Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avec sa perle ... [Perlaë]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mar 1 Mai - 19:45

A présent, la voiture d’Edjim s’était arrêtée devant l’entrée de sa villa. Il observa alors attentivement la grande façade blanche dont il était si fier. Il fallait avouer que le commerce d’Hybride remplissait les poches les plus vides, et c’est ce qu’il avait comprit pour son plus grand bonheur. A présent, il baignait dans le luxe et l’argent, ce qui n’était pas pour lui déplaire ! Surtout lorsqu’il avait les moyens de se payer une esclave sublime comme celle dont il venait de faire l’acquisition. Pensant alors à elle, il se leva pour sortir de la voiture, refermant la portière derrière lui d’un coup sec pour longer l’auto jusqu’au coffre. L’ouvrant, il contempla la jeune esclave d’un air faussement attendrit. Celle-ci avait été tellement agité pendant le voyage qu’Edjim, grâce au collier et à sa chaîne avait réussit à la saucissonné dans le coffre.

« Vous avez fait bon voyage demoiselle ? »

Saisissant alors le bout de la chaîne, il tira violemment l’esclave qui se retrouva vite par terre. Sans ralentir, il se dirigea vers la porte de sa Villa, l’ouvrit, puis s’engouffra à l’intérieur :

« Ici, tu est chez moi… Et nullement chez toi comme la plupart des Esclaves on tendance à l’oublier chez leurs maîtres… »

Tirant de nouveau sur la chaîne, il attira la femme contre lui, observant son beau visage, de si près elle ressemblait à une déesse, mais les mauvaises déesses, de la guerre et du sang… Bien mieux que les pauvrettes qui semblaient trop pure pour être intéressante…
Puis, s’écartant d’elle et repartant d’un pas rapide, il entraîna la pauvre esclave à l’étage, jusque devant une porte bleu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mar 1 Mai - 20:27

Balottée par les secousses du véhicule qui roulait assez rapidement sur la route, la jeune femme se retenait pour ne pas éclater en sanglots. Ligottée au fond du coffre, elle commencait à étouffer, et les cahots de la voiture ravivaient la douleur qui vrillait sa chair déjà à vif. Lorsque le véhicule ralentit, pour finalement s'arrêter, et que l'homme vint ouvrir le coffre, Perlaë inspira profondément une goulée d'air frais, éblouie par la lumière du soleil. Foudroyant ce dernier du regard, elle esquissa un sourire narquois et répondit d'un ton ironique :

- Merveilleux, merci bien...

Salopard... Brusquement tirée hors de sa " prison ", la jeune esclave fut contrainte de suivre son " maître " qui la tirait sans ménagement et sans douceur vers son domicile. Domicile qui, d'ailleurs, éblouit la jeune femme. Dites-donc, il y en a qui avait les moyens... Cela ne fit que renforcer son aversion envers cet homme mauvais et vicieux qui venait de l'acheter. Admirant cependant la cour verdoyante et les murs d'un blanc éclatant de la villa, elle accéléra le pas pour suivre suivre son bourreau, essayant d'oublier sa blessure au dos et cette sensation d'étouffement due au collier trop serré.

Lorsqu'ils pénétrèrent dans le hall de la maison, les yeux émeraude de Perlaë parcourirent rapidement les murs et le sol de la pièce, se mordant la lèvre. C'était gigantesque, et d'une beauté à couper le souffle. Cependant, l'homme ne lui laissa guère le temps de contempler sa demeure, et, soudain, elle se retrouva dans les bras de ce dernier, qui l'observait avec un air satisfait. Frémissant de dégout et de rage, elle se débattit furieusement, tirant sur sa chaine en criant d'un ton haineux qui résonna dans les couloirs déserts :


- Lâchez-moi !

Qu'il ose seulement la toucher, encore une fois... Elle le lui ferait payer, regretter, amèrement... Comment avait-il osé l'acheter, lui voler sa liberté ? Quel monstre... Mais déjà il l'entraînait à l'étage, et, forcée de le suivre, la jeune esclave monta le plus rapidement les marches de l'escalier, grimaçante de douleur, le fait de monter ravivant à chaque mouvement la douleur que lui causait sa blessure au dos. Eux aussi elle leur ferait payer... Il n'avaient pas le droit, pas le droit ! Pourquoi...?

Une unique larme, larme de rage, de désespoir et de douleur roula doucement sur la joue d'albâtre de Perlaë, qui, l'essuya d'un geste vif dans le dos de l'homme. Elle ne lui ferait pas le plaisir de la voir pleurer, non... Plutôt mourir que de se soumettre à lui, à ses désirs, à ses envies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mar 1 Mai - 22:34

Edjim laissa la jeune femme quelques instants à s’imaginé le pire devant cette porte. Voir de quelle manière elle réagissait, les façons qu’elle avait de faire, d’agir et de répondre… Tout cela participait au bonheur malsain dont était envahie l’homme depuis l’achat de son nouveau « jouet ». Lâchant un soupir de contentement, il ouvrit la porte doucement, laissant encore la jeune femme s’imaginé ce qu’elle voulait, puis la tira vers l’intérieur…

Il arrivèrent alors dans une immense salle de bain bleu et blanche, luxueuse et bénéficiant de tout ce dont une jeune femme aurait eut besoin, puisqu’elle n’était pas la première esclave qu’Edjim avait eut. Une fois là, il ferma la porte à clef et cacha soigneusement celle-ci dans l’une de ses poches avant de prendre celle qui servait à ôter le collier métallique de l’esclave. Retirant celui avec hâte, sans aucune attention, il le jeta bientôt à terre avant de déclarer :

« Tu pu la sueur et le sang … Mon coffre est déjà presque foutu alors lave toi donc ! »

Il se tenait à une distance respectable de la jeune femme, puisque son regard rougeoyant de haine n’inspirait pas confiance à Edjim qui préférait la prudence : « Mieux vaut prévenir que guérir ! » Et ce dicton n’était pas faux… S’éloignant doucement de l’esclave, il ouvrit un placard en hauteur pour y attraper une mallette blanche où l’on pouvait distinguer une croix rouge dessus. La fourrant dans les bras de la femme il ajouta d’une voix toujours aussi froide :

« Et soigne t’es blessure, je n’aime pas les joujoux abîmés… »

Puis il jeta un œil vers les fenêtres, pour voir si elles étaient bien verrouillées… Car même à l’étage, certaine personne aurait été capable de sauter pour échapper à un maître… Puis il contempla de nouveau cette esclave dont il était satisfait, impatient de la toucher, de faire d’elle un véritable jouet. Et surtout empresser de voir comment elle réagirait au pire moment qu’il lui ferait enduré !
Tournant les talons, il retourna à la porte d’entrée d’une démarche féline, lente et silencieuse, la tête tournée vers la beauté qui se tenait derrière lui. Puis, d’un tour de clef, il sortit, la dévisageant d’un regard envieux puis referma la porte à double tour derrière lui.

A présent, il n’avait plus qu’à attendre, et il se doutait que cela prendrait du temps, même peut être qu’elle ne ressortirait pas avant que lui vienne la chercher… Ce qui ferait bien avec joie et plaisir ! Attrapant une chaise dans la pièce d’à coté ainsi qu’un ouvrage au hasard, il s’installa juste devant la porte et se plongea distraitement dans son livre, les pensées vers les formes de la belle esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mar 1 Mai - 22:56

Impassible, la jeune femme se laissa entraîner à l'intérieur de la pièce d'eau, silencieuse, telle une poupée, n'esquissant pas un geste pour se défendre. Pourquoi tant de docilité d'un coup ? Tout simplement parcequ'elle mourrait de peur... Elle n'osait rien dire, de peur de se mettre à hurler de peur, d'éclater en sanglots, elle n'osait rien faire, de peur de se mettre à trembler ou à défaillir. Le visage livide, la jeune femme parcouru la salle de bain de son regard émeraude avant de poser les yeux sur l'homme qui venait de lui ôter le collier. Se sentant libérée d'un poids, elle inspira profondément, la respiration saccadée, passant sa main sur sa gorge. Quel monstre... Ignorant ses paroles, elle se contenta de reculer, silencieuse, le dévisageant toujours, tentant de mettre le plus de distance en elle et lui, telle une bête traquée, une louve prise au piège. Pour peu, elle aurait montré les crocs, si elle en avait !

Attrapant de justesse la valise qu'il venait de lui donner, elle la regarda d'un air intrigué et posa son regard sur son " maître ", une lueur d'étonnement dans les yeux. Mais celle-ci disparu bien vite lorsque la jeune esclave entendit les paroles de ce dernier. Livide, elle crispa ses mains sur la boite, et déglutit, tremblante, avant de hurler, le visage crispé par la haine :


- Je ne suis pas un jouet ! Et encore moins un objet ou un animal ! Sortez, laissez-moi !

Stupéfaite, elle le regarda tourner les talons et la laisser seule dans la pièce blanche, fermant à double tour derrière lui. Tiens donc, elle aurait cru que c'était le genre à rester là et à se rincer l'oeil pendant qu'elle se lavait. Mais là le jeune homme aurait été complètement en tort, et si il avait absolument tenu à ce qu'elle soit propre, il aurait du la trainer lui-même sous la douche et la laver ! Avec un soupir de soulagement, Perlaë se laissa tomber sur le sol, prenant sa tête entre ses mains. Un rapide regard autour d'elle lui apprit que toutes les issues étaient fermées et qu'il lui était donc impossible de s'enfuir.

Laissant échapper un juron, elle soupira à nouveau, mais cette fois de désespoir. Puis, finalement, elle se releva et entreprit de se déshabiller. Puisqu'il lui offrait de quoi se laver et de reprendre une apparence à peu près décente... Grimacant en sentant ce qui restait de ses vêtements se détacher lentement de sa peau criblée de blessures, elle se glissa ensuite sous la douche, tirant le rideau derrière elle, et fit couler l'eau chaude, qui ruissela immédiatement sur son corps meurtris, lui procurant un soupir de soulagement et de bien-être. Lorsqu'elle fut propre et lavée, elle sortit, enveloppée dans une serviette blanche, ses cheveux mouillées collant le long de sa nuque, son dos et ses épaules, avant d'ouvrir la malette et de soigner ses blessures.

Restaient deux problèmes : sa blessure au dos, qu'elle n'arrivait pas à atteindre et donc à soigner, et ses vêtements. A moins qu'il ne tenait à ce qu'elle remette cette tenue souillée, elle n'avait rien n'a se mettre... Se mordant vivement la lèvre, Perlaë jetta un coup d'oeil autour d'elle, ne sachant que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 14:26

Finalement, Edjim n’avait pas pu se plonger tranquillement dans une lecture attentive. Son esprit était bine trop troublé par la créature qui se trouvait derrière la porte de la salle de bain, très certainement nue à l’heure qu’il était. Cela lui coûtait énormément, et chaque minute il sentait la patience qu’il avait mise à rude épreuve diminuée. Il était vrai que le jeune homme avait une volonté exceptionnelle… Mais il y avait des limites. Car son nouveau jouet était à l’intérieur, et lui à l’extérieur, c’était déjà insoutenable… Et de l’autre coté de la porte, il entendait l’eau de la douche couler. L’esclave avait donc suivit ses ordres, sans même tenter de s’enfuir et sans détruire le mobilier ! Cette petite était elle soumise à se point ? Si c’était le cas, c’était dommage… Mais il verrait bien plus tard ce qu’elle avait dans le ventre, pour le moment, Edjim devait profiter de la douche de la demoiselle pour lui trouver de nouveau vêtement…

Se levant alors et posant le livre sur sa chaise, posant le livre sur le dossier il parcoura les couloirs de la grande villa pour arriver à un tout petit escalier de bois. Montant les quelques marchent, il arriva alors dans une petite pièce sans fenêtre, seulement meublé d’un grand lit, d’une armoire et d’une table : La chambre de son ancienne esclave. Là, il trouverait certainement d’ancien vêtement, qu’il avait lui-même acheter pour cette dernière, disparu du jour au lendemain, et enterrer vivante quelque part dans le jardin de la villa. Songeur, Edjim se rappela quelques instants les bons moments passé en compagnie de cette furie qui hurlait de rage et se débâtait lors des contacts les plus intimes… Mais à présent, la pauvresse n’était plus de ce monde… Soupirant, Edjim ouvrit alors l’armoire pour y attraper le premier bout de tissus venu et repartir dans les couloirs en direction de la salle de bain. Une fois devant la porte bleue, il constata que son esclave venait de terminer sa douche, et s’approcha doucement pour écouter en silence… Rien… Que pouvait elle bien faire à présent ? Profitant alors d’une curiosité maladive mais surtout d’une envie de contempler la femme à moitié nue, Edjim enfonça la clef dans la porte, tourna et s’engouffra en vitesse dans la salle de bain qu’il referma rapidement. Edjim observa alors la femme en serviette blanche, ses cheveux mouiller lui collant à la peau, et ne pu s’empêcher d’émettre un sourire satisfait et prétentieux cette Humaine magnifique… Il n’y avait pas à dire, les Hybrides, et encore moins les Neïkos n’étaient aussi attrayante…

« J’ai toujours su que j’avais bon goût… »

Puis jetant le tissu qui n’était autre qu’une jolie robe brune aux pieds de la jeune esclave, il déclara avec froideur, mais toujours avec cet air supérieur sur le visage :

« Tu jettera t’es loque, elles empestent !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 19:15

Constatant que l'homme n'était toujours pas là, Perlaë, légèrement étonnée mais plutôt soulagée, en profita pour finir de soigner ses blessures. Prise par la peur de se faire surprendre par ce dernier, elle n'avait pas vraiment prit la peine de bander et de désinfecter à fond ses plaies, se contentant de passer un coton imbibé d'alcool sur les plus graves. Mais, comme apparament, il ne se décidait toujours pas à la rejoindre, et c'était tant mieux, la jeune esclave en profita pour désinfecter les coupures, égratinures et autres blessures superficielles, avant de bander les plus profondes et qui menacaient de saigner à tout moment. Elle s'apprêtait à appliquer un baume cicatrisant sur le reste lorsque la porte de la salle de bain s'ouvrit brutalement sur son " maître ", qui la referma vivement derrière lui, pénétrant dans la pièce.

Sursautant, la jeune femme rattrapa de justesse la serviette blanche qui commencait à glisser le long de sa peau nue et la renoua autour de sa poitrine, dissimulant rapidement son corps aux yeux de l'homme. Foudroyant celui-ci du regard, elle recula, l'air sombre, prête à lui sauter à la gorge. Qu'il l'approche seulement...


- Allez-vous en... Souffla-t-elle, ses yeux émeraude luisants de rage.

Ignorant les paroles de ce dernier, elle se pencha pour saisir ses vêtements qu'elle lui lança au visage, tout en reculant encore plus :


- Allez les jeter vous-mêmes ! S'écria-t-elle, tremblante de rage, les poings crispés, Je ne suis pas votre esclave, et encore moins un objet ! Vous n'avez aucun ordre à me donner !

Jettant un regard dédaigneux au maître, elle regarda l'étoffe brune qui gisait à ses pieds, puis se mordit la lèvre avant de relever le menton, provocante, un air de défi sur le visage :

- Plutôt mourir que de vous obéir ! Je ne revêtirais pas cette robe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 19:46

Edjim ne pu s’empêcher de ricaner en entendant le ton sur lequel l’esclave lui parlait. De plus en plus satisfait de son achat, il resta un instant à la regarder de haut. Elle voulait qu’il parte ? Hors de question, après tout il était chez lui non ? Il le lui avait bien fait savoir quelques minutes auparavant ! A ce moment, propre, plus belle encore dans cette simple serviette, Edjim la trouvait sauvage et distante, presque animal étant donné la façon dont elle le défiait de son regard émeraude ! Et tout cela ne faisait que lui plaire plus encore… Si sa petite sœur avait su lui résisté à se point, cette pauvre imbécile n’aurait certainement pas été déniaisé de la façon dont elle le fut ! Elle y aurait certainement pris du plaisir … Mais l’histoire faisait à présent partie du passé, et Edjim continuerait ses œuvres avec les plus belles esclaves qu’il trouverait.

Et celle qu’il avait sous la main était une perle de perfection à ses yeux. Attrapant le vêtement qu’elle lui avait jeté au visage, il esquissa un sourire malsain, se penchant une seconde fois pour attraper les loques de la jeune femme et les jeta derrière lui avant de s’avancer vers l’esclave qui elle reculait de plus en plus. Une fois asser près d’elle, mais gardant une certaine distance, il s’accroupie, plantant son regard dans le sien et marquant un temps de silence avant de lâcher :

« Certes tu n’est pas une esclave comme les autres… Tu es mon esclave, la mienne… Mon objet. Et si tu n’obéie pas à mes ordres tu les subira … »

Il avait parlé de la même façon que lorsqu’un homme parlait du beau temps ou de la chose la plus banal qui soit, chose asser déstabilisante. Mais il y avait quelque chose de dur dans sa voix, qui se voulait mielleuse bien que terriblement froide. Observant la provocation qui dessinait ses beau trait sur le visage de l’esclave, Edjim se sentit alors plus envieux qu’au départ, et du se retenir… Avec peine. Car il le savait bien, plus il se retenait et plus l’ultime moment lui paraîtrait sublimissime ! Il ajouta alors avec un contentement non retenu, et une provocation malsaine :

« Tu ne portera pas cette robe ? Parfais ! Dans ce cas je ne t’empêcherais pas de te balader nue ! Je suis content de voir que tu aguiche mes envies … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 20:39

Frémissante de rage, Perlaë recula de plus belle au fur et à mesure que l'homme avancait, gardant ses yeux plantés dans les siens, prête à lui sauter dessus au moindre signe d'hostilité. Mais lorsque son dos heurta le mur de carrelage froid, elle sursauta, jettant un rapide coup d'oeil autour d'elle, avant de reporter ses yeux sur le maître. Ulcérée par ses paroles, elle lui décocha une gifle retentissante, se mordant violement la lèvre, avant de rattraper de justesse sa serviette :

- Allez vous faire voir ! Hurla la jeune femme, hors d'elle. Je ne suis pas un objet !

Combien de fois devait-elle le lui répéter ? Fermant les yeux, s'attendant à une correction plus que douloureuse, elle inspira, avant d'ajouter, d'une voix froide et grondante de colère, malgré qu'on puisse distinguer une once de peur dans celle-ci :
- Ne m'approchez pas, ne me touchez même pas, laissez-moi !

Là par contre, il avait réussit à l'effrayer. Qu'il n'essaye même pas ! Non, pas ça... Une étincelle de peur luisant dans ses yeux émeraude, la jeune esclave bondit soudain, se précipitant vers la porte qu'elle s'acharna à ouvrir avec vigueur, secouant désespérément la poignée :

- Laissez-moi partir ! Répéta-elle, prise de panique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 20:55

La gifle qu’Edjim venait de recevoir lui avait fait tourné la tête avec violence. Et pourtant, il resta dignement immobile, guettant toujours l’esclave du coin de l’œil. Cette fois, cette petite peste avait été trop loin. Non pas qu’elle venait d’humilier son maître, non, Edjim ne pensait même pas à cela. Mais plutôt à ses instincts qu’il avait retenu depuis l’achat de la sauvageonne. Il laissa alors la femme hurlé sa rage, bien qu’une peur incontrôlable semblait à présent émané d’elle. Il resta statufié jusqu’au moment ou l’esclave bondit littéralement derrière lui en direction de la porte. Chose inutile puisque celle-ci était verrouillée…

Posant une main sur sa joue déjà rosi par la violence de gifle, Edjim esquissa un sourire en écoutant le désespoir de l’esclave, heureux d’en être la cause et surtout de pouvoir l’accentué plus encore ! Il se leva alors doucement alors que l’esclave s’acharnait toujours avec vigueur sur la poignet de la porte et se dirigea vers elle avec détermination, une étincelle de folie dans son regard bleu. D’un geste rapide, il profita de l’inattention de la femme pour lui ôté sa serviette, seul rempart entre lui et le corps sublime de l’esclave, et envoya la serviette humide à l’autre bout de la pièce. Mais il ne prit même pas le temps de contempler les belles formes de sa possession, se collant contre son dos et l’écrasant contre la porte.

Doucement, il passa une main entre le mur et le cou délicat de la femme pour l’immobilisé tandit que son autre main parcourait déjà le ventre tremblant de celle-ci, descendant dangereusement vers son bas ventre :


« Je t’ais déjà prévenu… Tu subira si tu n’obéie pas … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 22:27

Il avait de nouveau verrouillé la porte. L'enfoiré... Se mordant violement la lèvre, la jeune femme tenta une dernière fois d'ouvrir cette dernière, secouant vainement la poignée, quand elle sentit soudain sa serviette se défaire et tomber au sol. Tétanisée, elle s'immobilisa, livide, mais, avant qu'elle n'ai pu faire quoi que ce soit, elle se retrouva plaquée contre le panneau de bois, sentant le corps ferme et musclé de l'homme dans son dos. Laissant échapper un hurlement de terreur, de rage et de panique, elle se débattit violement, essayant de se soustraire à l'emprise de ce dernier :

- Lâchez-moi ! Hurla-elle d'une voix étrangement aïgue, comme si la panique qu'elle ressentait l'empêcher de parler normalement, lui nouant la gorge.

Sentant sa main sur son cou fragile, elle déglutit, et se retint de hurler à nouveau quand elle sentit la main de son " maître " caresser avec une lenteur alarmante son ventre, descendant petit à petit vers ses cuisses. Tremblante, Perlaë ferma les yeux, retenant son dégout, à deux doigts de vomir. Qu'il la lâche, qu'il arrête, stop... A bout de nerfs, elle mordit violement la main de ce dernier, toujours posée sur son cou, et profita de se fait pour se dégager vivement d'un coup d'épaule. Bondissant hors de portée, elle fondit sur sa serviette, qui reposait à terre, un peu plus loin, dont elle s'enveloppa précipitament, frémissante de haine et de peur. Ses longs cheveux bruns s'échappant en de mèches folles autour de visages, elle cracha, ses beaux yeux émeraude étincellants de peur et de fureur :


- J'ai dis ne me touchez pas ! Laissez-moi ! Je préférerais mourir plutôt que de subir vos envies et vos désir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 22:51

Etouffant avec peine un cri de douleur lorsque sa petite sauvageonne le mordit, Edjim lâcha prise, une douleur vive lui lançant la main. Décidemment, cette jeune femme était vraiment plaisante, trop plaisante même. Il l’observa alors fondre vers sa serviette, et lui, frottant sa main endolorie, émit un rire glacial mais cristallin :

« Malheureusement la jolie je ne t’en laisserais pas l’occasion… Quitte à te cloîtrer, tu ne mourras que si j’en décide ainsi ! »

De plus en plus envieux, il sentait à présent une douce chaleur envahir son bas ventre… Rien de tel que cette sensation pour oublier les dommages physiques que lui infligeait cette furie divinement désirable ! Réfléchissant un instant à un moyen sur de pouvoir profité de se corps magnifique qu’il n’avait alors fait qu’entrevoir mais dont la chaleur lui était resté sur les mains, Edjim se souvint alors d’un carton rangé dans la chambre de l’ancienne esclave… Un carton qu’il avait remplit dans la boutique d’Hybride et dont le contenue n’avait pas encore été utilisé ! C’était parfait ! Il laissa alors la fille avec sa peur et sa colère quelques instants avant de commencer à avancer doucement vers elle, les bras écarté afin qu’elle ne puisse utilisé l’espace pour lui filé entre les doigts comme elle semblait avoir le don de le faire :

« Et si je te montrais dès maintenant comment je compte te faire subir ce don j’ai envie esclave ? »

Son visage était à présent inondé d’une expression perverse et certainement terrifiante. Car la colère et l’envie se mélangeaient asser mal, mais il désirait cette esclave, et il avait à présent l’intension de la soumettre de la manière dont il l’entendrait ! Ce n’était pas cette femelle qui le stopperait ! Oh non ! Et plus elle lui résisterait, et plus il prendrait du plaisir à la malmené…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Mer 2 Mai - 23:21

Fou, il était complètement fou. A présent, c'était la terreur, une terreur pure qui se lisait dans les yeux de la jeune femme, qui, les doigts crispées sur le linge blanc qui couvrait son corps, déglutit péniblement. Mais que faisait-elle ici ? Comparé à la situation dans laquelle elle était, sa cellule à la réserve lui paraissait presque un paradis... Complètement malade de peur, elle recula lentement, tremblante, ses yeux émeraude toujours plantés dans les deux prunelles d'un bleu glacé du maître, où se lisaient une envie et un désir si puissants, si fous qu'elle en frémissait rien que d'y penser. Car Perlaë savait que, quoi qu'elle fasse, elle était prise au piège. Elle aurait beau fuir, se débattre, hurler, le frapper tant qu'il voulait, elle savait que tout cela était vain, et que, tôt où tard, son " maître " parviendrait à ses fins. Immonde personnage...

Reculant de plus belle en le voyant avancer vers lui, la jeune esclave frissonna de peur et de dégout en entendant les mots de l'homme. Oh non. Pitié, pas ça... Elle ne savait pas exactement ce qu'il lui réservait, et elle ne voulait pas le savoir, bien qu'elle en ai une vague idée. C'était d'ailleurs cette idée qui lui faisait si peur, et lui ne lui donnait aucunement l'envie d'en apprendre plus. Qui savait ce donc cet homme était capable ? Se mordant violement la lèvre, laissant couler une goutte de sang écarlate sur son menton pâle, la jeune femme recula à nouveau, secouant farouchement la tête, les yeux luisants d'une lueur de défi. Non, non, elle ne voulait pas, non...


- Ne perdez pas votre temps avec moi, ce n'est pas la peine ! Retournez à la réserve vous chercher une jolie poupée bien docile et obéissante, mais vous n'obtiendrez rien de moi, jamais ! S'écria-t-elle d'un ton farouche, relevant fièrement la tête, bravant l'homme du regard. Mais ces paroles étaient autant destinées à essayer de persuader le maître qu'elle-même. Oui, il finirait bien par renoncer... Il verrait bien qu'elle était trop insoumise, trop dangereuse pour lui, et qu'il lui valait mieux une autre jeune fille qui répondait mieux à ses attentes... Pourquoi elle...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Jeu 3 Mai - 17:03

Préparant sa sortie, Edjim se retourna quelques secondes pour ouvrir de nouveau la porte d’un coup de clef dans la serrure avant de se tourné vers la jeune femme qui semblait lui donné un ordre : Celui de retourné s’acheter une fille docile… Riant aux éclats sans pouvoir s’en empêché, Edjim songea qu’elle avait vraiment tout faux. Pauvre petite … Si seulement elle avait été asser intelligente pour deviner que ce n’était pas la soumission qui l’intéressait ! Mais bien la fierté, la rébellion et la colère ! Le cran de frapper, et de mordre comme elle l’avait fait ! Chaque comportement, tout ses faits et gestes, ses paroles survoltées alimentait l’incendie intérieur d’Edjim. Cette fille avait allumé un feu en lui, qu’elle n’avait plus qu’à éteindre à présent… Et si elle ne se pliait pas à sa volonté, alors il l’utiliserait de force comme un objet !

« Ma pauvre esclave… Sache que la docilité est d’un ennuie mortel ! Les autres poupées ne son bonne que pour les faibles ! Ceux qui n’ont aucun goût… »

Maintenant, Edjim en avait asser d’attendre. Avançant de quelque pas rapidement, il atteignit très vite la femme coincée contre le mur et l’attrapa violement par les cheveux avant de faire demi tour et de la traîner littéralement vers l’extérieur de la pièce. Les doigts entremêlé dans les cheveux de la jeune esclave, Edjim marchait d’un pas vigoureux vers la pièce où il avait été chercher le vêtement, ne se souciant même pas de voir si la jeune femme avait lâché sa serviette ou non. Car dans quelques minutes, se bout de tissus n’aurait plus été utile de tout façon…

La forçant à avancer, Edjim arriva alors vers le petit escalier qu’il commença à gravir, traînant la jeune femme qui sans toute trébuchait sur les marches en bois. Peu importait à présent si il l’abîmait, puisqu’il la prendrait, et la jetterait après si l’envie le lui dictait ainsi ! Même si cela aurait été dommage, si l’on prenait en compte la beauté de cette femme…
Arrivé devant la porte de la pièce à moitié vide qu’il réservait aux esclaves, Edjim l’ouvrit pour jeté l’esclave devant lui, sans aucune retenu, puis entra à son tour et comme à l’habitude, donna un coup de clef à la porte. Il y était forcé, puisque le temps qu’il prépare le théâtre de ses envies, l’esclave pourrait s’enfuir… Et il n’avait aucune envie de lui courir après… C’était un jeu qu’il préparerait pour plus tard !

« Voici ta chambre esclave, et l’antre de ton supplice ! Mais au faite, tu ne m’a toujours pas donné ton nom … Préfère tu que je te batise ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Jeu 3 Mai - 19:28

Alors qu'au contraire, ses paroles semblaient de plus en plus exciter l'homme, dont le regard bleuté luisait à présent d'une lueur vile et malsaine qui fit frémir Perlaë, celles que ce dernier prononça ne firent que la glacer de terreur. Il était fou, complètement fou... Cela se voyait dans ses yeux, à la façon dont il la regardait, lui parlait... Mais que faisait-elle ici ? Pourquoi ?!

Plaquée contre le mur de la salle de bain, la jeune femme tenta vainement de s'échapper, mais les bras ouverts du maître lui ôtaient toute possibilité de fuite. Essayant d'éviter ce dernier, un grimace de douleur vint orner son visage pâle quand elle le sentit lui empoigner ses boucles brunes, grimace qui se transforma en un cri lorsqu'il la tira sans ménagement hors de la pièce, lui tirant violement les cheveux. Se débattant sauvagement, l'esclave mordit violement le bras qui lui tirait ses mèches brunes, laissant une trace sanglante sur la peau d'albâtre de l'homme. Elle était complètement nue, car la serviette blanche qui lui couvrait le corps était tombée entre-temps, et devait gir sur le sol du couloir ou de la pièce d'eau, mais elle s'en fichait à présent. Seul comptait cet affrontement entre elle et cet homme, cette lutte pour la liberté. Tout en essayant de ne pas perdre l'équilibre et tomber dans les escaliers de bois, elle griffa de toutes ses forces ce même bras, ajoutant des marques sur la peau du maître, qui, apparament, semblait s'en ficher complètement.


- Lâchez-moi ! Hurla-t-elle, les yeux brillants de larmes de douleur et de rage, complètement hors d'elle.

Comme si, pour la première fois, il lui obéissait, l'homme ouvrit une petite porte, se situant en haut de l'escalier, avant de la lâcher pour l'y jeter violement. Projetée à terre, Perlaë se redressa légèrement, à genoux sur le sol, ses mains appuyées sur le parquet de bois. Ses mèches brunes tombant en de boucles folles sur ses épaules nues et autour de son visage où se lisaient une haine, une peur et une douleur sans pareils, elle resta à terre, s'efforcant de garder son équilibre. Car son corps tremblant menacait à tout moment de s'effondrer, comme si il ne supportait plus les sévices qu'elle avait endurés depuis tellement de temps.

Ignorant tout bonnement la question de son " maître ", la jeune femme ferma les yeux, inspirant profondément, tentant de se calmer. Haine, peur, rage, colère, douleur, dégout, mépris, désespoir... Tant de sentiments qui se bousculaient dans son coeur et son esprits déjà ravagés, tandis qu'elle devait subir les traitements et les envies de cet homme ignoble. Qu'avait-elle donc fait pour mériter ça...? A bout de nerfs, elle retint un sanglot, se mordant violement la lèvre, avant de se relever brusquement et de se jetter sur l'homme dans un cri de rage. Le frappant de toutes ses forces, le griffant, le mordant, c'était à peine si l'on pouvait reconnaître la jeune esclave prostrée qui gisait au sol il y avait un instant, qui s'était à présent transformée en une furie complètement hors d'elle. Qu'importait ce qu'elle faisait, où elle frappait. Elle voulait juste lui faire du mal, le plus de mal possible, ôter cet air méprisant et suffisant, ce sourire froid et narquois qui semblaient s'être définitivement installés sur le visage de cet homme cruel et sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edjim Férodat
Propriétaire de la boutique d'Hybride
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Perlaë
Est soumis par:

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Jeu 3 Mai - 22:27

Venant tout juste de se rendre compte que le bras qui avait agrippé les boucles de l’esclave était à présent en sang, Edjim lança un regard furibond à celle-ci. Comment avait elle osé ! Il avait, avec elle, tendance à se retenir au niveau de son comportement, mais à présent elle était allée bien trop loin ! Et une sanction s’imposait ! Surtout qu’elle ne daigna pas lui répondre une fois de plus. Agacé par se comportement qu’il jugeait trop irrespectueux venant d’une vulgaire esclave, sublime certes, mais esclave tout de même, Edjim observa un moment la créature qui avait les larmes aux yeux, agenouiller sur le plancher, le corps nue… Elle semblait à présent si docile, si fragile, tremblant même parfois… Mais avant toute autre chose, elle restait atrocement désirable !

Malheureusement, cette contemplation bien trop courte à son goût fut interrompons par un hurlement sauvage de l’esclave qui d’un bond, venait de lui sauté dessus. Et la furie semblait être entré dans une rage folle ! Frappant presque au hasard mais avec toute la force qu’elle pouvait avoir, le mordant de nouveau… Edjim était à présent assaillit de coup qu’il n’avait nullement eut le temps de voir venir. Ne sachant ou donné de la tête alors que l’esclave s’emportait encore et toujours avec une force inouïe, l’homme n’eut d’autre choix que de laisser la furie exprimé sa colère… Jusqu’au moment où celle-ci heurta le menton d’Edjim, qui rejeta la tête en arrière après la force du coup… Il se passa alors une éternité dans sa tête, une éternité où un noir extrême régna l’espace d’une seconde avant qu’une rage folle n’envahisse tout son corps…

Tournant sa tête vers la pauvrette qui n’avait pas cessé une seconde, Edjim lui jeta des yeux plein de colère, pire encore… Une émotion a peine descriptible dont l’expression aurait glacé le sang. Il attrapa au vole l’un des poignets de la jeune femme, le serrant si fort que celui-ci fut presque près de se brisé. La contraignant à s’agenouiller sous la force de sa main qui ne lâchait pas la femme, l’esclave ne pu que cesser de frapper, et posé un genoux à terre.
Puis, n’hésitant pas un instant, Edjim l’envoya, la lançant presque, et celle-ci atterrit à coté du lit, se heurtant contre le bois de celui-ci. A présent, Edjim était hors de lui et cela le lisant dans le brillant de ses yeux naturellement arrogant d’ordinaire. Si l’esclave avait voulut lui ôté cette expression narquoise, elle avait réussit. Mais elle laissait place à une colère froide à présent, qui semblait ravagé le visage de l’homme auparavant si impénétrable.

Essuyant un filet de sang qu’avait causé l’un des coups de la fille près de sa bouche, Edjim s’approcha lentement de celle-ci en menaçant, d’une voix particulièrement lente et d’un froid glacial :

« A présent nous avons asser ri esclave !! Tu mérites un châtiment… Et je vais me faire le plaisir de te donner le pire qui soit !! »

Déviant se sa trajectoire après être resté devant l’esclave en la regardant de haut, il alla chercher un carton, posé sur le haut de l’armoire avant de retourné devant elle, de posé le carton sur le bout du lit et de déclaré :

« Obéis maintenant ! Couche toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perlaë
Esclave
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Mon coeur
Est soumis par: Edjim Férodat

MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   Ven 4 Mai - 19:08

Désirable, irrespectueuse, rebelle, peut-être... Mais docile, fragile, certainement pas ! Il faisait une grossière erreur sur ce point là, et d'ailleurs, elle venait de lui en donner la preuve. Alors qu'elle était à terre il y avait quelques secondes, à présent elle le martelait de ses poings, le frappant, le griffant, le mordant, complètement déchainée. Enchainant coup sur coup, ne faisant même pas attention à où et comment elle le frappait, Perlaë se sentit brusquement énervée par le manque de réaction de l'homme. Pourquoi ne réagissait-il pas, ne faisait-il rien pour l'empêcher de le taper ? Elle voulait qu'il ait mal, qu'il souffre, comme elle elle avait jadis souffert, qu'il ai un apercut de ce qu'elle avait dû subir jadis. Mais non, rien, rien du tout ! Hors d'elle, elle allait lui décrocher un énième coup, quand soudain, elle le sentit lui attraper le poignet, avec une force et une brutalité spectaculaires, la forcant à s'agenouiller.

A genoux sur le plancher, complètement nue, ses cheveux bruns cascadant le long de son dos, tremblante de douleur, le visage crispé, on aurait pu croire qu'elle allait se mettre à hurler, pleurer, implorer la pitié et le pardon de son maître, le supplier de l'épargner, de mettre fin à sa douleur, son tourment. Au contraire, la jeune femme se contenta de relever la tête, serrant les dents, plongeant ses yeux émeraude où se lisaient une haine farouche et une rage indescriptible dans les yeux d'un bleu glacé de l'homme. A nouveau, l'on aurait pu croire qu'elle détournerait le regard, baisserait la tête, se soumettant, mais non, elle continua à soutenir le regard de son maître, ne frémissant même pas devant l'expression haineuse qu'il arborait.

Ce qui dû sûrement énerver ce dernier, car, l'instant d'après, elle se sentit projetée en arrière, et sa tête heurta violement le bois du lit qui comblait l'un des coins de la pièce. Laissant échapper un gémissement de douleur, Perlaë s'agenouilla à nouveau sur le sol, prenant sa tête entre ses mains, tout en crachant un peu de sang.


- Salaud ! Cria-t-elle en réponse à ce que l'homme venait de lui dire, tout en essuyant du revers de la main le sang qui coulait le long de son menton. Qu'il aille se faire voir, qu'il ne la touche plus, plus jamais, qu'il ne l'approche même plus... Soutenant une fois de plus son regard jusqu'à ce qu'il tourne le dos, la jeune femme tenta de se relever, mais la douleur qui lui vrilla le dos lorsqu'elle essaya l'en dissuada. Portant sa main à ce dernier, tâtant sa blessure, elle lâcha un cri d'horreur en sentant celle-ci inondée d'un liquide chaud, et la retira brusquement, la portant devant ses yeux. Sa blessure au dos, dûe au coup de fouet de l'esclavagiste, s'était réouverte sous le choc, et le sang ruisellait lentement le long de sa peau d'albâtre. Jurant entre ses dents, elle releva vivement la tête, effrayée par l'ordre de son " maître ", tentant de voir ce que contenait le carton qu'il venait de poser sur un coin du lit :

- Ne m'approchez pas ! Hurla-t-elle, reculant vivement malgré la douleur qui lui vrillait le corps, mettant ses nerfs à rude épreuve, ses boucles brunes virevoltant sauvagement autour de son visage pâle où se lisait une terreur grandissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avec sa perle ... [Perlaë]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avec sa perle ... [Perlaë]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Nord :: Allée de la Rosé :: Villa d'Edjim Férodat-
Sauter vers: