Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Dim 3 Juin - 23:34

Elle n'avait jamais autant couru de toute sa vie, et jamais vu autant de rues, de gens, de choses si différentes.
Mais tout était programmé dans sa tête, depuis qu'elle savait que quelqu'un l'achèterait...

La nuit était tombée lorsque la jeune hybride parvint aux lieux qu'on appelait "ruines".
Essoufflée, épuisée mentalement comme nerveusement, elle prit le temps de s’arrêter. S’adossant à un mur à moitié détruit, dans l’obscurité, elle se demanda finalement quel était le but – voire le bien-fondé – de son acte… il fallait bien l’avouer, insensé.

Aaron, son maître à présent, lui avait tout offert sur un plateau d’argent, sans rien demander en retour si ce n’était le strict minimum.
Elle était nourrie, logée, payée même… elle avait un statut enviable, bref la seule chose qui aurait normalement pu la chagriner était le danger que toutes ces choses encouraient. Elle et Minaël n’étaient plus des esclaves… mais des personnes à part entière, chez lui.
Et quiconque parmi leurs semblables l’apprendraient risquaient fort d’en être jaloux… envieux… voire même violents.
C’était tout ce qui aurait pu et du la perturber, oui.

Peur devant tous ces avantages qui lui tombaient dessus sans qu’elle s’y soit attendue, alors que c’était tout ce qu’elle demandait… ? Non.
Peur d’autre chose peut-être, de quelque chose que son maître (qui n’était après tout qu’un homme) finirait par lui demander… ? Encore moins. Cela n’avait pas l’air de le travailler plus que cela.
Et justement, pour cela, il pourrait très bien s’amuser avec ce Minaël !

Eh oui. En réalité, elle haïssait Minaël. Pas même un hybride, encore moins un homme.
Faible, il ne disait jamais rien.
Docile, il ne revendiquait rien !
A croire que jamais il ne légitimait sa propre existence !!
Elle détestait les gens comme cela. Les gens qui semblent complètement morts de l’intérieur, tout juste bons à être plaints par une bonne âme compatissante.
Ces enfoirés ne vivaient généralement pas bien longtemps dans ce monde-ci. Et pourtant… apparemment certains en réchappaient.
Il avait de la chance assurément de ne rien avoir jamais fait, et d’être tombé sur un maître aussi stupide !

Folle de rage, Eelian frappa le mur avec sa main gauche – sa fameuse main gauche.
Le mur, lui, s'écroula dans un sinistre craquement…
Dégoûtée, fixant à présent sa main, elle pesta de plus belle.
Des bas-fonds d’où elle provenait, elle n’avait jamais eu le droit à autre chose qu’au mépris, à la violence. Mais au lieu de ne rien dire (si encore il savait se lamenter, on aurait pu alors croire qu’il était bon à quelque chose !!), de ne pas se défendre, elle avait créé un deuxième être en elle.
Un être qui était une infime goutte d’espoir dans ce monde pourri.
C’était peut-être ridicule, mais c’était sa façon à elle de hurler au monde qu’elle était en vie !!

Pour le reste, Aaron n’avait qu’à se démerder seul.
Il l’avait achetée, lui avait donné une gourmette – une « carte d’identité », donc – qui lui assurait sa liberté. Pour le moment.
Mais cela lui suffirait à partir ailleurs. Là où elle ne les verrait plus jamais, ni l’un ni l’autre.
D’ailleurs, ce Minaël avait l’air suffisamment « doué » pour accomplir toutes les tâches que son « ex-maître » comptait partager entre eux deux.
Et elle ne lui manquerait pas plus que ça, elle en était persuadée.
Il n'était en tout cas pas du genre à lui courir après toute la nuit, elle le sentait...

Alors, écoutant la voix en elle qui s’était à présent faite très douce, Eelian se mit à courir avec joie, songeant qu’elle n’était plus si loin que ça de sa nouvelle vie. Une véritable vie, quitte à ne trouver que la mort au bout de ça…
Mais quelque chose la coupa dans son enthousiasme, quelque chose dont elle n’avait même pas senti la présence : un autre. Elle déboula si vite dans le lieu en lui-même qu’elle buta contre un torse masculin, et s’étala sur lui de tout son long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Mer 20 Juin - 0:37

Il sortait tout juste du manoir de ce que l’on peut qualifier d’ex maintenant. Envoyant royalement voler sa grosse valise sur le siège arrière, James avait quitter le manoir à toute vitesse. Il était maintenant au volant de sa voiture, roulant comme un fou, comme si la vitesse pouvait l’aider à oublier l’affreux moment qu’il venait de passer, mais en réalité, il ne pouvait que s’éloigner de plus en plus du manoir. L’air énervé, rien de bien étonnant, James était furieux contre lui… que cela se finisse comme ça… c’était un beau gâchis. Mais Kazuki avait fait son choix. Il ne voulait plus de James ? Tant pis pour lui. C’était Kazuki qui allait le regretter, certainement pas lui. En tout cas, pour le moment James devait et s’efforçait de s’en convaincre.

La route défilait devant ses yeux à une vitesse folle. Prenant des virages très serrés, ne ralentissant que le minimum, si James n’avait pas tant l’habitude de conduire de la sorte, il serait déjà mort au moins une dizaines de fois, avec tout les arbres ou chaussé en ravin qu’il avait évité de justesse. Mais le jeune homme ne voyait plus que ça, la route. Rien d’autre ne comptait. Il réussissait à tout oublier rien qu’en ce concentrant pour n pas finir à l’hôpital. Quoiqu’au fond de lui, il s’en foutait royalement. D’ailleurs, l’idée même de ne plus faire attention du tout lui avait traversé la tête. Mais il ne fallait pas… Kazuki aurait été trop heureux d’apprendre que James avait mit fin à ses jours juste après leur séparation. Non, au contraire, James devait reprendre sa vie, son ancienne vie, sa vie avant Kazuki comme s’il ne s’était jamais rien passé. C’était ça la solution…

Au bout de plus d’une heure de vitesse folle, James avait dû s’arrêter en court de chemin. Alors que lui aurait bien conduit encore pendant plusieurs longues heures d’affiler, il avait été obligé de s’arrêter. Son moteur commençait à faire un drôle de bruit et une fumée grisâtre presque noire s’échappait de son capot. Pestant contre son automobile, James sortit et finit par lui donner un gros coup de pied. Complètement stupide et inutile mais ça faisait tellement de bien aux nerfs. Les mains sur les hanches, James se décida enfin à lever le nez pour voir où il était… Et remarqua enfin qu’il était nul part…enfin plutôt au milieu de nul part. Dans un geste machinal, James se frotta l’arrière du crâne. C’était le bouquet. Voilà maintenant qu’il était complètement paumé.

Laissant sa voiture derrière lui, ne prenant même pas la peine de la fermé, James se mit en route pour tenter de rejoindre la civilisation. Il ne pensa même pas à prendre son portable. Il était tellement énervé. Finalement, la route débouchait sur une petite forêt, pas très touffu. Avec un peu de chance, il y aurait quelques habitations là-dedans. En tout cas, c’est ce qu’il espérait. Ce fut comme cela que James pénétra dans cet amas d’arbres, de buissons et d’autres végétales. Les mains dans les poches, ses nerfs commençaient doucement à se calmer. Ils étaient encore loin de leur états habituels, enfin, James, malgré qu’il soit le pire salo de tout les temps n’en restait pas moins un humain. Il ne pouvait donc pas arriver à se calmer sur un simple claquement droit. Mais il fallait avouer que l’endroit était propice à se détendre. La quiétude qui régnait ici aidait beaucoup plus James à se clamer, à faire le vide que de voir la route défiler à toute allure devant lui.

Finalement, il oublia même pourquoi il était ici, il oublia Kazuki, sa voiture, ses affaires et sa quête d’une aide quelconque. Il flânait. Depuis quand ne s’était-il pas retrouver tout seul avec lui même comme cela ? Depuis quand n’avait-il pas fait le vide en lui ? Prit un peu de temps pour lui, pour ne rien faire ? Cela faisait au moins quelques années, et il en était même au point où James avait oublier ce que c’était. Il continua ainsi à déambuler pendant environ une petite heure. Son calme était revenu à la normal. James marchait donc tranquillement, une clope au bec…

Mais bien sûr, dans ce genre de moment si agréable, il y avait toujours quelqu’un qui était foutu de tout gâcher. Et c’est ce qu’il se passa. Sans trop comprendre ce qu’il lui arrivait, voilà que James se fit percuter par quelqu’un, il en perdit même sa cigarette qui alla s’écraser lamentablement sur le sol terreux. Sa colère et sa mauvaise humeur grimpèrent en flèche, et James était déjà tout prêt à exploser. Il repoussa violemment l’inconnu avant de prendre la parole :


"Pu…tin vous pouvez pas regarder où vous marcher bordel ?!!! Et puis t’es qui toi ?! Ou plutôt t’es quoi toi ?!" rectifia t-il lorsqu’il examina un peu plus l’inconnu.

Inconnu qui se révéla être une femme. Enfin, James ne pouvait pas vraiment l’appeler comme ça. Avec ses oreilles pointues, touffues et en pointes, et l’étrangeté de ses yeux, James pensa de suite à une neiko, ou toute autre sorte d’hybride. On pouvait dire qu’elle était vraiment mal tombé, ce n’était pas du tout le jour, li l’heure ni même l’endroit pour croiser James. Tant pis pour elle, elle allait en subir les conséquences. A la plus grande joie, intérieur, de James qui allait pouvoir se défouler sur quelques chose sans que personne ne lui dise d’arrêter, surtout pas elle…



[Vraiment désolé pour le retard, cause justifiée: le bac u_u m'en veux pas trop j'espère Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Jeu 21 Juin - 19:18

[Bien sûr que non, je ne t'en veux pas ! Je comprends parfaitement, et je suis contente
de ta réponse - sourire pervers...]



Intérieurement, Eelian sut qu'elle n'avait vraiment pas trébuché sur la bonne personne.
Un seul regard lui suffit...
Cet homme, s'il est passablement "à son goût", possède quelque chose de mauvais en lui ; trop profondément ancré dans sa chair, dans sa conscience-même, trop pour pouvoir l'arracher ou simplement le soigner.


* ...Il a sa propre vision du bien et du mal, qui n'est pas celle acceptée socialement. Il te veut du mal. Tu vas payer pour tout ce que lui a raté. *

Ce miroir est là, face à elle, et il est d’autant plus inacceptable qu’il lui répercute sans complaisance sa part maudite.
L'autre, oui... elle est fascinée.
Mais pas Eelian.


* ...Manifester des émotions est un signe de faiblesse et de la déchéance de leur influence sur autrui. *

Elle est perdue, elle ne sait plus quoi dire ; mais surtout, elle ne montre aucun sentiment, et se contente de lever sa main gauche monstrueuse devant son visage, calmement, pour l'avertir qu'elle compte bien se battre s'il le souhaite.

"Je suis ce que je suis, question stupide. Je crois que tu le sais parfaitement. Alors, question... ", lâche-t-elle finalement. "...es-tu aveugle ou simplement stupide ?"

Le mépris et le dédain, fussent-ils plus ou moins "feints", sont une bonne occasion pour elle de cracher son venin et de reprendre contenance face à cet individu.
Elle n'avait quand même pas fui son "maître" pour tomber sur un autre mec incapable de tourner rond !!
Entre indifférence et perversité aggravée, Eelian ne savait décidément pas "choisir" les mecs qui l'abordaient... enfin, si on pouvait dire cela ainsi.
Elle le fixa avec noblesse et fierté que lui avaient apporté sa précieuse et ô combien vacillante nouvelle "liberté", et répliqua :


"Mon nom... il ne t'intéresse pas. Un seul regard de toi, et je le comprends. En revanche, le tien de nom m'intéresse..."

Cet homme n'allait pas s'en tirer à si bon compte.
Dans ses yeux, elle lisait la folie, mais également un certain mépris ; ce n'était pas sa nature d'hybride qui avait déterminé son statut actuel, mais juste un "mauvais concours de circonstances" (encore qu'à ce niveau, un tel enchaînement d'évènements fut vraiment plus que de la simple déveine...).
Elle comptait vraiment lui faire comprendre qu'elle n'était pas un objet (ou du moins s'il voulait qu'elle le devienne, il devait faire quelques "concessions"...), à coups de griffes s'il le fallait.
Sa queue démoniaque se balança dans son dos, ses yeux ambrés se réduisirent à une fente, jaugeant le moindre frémissement de l'homme et attendant patiemment le bon moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Sam 23 Juin - 23:48

[merci de ton indulgence lol - et pour la réponse, la tienne est bien aussi ^^ elle m'a assez inspiré Very Happy Qu'en dit-tu? xD]

Oui, elle était vraiment mal tombée. Il faut avouer que c’était bien le pire des moments pour oser percuter de la sorte le jeune homme. Lui qui venait de passer l’une des pires après-midi qu’il n’est jamais vu… maintenant, il avait juste besoin de se défouler… de frapper… de réduire en miettes le premier – ou la première dans ce cas là – qui lui tombait sous la main… Et c’est… hybride ou neiko, il n’arrivait pas encore vraiment à choisir de qualificatif, allait lui servir de punching-ball. Et c’est avec la plus grande joie non contenue qu’il allait pouvoir faire exploser sa rage et toute sa violence. Quitte à ce que lui-même prenne des coups, des griffes ou des poings dans la figures, James, et ça ce lisait dans ses yeux, avait en réalité attendu ce moment depuis si longtemps. Sa toute récente rupture avec Kazuki n’était en fait qu’un prétexte pour pouvoir cogner sans relâche sur n’importe qui, qu’il sois de n’importe quelle statut sociale. Mais il fallait avouer que le fait que la jeune inconnue ne sois pas 100% humaines l’arrangeait encore plus.

James lui cracha alors toute sa mauvaise humeur au visage dans une petite réplique pleine de violence. Ces yeux, proche de ceux d’un démon, scrutait la jeune femelle qui en semblait pas pour autant avoir peur de lui. Encore mieux. James en était ravi, il jubilait intérieurement. La détruire ne serait qu’en plus meilleur… Elle leva devant elle alors une main horrible, comme pour se cacher du soleil qu’il n’y avait pas sous cette épaisse forêt, comme pour lui faire comprendre qu’elle n’allait pas en rester là, qu’elle n’était pas du genre à se laisser faire… Et elle prit la parole. Sa voix résonna dans la tête du jeune homme. Une voix pleine d’assurance… Elle l’insultait. Les veines proche de ses tempes ressortaient sur le visage de James. Enervé était un faible mot pour qualifier l’état dans lequel se trouvait James. Et plus elle parlait, plus elle ouvrait la bouche, plus elle prononçait de sons, plus elle énervait James.

Sa respiration à lui s’était accéléré, ses poings s’étaient refermé à l’extrême jusqu’à ce que ses jointures en deviennent blanches… Elle ouvrit une nouvelle fois la bouche. A sa petite réplique, James ne put réprimer un sourire qui soulignait et était témoin de toute la perversité, du sadisme et de la cruauté dont il était capable… Il allait prendre un violent plaisir à lui faire fermer sa petite bouche d’erreur génétique… Oh oui, il allait adorer ça… déjà il s’imaginait tout les moyens possibles et imaginables qu’il allait utiliser pour que plus jamais elle ne l’ouvre, sa petite bouche… mais pas tout de suite… non pas tout de suite. Même si James était sur le point de lui sauter dessus et de lui faire comprendre qu’elle avait vraiment mal choisie son moment pour faire sa connaissance, James se concentra et dans un effort surhumain, il parvint à se contrôler, à ne pas la tuer sur le coup.

Au lieu de ça, il fit un pas vers elle. De sa main gauche, il chopa à toute vitesse cette main horrible qui appartenait à la femelle. Il la tira violemment vers elle et sa main droite jaillit jusqu’à son cou. Son cou si gracile et délicat, ferme et doux… James serra ce cou si tendre qui se trouvait maintenant prisonnier dans sa main droite. Il approcha de force le visage de la femelle et la regarda droit dans les yeux… les siens n’était plus que folie et envie meurtrière… envie folle de tout le sadisme qu’il était capable. Serrant ce cou à chacune de ses paroles, comme pour donner plus de poids à ce qu’il disait, James parla à son tour :


"Qui est tu pour oser t’adresser à moi hein ?! Pour qui est-ce que tu me prend ? Pour un de ces connards qui osent se faire appeler maîtres mais qui ne sont même pas capables de lever la main sur leurs choses ? Espèce de monstre ! Je vais t’apprendre comment parler… je vais t’apprendre à respecter mon rang… et je te jure que tu va regretter d’être venue te balader ici toute seule !"

Sans prévenir, ne lui laissant même pas le temps de répliquer ou de tenter une quelconque défense, James lâcha, si on peut dire, projeta plutôt, de toute ses forces la " demoiselle " sur le sol. Il la regarda s’affaisser comme le déchet qu’elle était. Il s’avança encore vers elle, la toisant de toute sa hauteur.

"Relève toi espèce de monstre… Où n’était tu simplement bonne qu’à insulter tes supérieurs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Ven 29 Juin - 18:58

[Eeeeuh… là je suis dans la crotte, n’est-ce pas ? Lol ! Ta réponse est extra !]



Aïe… un tordu doublé d’un impuissant, à ce qu’il paraissait.
Une seule vision plus prolongée dans les yeux de l’homme lui confirma ses doutes… il était complètement barré, et surtout furieux.


* …Toujours les mêmes excuses insipides et pathétiques… ce n’est jamais totalement de ta faute…
En fait j’aurais dû m’y attendre venant de toi ; tu as provoqué ce dingue, maintenant assume !
Tu n’as même pas essayé de trouver une autre issue…
Mais seulement, tu oublies que j’ai les mêmes pouvoirs que toi, puisque je suis toi… j’ai toute ma tête, toute ma mémoire… Je suis consciente de tout.
Même si je ne t’ai pas concertée, je t’ai laissé le choix. Tu aurais pu éviter que tout cela n’arrive. *


Faisant taire la voix dans sa tête, songeant qu’elle était bien partie dans son délire mégalomane, Eelian évalua sa propre situation qui lui apparut bien pire que prévue.
Evidemment, lorsqu’elle laissait l’autre prendre le contrôle, ne fût-ce que l’espace de quelques secondes, cela tournait toujours au vinaigre. Et c’était toujours Eelian qui devait rattraper les erreurs dites ou faites…

Elle se releva alors, sans broncher ; il ne lui avait pas fait mal, ce n’était pas son but immédiat. Mais quant à ce qui allait suivre…
Eelian se maudit en pensant alors à la douceur du foyer dont elle s’était échappée.
A cet instant, même les murs crasseux et humides de son ancienne cellule lui paraissaient bien plus agréables que cette foutue « liberté » en laquelle elle avait naïvement cru.
Il y a des chaînes d’évènements de plus en plus longues, de plus en plus fragiles, jusqu’au moment où elles sont rompues par l’effet de la malchance ou de la simple malveillance humaine. Mais dans ce cas précis, ça n’était pas vraiment de la malchance…
C’était la vie, brutale et dure, la vie qui emportait les plus chanceux, ceux qui étaient nés « humains » dans son sillage et qui laissait implacablement les autres loin derrière…
Les « autres », eh bien… étonnamment, ils n’étaient tous qu’esclaves, neikos ou hybrides.
Etait-ce donc tout ce à quoi ils avaient droit ?
Fermer leur gueule, prendre des coups et subir les perversités de tout humain qui croisait leur chemin ?

Elle ne lui donnerait jamais la satisfaction de le supplier. Jamais.
Elle préférait amplement crever ici et maintenant.
Comme ça, elle pourrait vérifier son idée selon laquelle les « gens comme elle » n’atteignaient leur liberté qu’en mourant… restait juste à espérer que sa prochaine vie serait plus enviable.


« Qu’est-ce que tu attends, exactement ? Que je me prosterne devant toi ? Que je te lèche les pieds ? », fit-elle, consciente que ses provocations allaient le mettre en furie. « Mais tu te prends pour qui exactement ? Va t’acheter un « monstre », si tu es tellement en manque ! La supériorité ne s’improvise pas, elle se gagne. Mais là, tu me parais franchement mal barré… Personne ne te prendra jamais au sérieux, sois réaliste : la violence, c’est pour les impuissants. »


* …OK…
Je voudrais bien une pierre tombale en marbre, avec de jolies inscriptions blanches…
Reste plus qu’à savoir qui me paiera ça ! *,
rit l’autre dans sa tête.

Effectivement, elle était plutôt mal partie.
Mais vu qu’elle semblait d’accord pour abandonner sa propre existence, à priori il n’y avait aucun problème pour continuer dans cette voie stupide…


« Aurais-je toutefois l’insigne honneur de connaître le nom de mon futur meurtrier ? », demanda-t-elle très calmement, d’une voix d’autant plus ironique qu’elle lui parlait comme il aurait sans doute souhaité qu’elle le fasse, et ce depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat Solo
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : derrière toi... Tu ne sens pas le canon froid sur ta nuque ?
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   Lun 6 Aoû - 1:49

Flânant depuis quelques temps aux alentours du noyau de la ville, Nat avait décidé de se trouver un endroit tranquille où se poser.
Se poser, oui... car réfléchir, dois-je vous le rappeler, est une tâche plutôt ardue quand on n'a quasiment aucune capacité mémorielle...

Mais dans ses rêveries solitaires (à ce niveau, c'était plus proche du coma éthylique qu'autre chose), Nat le "justicier" avait senti sa fibre guerrière se réveiller.
Plus sérieusement, il avait entendu des éclats de voix - deux personnes, un homme et une femme.

Ladite femme était plutôt une minette d'ailleurs...
Une superbe Nekoï... indescriptible... mais très attirante.
Sauvage évidemment, comme tous ceux de son espèce, sauvage donc, mais surtout sur la défensive.
L'homme en face d'elle avait l'air d'être complètement barré...

Nat prit le temps de réfléchir quelques instants, avait-il le droit de s'en mêler ?
Mais lorsque l'homme frappa violemment la jeune Nekoï et que celle-ci tomba au sol, la tête en sang, le Traqueur décida que c'était devenu son devoir d'intervenir...

Aussi se jeta-t-il en avant avec vivacité et rapidité, et saisissant la jeune femme dans ses bras, il s'enfuit tout aussi lestement.
Avec le peu de lumière naturelle ou artificielle qui régnait dans ce lieu, ce cinglé n'avait pas pu voir son visage, et c'était parfait ainsi...




[DESOLE POUR L'INTRUSION, ON SE RETROUVERA PLUS TARD... LE TOPIC EST FINI POUR EELIAN, ELLE VA RETROUVER SON MAÎTRE.
VERS LA VILLA D'AARON SPRINGFIELD...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une évasion plutôt réussie... [PV James Bolton]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» La grande évasion de David Douillet
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» La grande évasion [Pv Darren - Natasha]
» [JEU] Plutôt ça ou ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Est :: Les ruines-
Sauter vers: