : en réalité le brouillard était comme posé au sol, mais quand on était placé un peu plus haut qu'à hauteur humaine, on y voyait presque parfaitement.
Il avait profité de quelques bruits plus rapprochés et bruyants pour sauter lestement sur l'arbre et l'escalader le plus vite possible.

Le Traqueur étouffa un baîllement, se rendant compte avec une certaine perplexité qu'il y avait une sacrée différence entre sa propre tension physique et morale...
Comme si son corps était déjà prêt pour l'attaque, le corps-à-corps, tandis que son esprit appréhendait les choses avec une mollesse qui lui était bien typique.
Une apparente mollesse... car son esprit s'acérait au fur et à mesure de ses réflexions. Mais s'en souviendrait-il seulement...

C'était évidemment risqué.
Une telle aura meurtrière n'était pas vraiment commune chez les "esclaves" - qu'ils soient de n'importe quelle race. Pas commune, mais Nat avait déjà vu et connu cela...
...et fatalement, il était bien incapable de se rappeler où et quand.
La seule chose qui le rattachait à cela était... comme une sensation de familiarité avec une telle sauvagerie.

Il poussa un soupir (discret, le soupir... ce n'était pas le moment de se faire repérer non plus), et au vu de la destination du vent - ce dernier lui venait en pleine face, et vu la vitesse du souffle ainsi que la hauteur à laquelle il se trouvait - Nat décida qu'il pouvait bien se fumer une cigarette.
Une fois finie, cette odeur recouvrirait la sienne (odeur humaine) et lui offrirait un avantage supplémentaire...
...même si le but premier était avant tout le plaisir de fumer.

Alors commença l'attente.
Pas question de faire le fanfaron, comme la plupart de ses "collègues" le faisaient parfois.
Juste attendre sans se faire repérer. Profiter d'une fraction de seconde pendant laquelle l'opposant serait surpris... ce qu'on appelait sans doute le "timing parfait".
Il s'appuya un peu plus sur le tronc et regarda attentivement celui qui bougeait dans le brouillard, en bas.

Et décida alors de faire tomber un peu plus loin un simple bout de viande séchée (il en avait toujours sur lui...), histoire de voir comment il réagirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 16:48

Lentement, Neji traçait son chemin dans la forêt, après tout plus rien ne pressait, il était loin d'Olphéra et de ses maîtres si pitoyables... Sur le coup, il aurait bien voulu qu'il y ait quelqu'un en ces lieux pour qu'il puisse à nouveau égorger quelqu'un... Alors, pour se calmer, il repensa à ses anciens "maîtres" et la tête qu'ils avaient fait chacun avant de mourir... La pauvre femme qui ne comprenait pas pourquoi son "adorable chaton alias objet sexuel " se rebellait, elle qui pensait qu'elle le satisfaisait en le faisant coucher tous les jours avec de belles femelles... Il est vrai que peut-être un mâle "normal" ou plutôt un obsédé sexuel aurait pu se satisfaire de ce traitement, mais Neji en avait eu sa claque... Tout ce qu'elle avait réussi à faire était de le dégoûter de la gente féminine... Pauvre femme, elle avait tout raté, y comprit sa mort. Neji eut un sourire vicieux sur son visage, il revoyait ce regard rempli de terreur qui le suppliait d'arrêter, de la laisser en vie... Une supplique inutile, il avait trop subit pour s'arrêter, l'heure avait été à l'addition et il était bien déterminé à la faire payer en entier...

Alors qu'il avançait dans le brouillard, toujours torse nu, Neji faisait fit de la température plutôt basse et continuait d'avancer. Son instinct lui donnait toujours la désagréable impression d'être suivi mais il ne fit rien et continua d'avancer. Il repensa à la tête qu'avait tiré son maître quelques jours plus tôt lorsqu'il avait vu sa femme gisant sur son lit et Neji qui s'avançait lentement vers lui. Incroyablement stupide, il le voyait encore avaler la clef. D'ailleurs Neji avait prit un malin plaisir à lui ouvrir les vicères, c'était à la fois un soulagement et, comment dire... artistique...

Soudain, quelque chose interrompit ses souvenirs. Ce quelque chose était tombé non loin de lui. Se retournant prestemment, dans la direction du bruit, Neji essaya de percer le mur du brouillard pour trouver ce que c'était... Adoptant une position féline à quatre patte, autant pour mieux voir que pour être prêt à bondir, Neji repéra ce qui faisait tâche avec le sol de la forêt... S'approchant, il renifla ce qu'il reconnut comme un bout de viande sêché. Il était évident que ce bout n'avait pas pu venir tout seul et qu'il venait d'arriver ici... Ainsi l'instinct ne l'avait pas trompé, il y avait quelqu'un dans les environs, quelqu'un qui osait jouer avec lui... Si Neji mettait la main dessus, nul doute que ce petit énergumène passerait un sale quart d'heure... Mais si cette personne voulait jouer, Neji, pouvait aussi jouer. Essayant de percer le brouillard pour trouver quoique ce soit, il fit choux blanc... L'air ne charriait aucune odeur... Celui qui le suivait savait se camoufler, c'était intéressant. Il ne fallait donc pas le décevoir. Se remettant debout, Neji reprit sa route, les sens en aguet, guettant une erreur de son traqueur...Après tout qui d'autres pouvait mettre les pieds ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 17:25

Sur le coup, Nat faillit en rire. Il avait entraperçu la réaction de la créature...

Il avait vraiment affaire à une proie digne d'intérêt... Mais cette attitude et cette haine qu'il ressentait lui faisaient prendre conscience que le jeu était risqué.
Mais comme pour toute traque qu'il avait eu à faire, Nat partait en tête avec une chose bien précise (non, non, cela il ne l'occultait jamais ; dans ces cas-là d'ailleurs, c'était bien l'une des rares choses qu'il n'oubliait justement pas...) : ceux qu'ils traquaient étaient des êtres vivants, des êtres humains.
Il se devait de les respecter en tant que tels, fussent-ils violents à l'extrême...

"You lie, silent there before me
Your tears, they mean nothing to me
The wind, howling at the window
The love you never gave, I give to you"


Seulement, dans ce cas précis, le Traqueur eut envie de mettre ses belles et nobles pensées de côté.
Il y a une différence entre un être humain sain d'esprit et un tueur.
Pour les Nekoïs, Hybrides, esclaves et autres c'était du pareil au même...
On ne pouvait juger et chasser de la même manière un prédateur et une proie.
Seulement, ce n'était pas dans l'intérêt du Traqueur de le tuer... comment cela allait-il finir ?

"Really don't deserve it
But now, there's nothing you can do
So sleep in your only memory
And weep, my dearest mother"


Solitaire, froid, méthodique et consciencieux, toutes les qualités pour exercer son métier étaient réunies chez cet homme dont la plupart ne connaissaient même pas le nom. Et ce n’était pas parce qu’il changeait de commanditaire qu’il changeait de principes...
Nat pouvait tout autant être considéré comme un tueur, lui aussi. Un "tueur de liberté"...
Seuls les termes changeaient, mais l'idée était la même.
Comment, dans cet état d'esprit, affronter quelqu'un qui se battait sans doute pour son droit le plus essentiel : sa liberté dans ce monde ?

"Here's a lullaby to close your eyes, goodbye
It was always you that I despised
I don't feel enough for you to cry, oh my
Here's a lullaby to close your eyes
Goodbye, goodbye, goodbye, goodbye…"


Nouveau sourire, teinté d'ironie cette fois.
Pas question de le laisser s'échapper. Au contraire, une idée commençait à germer dans son esprit au fur et à mesure des paroles qu'il se répétait...
Avant un combat, il avait toujours une chanson en tête.
Et celle-là convenait plutôt bien à sa proie, il en était certain.

Quelque part au fond de son esprit embrumé, une phrase bien précise remontait toujours...
*Les Traqueurs ont tous les droits.*
Sans doute était-ce celui qui l'avait initié à ce métier qui le lui avait livré cette vérité... techniquement, sans doute les Traqueurs étaient les êtres les plus libres ici-bas. Mais ils n'avaient pas vraiment tous les droits, humainement parlant...

...mais ici, ces considérations étaient déplacées.
C'était à qui s'en sortirait le mieux.
Aussi Nat rechargea-t-il très silencieusement son PZ d'une balle anesthésiante - une seule, tant pis s'il ratait sa cible (encore qu'il en doutait, et ce malgré le brouillard...) - visa sans hésitation et tira.
Il entendit une sorte de gémissement furieux, agacé du moins, mais il se dit que vu sa taille, il ne pouvait pas y avoir d'effet immédiat...
Néanmoins, il changea de position sur l'arbre puis décida alors de descendre dans l'arène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 19:28

Neji attendait une réaction de celui qui le suivait, mais elle ne semblait pas venir... Avait-il peur ou essyait-il d'établir une stratégie ? Il n'en savait trop rien et s'en fichait. Neji essayait juste de trouver un moyen pour ne pas avoir à trop pâtir de l'effet de surprise qu'aurait le traqueur... En effet, vu l'endroit où était tombé le morceau de viande séchée, le poursuivant devait savoir où se trouvait Neji et avec se brouillard et malgré les bruits que pouvait faire Neji, il était quasiment impossible de déterminer avec une précision même relaitive, la position de quelqu'un. Ainsi, le traqueur avait touvé le moyen de se débarasser de l'inconvénient du brouillard, ce qui était gênant pour Neji qui ne pourrait pas en profiter... Lunettes spéciales...Vue améliorée... Beaucoup de possibilités étaient envisageables mais Neji ne prit pas la peine de toutes les étudier. Savoir que son adversaire avait un avantage lui suffisait pour le mettre légèrement en colère. M'enfin qu'importe, il parviendrait bien à le tuer, ou à s'échapper, voir peut-être les deux... A cette évocation, Neji eut un sourire sadique sur le visage... Essayant de s'imaginer le visage de son poursuivant, puis d'y placer une moue horrifiée, Neji eut un fou rire intérieur... L'imagination était vraiment capable de beaucoup de choses, surtout chez lui....

Soudain un bruit, l'instinct qui ordonne de se jeter sur le côté, un corps qui n'obéit pas assez rapidement... Une fléchette qui se plante dans le bras. Un rugissement de colère. Saloperie de traqueur ! Encore un foutu planqué qui essaye d'endormir sa proie. D'un geste rageur, la fléchette est arrachée et jetée à terre.. D'où vient-elle ? Où est-il ? Rageur, Neji se tourne vers la source d'un bruit sourd. Dans le brouillard, difficile de distinguer, mais apparement le traqueur fait enfin son apparition. Neji se lève de tout son séant, jette un regard sur la fléchette et sur la silhouette qui apparait maintenant dans le brouillard. Une voix basse, hargneuse, s'élève de sa bouche. Il sentait que sa tête tournait un peu, mais rien de grave, apparement la dose de somnifère/tranquilisant n'avait pas été assez forte :


" - Alors c'est toi qu'ils m'envoient ? Tu pensais peut-être que j'allais dormir avec ta seringue ? Je devrais peut-être la ramasser pour te la faire passer autre part, histoire que tu vois ce que ça fait de se prendre ses propres bastos. Hein ? Qu'en dis-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 20:37

Un pied au sol, parfait.
Il avait remis ses lunettes quand il était sur l'arbre : sa vue (pas comme sa mémoire, répètons-nous un peu...) était excellente.
Aussi profita-t-il du spectacle qui s'offrait à lui...

...un superbe "spécimen" de Nekoï, bâti à peu de choses près comme lui-même : grand, athlétique, solide. Combattif.
Cela devenait vraiment quelque chose, cette chasse...!
Il sourit de plus belle et regarda encore ; torse nu, en jean, possédant une "fourrure" couleur de bronze, claire, la peau mate, un tatouage de dragon sur le bras droit (cela l'étonnait un peu d'ailleurs de voir cela sur un Nekoï, mais bon...), et enfin... surtout... des yeux étincelants de rage, des yeux vert d'eau.
Oui, c'était vraiment un morceau de choix...


"Déjà, ce que tu appelles "seringue" n'est qu'une "balle anesthésiante".", se moqua le Traqueur avec un large sourire. "Pour le reste, de deux choses l'une : je me suis déjà pris plus de bastos que tes fesses ne pourraient en supporter, et ensuite si je suis ici c'est par choix. Je me passe volontiers de tes propositions."

* Je sais bien qu'il serait stupide de te dire que j'ai encore le choix, moi... que je peux à peu près faire ce que je veux quand je veux. Alors c'est pour ça que je vais laisser ton esprit étriqué imaginer tout ce qu'il veut sur moi... D'un autre côté, tu m'amuses. Mais pas comme un chat et sa souris qu'il veut vivante pour mieux s'amuser... toi, tu m'intéresses, mais d'une manière plus subtile. Mais sans doute cette nuance t'échappe-t-elle... *

"Il me semble donc que tu en redemandes, hm ?", dit-il immédiatement après avoir dégainé de nouveau son CZ et chargé une balle anesthésiante, sans toutefois le pointer sur son adversaire. "Si vraiment j'étais, comme tu sembles le penser, une espèce d'enfoiré lâche qui se planque et tire en sniper, je n'aurais même pas pris la peine de descendre de mon perchoir. Et je t'aurais de nouveau tiré dessus sans sommation."

Sur ce, nullement impressionné (mais qui dans ce monde avait jamais réellement réussi à l'impressionner ou le faire frémir d'effroi ?), Nat se gratta la tête et enchaîna sans lui laisser le temps d'en placer une :

"Je ne sais pas d'où tu viens ni ce que tu as fait, mais laisse-moi simplement te dire que pour l'instant on ne te recherche pas. Toutefois, malgré l'odeur de sang que je perçois très bien sur toi, cela ne saurait tarder."

Brève hésitation, mais pas pour les raisons les plus évidentes, puis il lui proposa finalement :

"Je peux te donner un coup de main, si tu le souhaites."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 21:02

Neji regarda l'inconnu qui venait d'arriver face à lui. Un homme, de la même taille que lui, qui n'avait rien à voir avec le gros balourd qui lui avait servit de maître. Non, cet homme là semblait avoir pris soin de lui, au moins un peu. Prenant un malin plaisir à porter le regard sur lui, alors que l'autre faisait de même, Neji remarqua ses cheveux désordonnés d'un noir presque déroutant. Les lunettes aux verres jaunes qu'il portait, laissaient perplexe Neji... Bref, Neji n'était pas là pour servir d'objet de découverte visuelle. Fichant ses mains dans ses poches, il se sentait un peu moins sonné et recommencer à redevenir normal, même si cela ne l'avait pas tellement handicapé. Son regard, même avec des yeux si clairs que les siens, devint noir comme le néant lorsque le traqueur trouva bon de faire de l'humour. Retenant une pulsion, celle de lui envoyer un uppercut dans la figure, Neji se calma, avisant que ce n'était pas forcément la meilleure solution pour l'instant. Une voix ironique, faussement désolée :

" - Oh...Pauvre choux... Vu ce que mes fesses peuvent supporter, tu dois être un véritable morceau de gruyère... Pas de problème avec les souris au moins... "

Neji ne broncha même pas lorsque l'homme qui lui faisait face dégaina son flingue... Avoir peur d'une arme n'était pas dans son genre... Et vu ce qu'il avait tiré comme balle, une ou deux bastos anésthésiante ne lui changeraient pas la vie... Neji allait répliquer à sa première pique, mais le traqueur ne lui en laissa pas l'occasion. Il l'écouta alors avec une attention modérée, regardant parfois ailleurs, après tout cet homme le gonflait déjà, qu'en avait-il à faire au fond ? N'est ce pas ? Cet homme voulait l'attraper et il devait l'écouter ? Pfff.... Y'a vraiment des gens qui pense que tout tourne autour d'eux vraiment... Mais à la dernière prise de parole du traqueur, Neji fut pris d'un rire nerveux... Un coup de main ? Lui... Ahahaha, trop drôle ! Essayant de se calmer, Neji se reprit et répondit :

" - Alors, d'abord félicitations, effectivement, on ne devrait pas tarder à me chercher, mais tu seras gentil de m'expliquer ce qu'un mec dans ton genre fait ici si ce n'est pas pour me "traquer" ? Ah... Au fait... Ton histoire de coup de main... Je crois que tu peux te le mettre là où je pense, je ne sais pas ce qu'un pourri comme toi pourrais m'apporter... mis à part une cage qui ne me contiendrait pas longtemps.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 21:18

En l'entendant lui sortir de superbes répliques, à peine dignes d'un adolescent en plein crise hormonale, Nat partit d'un grand rire ravi.
Il adorait son style, oui, oui, c'était superbe...


"Mon Dieu mon Dieu, voyez-vous ça ! Le pauvre petit minou qui craint la cage. Allez arrête, tu vas me faire pleurer. Quant à mes fesses, elles se portant très bien, merci.", répliqua Nat sur un ton moins agressif que son interlocuteur, mais non moins posé. "Hm, t'as raison après tout. Peut-être bien que c'est à toi de te démerder seul... vous autres passez votre temps chez votre maître, sans rien faire d'autre de vos dix doigts qu'attendre et vous faire sauter à l'oeil."

Il secoua la tête, de plus en plus amusé et nullement vexé, tout en s'allumant une autre cigarette (par pur plaisir cette fois).

"Je ne t'en propose pas une, tu serais capable de me bouffer les doigts.", fit-il sans se départir de son sourire, puis : "Franchement, tu penses être quoi dans cette histoire ? Tu as fait une superbe connerie - peu m'importent les raisons et tes motivations. Il va falloir que tu assumes tes actes. Tu seras ramené par un gars certainement moins indulgent que moi, puis jugé et abattu comme un chien. Ce n'est vraiment pas une simple cage qui t'attend, à cette allure-là."

Le jeu de mots était volontaire, mais ayant parfaitement compris que celui-là avait autant d'humour que lui de mémoire, Nat poursuivit, la voix calme et imperturbable :

"On va voir ce que ça donne dans la nature, mon chaton. On va même voir ça immédiatement... Combien de temps penses-tu survivre seul ici, hm ?"

Puis au lieu de finir son boulot (en même temps, sans être vexé il avait une certaine fierté et ne courait pas après les prises de tête gratuites...), il tourna les talons et s'éloigna quelque peu.


Dernière édition par le Ven 10 Aoû - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 21:48

Voir sourire son interlocuteur était quelque chose qui le mettait hors de lui. Un peu plus et il lui aurait sauté à la gorge... Il s'imaginait d'ailleurs très bien le faire et mordre à pleine dents dans cette chair qui devait être pas trop mauvaise...Puis laisser le traqueur se vider de son sang dans une agonie des plus terrible... Mais les quelques piques de l'homme qui lui faisait face, lui firent sortir de la tête cette idée de mort lente et douloureuse, s'il s'était écouté, il l'aurait tué tout de suite et maintenant. Mais cette fois-ci, son instinct lui disait de le laisser vivre, cet humain semblait différent des autres traqueurs...

" - Le petit minou ne craint pas la cage, mais ne te retiens pas si tu veux chialer, je ne voudrais pas te frustrer. Quand à ce que je fais chez mon maître, cela ne regarde que moi, mais je me permet de te dire que tu te trompes sur mon compte. "

Il le regarda s'allumer une cigarette. C'était quelque chose qu'il n'appréciait pas aussi la remarque du traqueur ne le dérangea pas plus que ça... Quand à son sermon sur ce qu'il avait fait, il n'en avait pas besoin. Il savait qu'après ce qu'il avait fait, c'était sa dernière fuite, s'il était rattrapé, seule la mort l'attendait.

" - Je suis conscient de ce qui m'attend, mais ne t'inquiète pas, j'assume parfaitement mes actes. De toutes façons, ils ne méritaient que ça... Ca leur apprendra à essayer de faire d'un chat sauvage un chat domestique. "

Le caractère imperturbable de cet abruti en face de lui commençait sérieusement à l'agacer. En fait, il se demandait ce que ce pauvre type faisait là... Il ne semblait pas le traquer, vu ce qu'il venait de lui dire et avait l'air de seulement se taper la discution... Incroyable... Mais qui était ce con ? Et l'était-il vraiment ? Pourquoi il n'essayait pas de l'attraper s'il savait pertinement que d'autres essayeraient... Quelque chose était louche, et le fut encore plus lorsque l'inconnu tourna les talons et s'éloigna... Son instinct lui hurlait de l'arrêter... Et apparement, il ne s'était pas encore trompé... Pourtant il ne voulait pas le faire, mais son instinct parla à sa place :

" - Entre seul dans la nature et avec toi, je ne vois pas la différence, mais dans le cas où je suis intéressé, tu pourrais peut-être me l'expliquer... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 22:03

Sans sciller, Nat revint sur ses pas. Ecrasa sa cigarette aux pieds de ce jeune animal et lui colla le canon de son flingue sous la gorge :

"Chat domestique, chat sauvage... tu penses vraiment que les autres voient la différence ?", dit-il d'un ton glacial - toujours d'un air vidé de toute émotion. "Tu oublies un détail. Tout "chat" que tu sois, tu as toujours des gènes humains derrière ça. Tu auras beau faire et dire, tu as la même gueule que ceux que tu détestes le plus ! Dans cet ordre d'idées, il leur appartient de juger quoi faire de ta vie. Les choses sont ainsi et ce n'est pas toi qui changera cela."

En faisant cela, il essayait vainement de lui expliquer les choses.
A quoi bon être "libre" si ce n'était que pour crever comme un paria, loin de tous ?
Peut-être que cela lui convenait à lui, mais c'était une manière de faire et de penser complètement stupide et méprisable.


"Peut-être que je pourrais te l'expliquer, hm ? Ouais, effectivement.", fit-il en s'éloignant de nouveau de ce chat sauvage, prudent. "Je voulais simplement te proposer une sorte de marché - rien de tel qu'une relation maître/esclave, ça finirait par me soûler vu ton sale caractère. Et ce n'est pas dans ma nature."

Finalement, peut-être aurait-il vraiment mieux fait de dégager...
Il commençait à sentir la douleur dans sa tête, sourde, cinglante, et cela allait finir par l'énerver plus que ne pourrait jamais le faire ce blanc-bec.


"En clair, tu m'aides, je t'aide. J'ai besoin d'un "assistant". Rien de bien compliqué, et je ne te toucherai pas ; tu garderas ta liberté, ou plutôt je te l'achèterai. Et pour le reste, tu devras simplement me servir de "mémoire", car la mienne est déficiente."

Nat avait préféré ne pas dire "pense-bêtes", ç'eut été vexant et maladroit.
Mais il commençait à se demander si c'était le bon choix...


"Maintenant, tu fais comme tu le sens. Je n'ai pas l'intention de te forcer.", dit-il en attendant la prochaine réaction, se disant que le mieux serait peut-être de lui coller une balle réelle entre les deux yeux... et ça, il n'était pas obligé de le lui dire.
Mais si la bestiole venait à fuir, ce serait bien mieux pour lui.


Dernière édition par le Ven 10 Aoû - 2:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 22:23

Les mains dans les poches, Neji regarda le traqueur revenir, écraser sa clope par terre, près de lui, mais fut surpris lorsque le canon du flingue de l'homme qui se tenait devant lui s'écrasa sous sa gorge... Il ne l'avait pas vu venir... Se maudissant intérieurement de cette faiblesse, il jeta un regard noir à cet homme qu'il méprisait. Ecouter sa voix glacial ne fut pas difficile vu qu'il n'y avait pas grand chose d'autres à faire... La voix glaciale ne le dérangea pas, ce qui le troubla c'était le contenue des paroles qu'il écoutait... Et si ce foutu traqueur avait raison ? Sa voix était devenue plus raisonnable, plus calme...

" - Non, les autres ne font pas la différence, sinon il m'aurait déjà tué bien avant... Pourtant ils ont décidé de me garder parce qu'il pensait que quelqu'un aurait le courage et la volonté pour me dompter. Mouarf... Même si je leur ressemble, je n'ai pas cette mentalité là... Ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent... Je sais que je n'ai pas énormément de chance de m'en tirer seul, mais que veux tu, qui voudrais bien d'un mec comme moi ? Toi, peut-être ? Et tu pourrais m'expliquer ? "


Soudain le canon se détacha de sa peau et le traqueur recula, peur ? Non, pas le moins du monde, précaution seulement... Il écouta la suite de son explication... Une relation maître/esclave ? Mais que pensait-il celui là ? Qu'il avait égorgé ses anciens maîtres pour reprendre du service ? Retenant ses pulsions, il l'écouta jusqu'au bout... L'affaire était alléchante certe, mais beaucoup de choses étaient...Bizarre...


" - C'est très beau tout cela, mais qu'est ce qui me dit que tu ne mens pas ? Je sais que si c'était le cas, tu m'aurais déjà planté plusieurs de tes bastos dans les fesses, et que je serais actuellement entrain de balloter comme un sac de patates sur ton épaule...Je le reconnais question stupide... Mais comment comptes-tu m'aider ? Tu penses vraiment que ces zigotos vont me lâcher simplement parce que je t'aides ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Dim 5 Aoû - 22:50

Nat observa attentivement la moindre réaction, le moindre mouvement de son visage et de son corps tandise qu'il parlait.
Non qu'il était obsédé et en manque (bien au contraire), mais c'étaient les moyens les plus sûrs pour décrypter les paroles de quelqu'un, et savoir ce qu'il pensait réellement.


"Tu fais fausse route, mon chaton.", dit-il immédiatement après que le jeune Nekoï se soit tu. "Je parle d'association entre nous, pas d'un truc de sado-masochiste - crois-moi, j'ai vraiment autre chose à faire. Mais bon, là non plus je ne te force pas à me croire."

C'était bien vrai que cette proposition - mais pour qui connaissait un tant soit peu le Traqueur, il ou elle aurait dit que ce genre de choses lui était typique.
Il n'était pas du genre Saint-Bernard, pas plus qu'assistant social.
Mais sa lacune niveau mémoire prenait des proportions inquiétantes plus les jours passaient...


" Je suis une grande gueule, chiant et solitaire, mais je respecte ceux qui m'entourent - sauf s'ils ne le font pas. Le fric me fait marcher, et je vis à mon rythme sans jamais me retourner, mais de toute façon je ne le peux pas. De fait, grâce à mon activité actuelle...", il sortit son calepin de sa poche et le consulta rapidement, "...je connais certaines personnes haut placées qui me doivent certains services. Pour le reste, je n'ai qu'à parler à l'un de mes autres contacts qui se chargera de prouver que tes anciens proprios étaient pourris jusqu'à la moëlle."

Bref silence, histoire qu'il assimile toutes les données que Nat venait de lui asséner, puis il continua :

"Comme tu t'en doutes, le fait que tu sois un Nekoï ne pèsera rien dans la balance de leur jugement ; ce que je veux mettre en avant, c'est une possession illicite de drogue de tes maîtres. Et ainsi, tout sera réglé. Mais je parle, je fais des projets, et si ça se trouve tu n'en as strictement rien à branler. En fait, je te demande simplement d'y réfléchir."

Dernière marque de confiance, bien que ce fut un peu à contrecoeur - toujours sans le montrer, ç'eut été offrir sa gorge à cet animal sauvage -, Nat conclut rapidement :

"Tu as tout le temps que tu veux devant toi pour y penser."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji
Nouveau~Fiche à faire
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Lun 6 Aoû - 0:51

Neji était un peu perdu, mais le traqueur avait l'air de savoir ce qu'il faisait... Quoique avec quelqu'un qui ne montrait aucune émotion, il était difficile de savoir à quoi s'en tenir... Pourtant la proposition semblait honnête, enfin si elle ne cachait rien de sous-jacent et de plus...emmerdant pour le Neiko... Car nul doute que si son crime avait été découvert, il était fort possible que sa tête ait déjà été mise à prix... Cela le fit sourire... Se voir sur une affiche avec un joli " Mort ou Vif " en dessous et accompagnée d'une petite somme qui attirerait une petite foule de traqueur... Cela le fit sourire mais réaliser aussi que seul il n'avait effectivement aucune chance. Il s'imaginait déjà, tiré comme un lapin, essayant de déguerpir entre les arbres ou se tapissant au fond d'une caverne attendant le moment fatidique où ils le trouveraient... A ce moment, le traqueur avait fait une pause et Neji voulait parler, mais l'homme reprit avant lui.

La façon dont il voulait s'y prendre plaisait à Neji... Mais pouvait-il vraiment avoir confiance en lui ? D'un côté, soit il acceptait au risque de se faire piéger illico, soit il refusait et le destin lui accordait quelques jours de répit, voir une semaine avant de le faire passer de l'autre côté du rideau... Quelques jours de plus contre la possiblité de passer une vie tranquille... La balance n'était largement pas en équilibre. Travailler avec cet humain qui serait son associé... Lui servir d'aide-mémoire... Un travail pas trop difficile compte tenu que lui même était assez doué dans ce domaine. Ayant passé beaucoup de temps à réfléchir et à se souvenir du visage des gens qui l'avait sous-estimé, il avait aidé sa mémoire à se développer. Soudain la phrase du traqueur le sortit de sa réflexion... Prendre son temps ? Plus la peine, la réponse était toute trouvée...


" - Désolé... Pour mon entrée en matière si peu réussie...Tu as raison, merci de m'avoir ouvert les yeux. C'est d'accord, j'accepte ta proposition. Je serai ton aide-mémoire. "


Il marqua une petite pause...


" - Je m'appelle Neji. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   Lun 6 Aoû - 1:08

Pour la première fois depuis leur rencontre, Nat montra une émotion : il était un peu surpris.
Rien ne lui laissait présager un tel revirement, bien que...
Pour le reste, salir la mémoire de défunts ne l'enchantait gurère, mais il savait qu'il n'avait pas le choix.

Lui-même n'avait plus le temps. Il ne pouvait se permettre le luxe d'attendre que quelqu'un d'autre devienne son assistant... et le Nekoï lui semblait vraiment idéal pour cette tâche.
En réalité, le dernier médecin qu'il avait consulté lui avait laissé entendre que la source de son mal était peut-être bien plus grave... au pire, Neji (puisqu'il lui avait enfin révélé son nom) hériterait du peu qu'il possédait - "peu" qui, s'il était bien rentabilisé, pouvait devenir une belle source de revenus et promettre à son propriétaire un avenir sans nuage...


"...Bien, je suis heureux que tu acceptes. A compter de maintenant, tu seras aussi libre que je le suis, libre d'aller et venir à ta guise. Par ici, tout le monde m'appelle Nat. Enchanté, Neji."

Le Traqueur n'ajouta évidemment pas "Pour le peu que tu n'agresses personne" à sa première phrase, mais il avait bien failli le penser.
Cependant, après ce soudain revirement (c'est fou comme les esprits les plus sauvages et butés deviennent dociles dès lors qu'ils réalisent où est leur intérêt !), Nat compris vite qu'il restait un taux de risque potentiellement élevé.
Sans le surveiller, il faudrait qu'il retourne cette méfiance épidermique à l'avantage de Neji... par exemple en lui montrant qu'il pouvait sans hésiter s'appuyer sur lui.


Nat sortit son calepin ainsi que son portable d'une poche de son trench coat et composa rapidement un premier numéro tout en relisant ses notes.
Cet appel n'était que destiné à la personne haut placée qu'il avait citée tout à l'heure.
Le deuxième en revanche fut un peu plus long...
Ce ne fut qu'en raccrochant que Nat leva le pouce en signe de victoire.


"Te voilà tiré d'affaire. Je suppose que d'ici à quelques jours, les "rapaces" feront leurs choux gras de tes défunts maîtres et oublieront jusqu'à ton existence... cela pourra très bien passer pour un règlement de comptes de drogués ; j'ai cependant appris par mon collègue que tu avais laissé deux témoins derrière toi, mais à mon avis ils se tairont. La peur scelle bien des bouches..."

De fait, tout s'était étrangement et rapidement bien coordonné.
Etait-ce cela qu'on appelait le "Destin" ?
Pour le reste, le mieux qu'ils avaient à faire dès maintenant était d'aller se relaxer un peu quelque part, loin de cette forêt qui puait le désespoir et le sang...




[TOPIC FINI, VERS... EUH, ON SAIT PAS ENCORE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'affût dans le brouillard... [PV Neji]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 3 : Dans le brouillard!
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Au chant du coq, le brouillard se dissipe | Kassandra
» Derrière le brouillard...
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Le reste du Royaume :: Au délà des frontières :: La forêt noir-
Sauter vers: