Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sans intérêt...[réservé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Sans intérêt...[réservé]   Sam 26 Mai - 22:41

Un homme de carrure moyenne, la tête haute, l'oeil vitreux, l'air un peu désorienté, arpentait les lieux, sa face semblait complètement en train de fondre et le jeune hybride, dans un coin de sa cellule, en frémit, il se resserra un peu sur lui même, dégoutté par la plastique si peu plaisante de l'acheteur, priant pour qu'il ne l'achète pas... Par tous les saints, s'il avait eut pour maitre quelque chose de ce genre, il se serait vite suicidé... Il tenta alors d'oublier le cauchemar pour se concentrer sur lui même.

Il se redressa et alla s'allonger sur une banquette de bois, aménagée pour le faire dormir bien que ces derniers temps, l'hybride ne passait que peu de temps sur cette banquette, il ne trouvait plus le sommeil, les nuits passaient toutes sans qu'il ne ferme l'oiel... Pourtant, sa propre plastique restait acceptable, sous ses yeux exceptionnels, pas une trace de cerne... Ca tenait peut être de l'impossible mais pourtant... Le marchand arriva et tapa contre les barreaux.


"Tu vas te décider, oui, à te rendre un peu attrayant?! Même un clochard ne voudrait pas de toi!"

Il ne réveilla cependant pas les sens de l'homme, éteind, couché comme à l'initiale sur cette banquette de bois, légèrement replié sur lui même sans l'être assez pour se dissimuler aux regards... Il avait esquissé un sourire et, de sa voix chaude et suave, il répliqua sans un ton autre que l'indifférence, l'air complètement las de ce cinéma inacceptable, toujours souriant.

"Je suis propre, je ne suis pas moche, je suis mince, j'ai un visage assez plaisant et je suis calme, que demander de mieux? Et puis, qui te dis que je veux sortir de là?"

Il se redressa et se tourna vers le marchand à qui il adressa un regard las devant son air déconcerté... Ce que cet homme pouvait être bête, naïf... Tout dans les bras, rien dans la tête, à peu près le contraire de l'hybride qui se plaisait pour sa part à montrer son intellect' au dessus de la moyenne pour juste un esclave... Il s'étira doucement et esquissa un nouveau sourire, moqueur cette fois envers son actuel propriétaire légitime...

"Hum... Ici, on m'apporte chaque jour une bassine d'eau, froide certes mais c'est assez pour me laver... J'ai de quoi me loger, de quoi boire et l'on ne me fouette pas! Qui te dit pauvre fou qu'au dehors les maitres ne sont pas pires qu'ici?"

L'homme pesta contre l'hybride avant de retourner derrière son comptoir, l'escalve se leva alors, il s'étira plus longuement, il n'était vêtu que d'un pantalon dont la fin était en mauvais état, son torse était mis à nu depuis qu'il avait déchiré sa seule chemise valable... Il refusait tout ce que lui proposait le marchand...

"Et puis quoi encore... Il voudrait me refourger à n'importe qui mais ici à bien y regarder, j'ai la vie bien aisée... Quoique on me gardera pas éternellement, un jour on me vendra de force ou on me supprimera... Hum... J'vais m'y mettre alors..."

Aussitôt dit, aussitôt fait, il s'était exposé un peu plus à d'éventuels regards dès que l'homme bedonnant qui révulsait tant l'hybride fut sortit... Il ne lui restait plus qu'à prier le ciel pour qu'il tombe sur un mec à la plastique agréable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Sam 26 Mai - 23:34

Fatigué et mort d’ennui. Kazuki ne donnait plus signe de vie, son boulot au centre était pour ainsi dire mort depuis qu’on avait apprit que le jeune homme " traitait " d’une manière exécrable tout ses pensionnaires. Ca faisait une bonne semaine que le jeune homme ne faisait plus rien. Rien du tout. Il avait donc prit la décision de se reprendre en main. Très tôt ce matin, il était partit pour la ville et était partit visité l’animalerie et la réserve d’esclave. Mais James n’avait rien trouvé. Rien du tout. A croire que tout le monde avait comploté pour lui faire endurer un pur calvaire. Mais James n’était pas parano et encore moins défaitiste. Il lui restait une dernière chance de ne pas aller finir sa journée au " Paradis of the Whores " et cette chance était une troisième boutique, la boutique d’hybride.

James arriva en taxi. Il avait eu une flemme incroyable de conduire lui-même. Pour dire à quel point il n’était pas au meilleur de son état. Le jeune homme sortit de la voiture, fourra ses mains dans ses poches avant de demander au chauffeur de l’attendre au coin de la rue, qu’il n’en avait pas pour longtemps. L’homme derrière le volant acquiesça, redémarra et suivit les instructions du jeune homme. Un dernier soupire, l’air las sur le visage, James s’avança donc d’un pas pourtant léger vers la petite porte de la boutique. Il l’ouvrit donc, brisant le très léger silence qu’il régnait dans la boutique par un tintement de clochette. James laissa la porte claquer derrière lui et porta un regard attentif sur la boutique.

La pièce était pas mal éclairé, par rapport à la dernière fois. Il est vrai que lorsqu’il était venu acheter sa première hybride, la pièce lui avait parut bien plus sombre, presque noir. Un rangement semblait même avoir été fait. L’homme derrière le comptoir leva son nez d’un livre de compte semblait-il et reconnut immédiatement James, il lui fit un large sourire, quitta le derrière de son comptoir et vint saluer son client.


"Monsieur Bolton ! Ca faisait longtemps que je ne vous avez pas vu ! Comment va la chère créature que je vous es vendu la dernière fois ?!" demanda t-il d’un ton enjoué et visiblement intéresser.

James regarda l’homme droit dans les yeux. Ce type se plaisait vraiment ici. Bof, tant mieux pour lui. D’ailleurs et visiblement, son commerce pas très moral semblait plutôt bien lui profiter vu l’allure qu’il tenait. James hocha des épaules en guise de réponse. Le vendeur sembla plutôt déçu mais retrouva vite son sourire, sachant pertinemment qu’il ne fallait pas qu’il laisse partir le jeune homme sans rien avoir acheté.


"Est-ce que je peux vous aider monsieur Bolton ? Avez-vous déjà une idée de ce que vous rechercher ?"

"Pour tout dire non. Je n’en ais aucune idée. Je m’ennui, je veux quelque chose de neuf qui ne me lasse pas au bout de trois jours… pas forcément une chose qui va me hurler dessus dès que je l’approche… vous comprenez ? " demanda t-il d’une voix toujours aussi lasse.

"Hum ?! J’ai peut-être ce que vous désirez ! Suivez moi !" répondit le vendeur plein d’entrain.

James obéit bien sagement. Il n’était pas d’humeur à répliquer quoi que ce sois. Il voulait acheter et partir d’ici au plus vite. Il fallait de toute évidence qu’il trouve ce qu’il recherchait dans l’immédiat sinon le jeune homme allait repartir les mains vide pour retourner se coucher. Le vendeur avança dans la large allé centrale de la boutique. Des deux côtés se faisant face des cages, plus ou moins petites, plus ou moins remplies, plus ou moins sombre. L’œil morne, James jetait de rapide regards à l’intérieur, espérant avoir un petit déclique pour l’une de ces " erreurs génétiques " comme il aimait les appeler. Il entendait vaguement la voix de l’autre bonhomme vanter les mérites de chacun de ses produits. Mais James n’arrivait pas à accrocher. Finalement il soupira et s’arrêta alors que le vendeur continuais de parler, tout seul maintenant. Tout ces hybrides se ressemblaient… Il n’y en avait pas un qui se distinguaient… James s’apprêtait à rebrousser chemin sans demander ses restes lorsque sa curiosité et son attention furent enfin réveiller.


Légèrement dans l’ombre, à deux ou trois cage de lui se tenait un jeune homme… Pas plus d’une vingtaine d’année à vue de nez, voir même bien plus jeune. Debout sur le devant de sa cage, il semblait lui aussi chercher du regard celui – ou celle – qui l’intéressait. De là où il était, James ne pouvait pas vraiment le détailler. Il s’approcha donc de la cage du jeune homme. Les cheveux blancs, magnifiques, de petits yeux clairs à la couleur indéfinissable dans toute cette obscurité. Bien battit et qui avait l’air en très bonne santé. James s’arrêta donc devant lui. Puis dans un mouvement très lent, il ôta une main de ses poches et l’approcha au visage de l’hybride – qui à première vue n’en avait pas trop l’air – et vint lui prendre doucement le menton. James lui fit lever la tête, puis il prit enfin la parole :


"Ton nom ?" Deux mots, simples et claires, prononcé d’une voix calme mais sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Dim 27 Mai - 9:35

Voilà tant de temps qu'il s'était éveillé ce matin, plus rien n'avait déjà d'importance, il se demandait même si quelqu'un finirait par venir le chercher... Quelques regards agréables s'étaient posés sur lui mais à chaque fois le vendeur emmenait ses clients plus loin et cela faisait sourire Kôjitsu... Chaque fois c'était le même train train... Il le menaçait et puis après s'être plein de ne pas vendre assez, il s'en allait... Mais ça importait autant à Kôji que s'il avait dû mourir sur le champ et c'est peu dire car le jeune homme s'ennuyait à son tour dans sa pauvre cage, il s'était doucement détaché du mur pour aller à une espèce de fenêtre aménagée dans le mur, fenêtre qu'on lui avait autorisée de faire, minuscule mais qui pouvait le laisser voir la ville, son activité, ses habitants... Oui, de là il suivait toute l'actualité mondiale... Ce qui lui avait permis d'en savoir plus que beaucoup d'autres!

Une fois encore cette cloche retentit dans toute la boutique, montrant ainsi aux esclaves un potentiel acheteur... Pourtant, aucun d'eux ne bougeait, ils restaient terrés dans leur coin à prendre peur face aux maitres qui passaient, ils les jaugaient tous de cette même manière cruelle et quand passait un home à l'air doux, tous étaient au devant de leurs cage à le regarder d'un air suppliant... Cela avait toujours fait beaucoup rire car c'était au plus offrant... Il s'avança doucement des barreaux et s'appuya contre un mur de sa cage, posant sa main sur un barreau face à lui sans pour autant la refermer dessus, tiens, le nouveau venu était il déjà contenté ou ne venait-il pas pour un hybride? Aucune idée mais il n'avait pas l'air de vouloir venir.

Mais une démarche fit changer le sens de la pensée du gosse pour se dire qu'en fait il était sans doute plutôt en train de parler au marchand... Il le connaissait? Si non, c'était certainement pour des réclamations qu'il était venu là... Oui, le propriétaire de ce fichu batiment faisait toujours ça, parler à ses clients pour les amadouer et les apprivoiser afin qu'il puisse les conduire aux plus cher de ses hybrides... Kôjitsu referma enfiun sa main sur le cylindre.


"Yoho, mes frères, hissons nos couleurs... Hisseo, l'âme des pirates, jamais ne mourra..." pourquoi chantait-il ça lui? Oh oui, laissez moi me rappeler, ça datait seulement de la veille...

Un garçon était passé par là et s'était mis à chanter cette rangaine qu'il connaissait depuis tout petit... Kôjitsu s'était levé pour regarder par la fente et chanter avec le gamin... Le dit gosse s'était ensuite enfui pour rejoindre sa mère après avoir conversé avec l'hybride qui, lui, était retourné se coucher, calmement sans plus un mot... Il sourit alors et laissa sa tête retomber légèrement contre le mur, guettant un maitre possible.

Un homme à la carrure fort appréciable, à la plastique soignée fit son apparition dans son champ de vision, au départ il semblait un peu ennuyé, Kôji n'aurait sut dire si c'était à cause du marchand ou bien de sa vie mais sans que l'hybride ne sache pourquoi, l'homme s'arrêta à quelques cages de la siene, ne sachant pas ce qu'il y avait dans les cages qui le précédaient, le jeune homme ne dit rien et se laissa alors approcher avec un soulagement qu'il ne montra cependant nullement. Il fut saisi au menton et on, l'exposa à la lumière...


"Je m'appelle Kôjitsu... Kôjitsu Hiwaki..."

Le marchand pour sa part continuait son baratin en continuant par la même occasion d'avancer, vantant milles et un mérite à des créatures qui ne valaient rien... Le lien occulaire établit entre les deux êtres ne s'était rompu que lorsque son acheteur potentiel s'était laissé aller à l'inspecter, cherchant le défaut... Kôji fut assez content d'avoir dissimulé ses oreilles derrière ses cheveux un peu auparavant mais le maitre ne semblait pas assez naif pour se laisser avoir et l'hybride redoutait le moment où il découvrait ladite malformation...
Tiens, un bon point: Son maître semblait assez sur de lui... Avec ça il devait être assez exigeant sans doutes mais bon... Après tout, ça n'était pas sa faute s'il avait toujours été séduit part cette attitude de droiture qu'ont les hommes sûr d'eux... L'hybride esquissa un sourire, très léger... Le fait d'être ainsi inspecté comme on l'eut fait pour un chien ne séduisait pas vraiment l'esclave mais avait-il le choix? Pas vraiment en fait, il en était même très loin... Mais bon...Plus qu'une seule pensée ne trottait dans la tête de l'hybride:


*Faites qu'il me prenne...*

Eh bien oui, après tant d'années à se demander s'il avait encore droit à la vie en extérieur, tout aurait put le satisfaire du moment que l'homme était beau et jeune... Or, l'homme en question ici était très beau et jeune en plus de ça... Ca allait pour plaire à notre hybride qui ne cachait plus à présent sa satisfaction... Intéresser quelqu'un d'envergure... Ca avait au moins le mérite d'être grand non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Lun 28 Mai - 18:45

Les yeux un peu dans le vague, James ne cessait de regarder l’hybride. Il fallait l’avouer, il n’était pas désagréable à regarder, loin de là. Pesant le pour et le contre de son futur achat, James se dit alors que la jeune créature qu’il fixait allait sûrement lui coûter assez cher vu la beauté qui se dégageait de lui. Avait-il les moyens de prendre un pareil hybride ? Oui assurément, l’argent n’était absolument pas un problème. Son travail, qui pour le jeune homme était plutôt une grande passion, pouvait lui rapporter beaucoup. James ne prônait pas des tarifs mirobolant non plus mais le dressage avait son prix, tout de même. Quel était le problème alors ? Pourquoi hésitait-il de la sorte ? James lui-même n’arrivait pas trop à le savoir.

Finalement, pour sortir de ses pensées, et au prix d’un grand effort, James dû prendre la parole, demandant tout simplement son nom à l’hybride. Le jeune homme hocha la tête imperceptiblement lorsqu’il lui donna. Il lui lâcha le menton pour re-fourrer les mains dans ses poches. Un autre petit soupire puis James tenta de localise le vendeur. Ce dernier avait finalement cesser de parler tout seul et revenait tranquillement vers James, légèrement contrarié tout de même. Malgré tout, le bonhomme revenait avec un grand sourire aux lèvres. Finalement, son client avait trouvé ce qu’il désirait, tant mieux pour lui. Le vendeur vint se poster près de James en commençant à se frotter les mains :


"Alors monsieur Bolton ! Avez-vous trouvez ce que vous recher…"

Mais le vendeur ne fini pas sa phrase. Dès qu’il eu poser son regard vitreux et avide sur le choix en question de son client, une mine décomposée semblait prendre la place de sa joie passagère. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il connaissait la réputation de James, savait où il travaillait et ne désirait pas que l’un de ses plus beau produits finissent entre les pattes brutes de James. Pour lui, c’était un énorme gâchis. Certes, il était évident qu’il allait se faire un joli petit paquet d’argent en le vendant, de quoi mettre une bonne tonne de beurre dans ses épinards, malgré tout, vendre un spécimen d’une telle beauté n’était pas du tout approprié pour le jeune homme.

"Monsieur Bolton… Etes-vous sûr de votre choix ?! Demanda t-il avec une légère supplique, vous savez, j’ai encore pas mal d’hybride dans le même style que celui-ci… d’autre qui vous conviendrons tout aussi bi…"

"Ouvrez cette cage." trancha James d’une voix dure.

Il n’était pas vraiment d’humeur à ce qu’on lui dise quoi faire ou, dans ce cas là, quoi choisir. Lui qui hésitait encore fut vite décidé en voyant l’aspect pitoyable du vendeur. James eu même un léger sourire intérieur, il était rare qu’un vendeur montre de la réticence à vendre l’une de ses plus belles pièces. Du coup, James s’était enfin décidé. Le bel Apollon qu’il avait devant les yeux allait repartir avec lui.


"Mais monsieur Bolton…" insista le petit home, en se frottant les mains d’une manière anxieuse.

James soupira d’exaspération et foudroya le vendeur du regard. Il avait assez de l’entendre geindre. Son choix était fait. S’il ne voulait pas voir le jeune homme s’énerver pour de bon, il avait intérêt à ouvrir cette cage, immédiatement. Et visiblement, le vendeur l’avait bien comprit. Après une dernière plainte qu’il savait inutile, le bonhomme détacha son trousseau de lourdes clefs qui était accroché à sa ceinture et ouvra dans un bruit métallique la porte de fer de la cage de l’hybride. Visiblement dégoûté par la perte qu’il venait de subir, le vendeur tourna les talons et retourna à son comptoir, le dos et les épaules voûté. James le regarda partir, une lueur de satisfaction dans les yeux. Puis finalement, il se retourna vers sa nouvelle acquisition. Il ouvrit un peu plus grand cette porte de fer et entra dans la cage, au côté du dénommé Kôjitsu. Un dernier long regard à son attention, puis il reprit la parole :


"Bien. Que les choses soient claires. Je ne suis pas le genre d’homme qui traitent ses esclaves comme des semblables… loin de là même. De toute manière, tu l’apprendra bien vite. J’ai donc en horreur toutes formes de désobéissances. Fait ce que je te dit et tout ira pour le mieux... mais je suis sûr que tu ne me déçevra pas..."

James entreprit ensuite d’examiner un peu plus son nouvel achat. Il continua de parler en même temps…

"…J’ai déjà une autre hybride chez moi. J’espère que ça ne te posera pas de souci. De toute manière, je ne pense pas que tu es le choix."

L’hybride était légèrement plus petit que lui. Un ou deux centimètres à peine. Lorsque le jeune homme se retrouva de nouveau en face de lui, il eu un sourire satisfait. Sourire qui, habituellement chez lui, était annonciateur de tellement de choses, aussi plaisantes et tordue que son esprit pouvait imaginé. James combla le peu d’espace qui le séparait de Kôjitsu. Il lui prit de nouveau le menton et effleura ses lèvres avec les siennes avant de venir lui murmurer au creux de l’oreille :

"A tu des questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Lun 28 Mai - 22:25

James le regardait toujours, sans avoir ni vraiment l'ait décidé, ni vraiment l'air indécis, il semblait en fait pensif le plus simplement du monde!! Visiblement, sa plastique ne déplaisait pas au maitre potentiel car il ne détachaitpas son regard quelque peu absent de son corps... Etre observé... Comme une vulgaire bête, comme rien... Il ne se sentait pas très à l'aise mais n'avait pas vraiment le droit au choix... Il était coincé entre vivre jusqu'à un certain âge bloqué entre des barreaux et vivre comme un chien aux soins de l'autre... Ni l'un ni l'autre ne le tentait réellement mais il n'avait pas le bénéfice du choix, si james le voulait, il n'aurait qu'à le payer et le jeune Kôji n'aurait plus qu'à suivre, docilement comme toujours... Il n'avait jamais aimé la rebellion... Ca ne servait à rien...

Et puis tous lesesclaves rebelles prenaient des coups, il avait gardé des mois durant une plastique fort agréable, il ne la lacherait pas de sitôt... Il tenait à ses formes délicieuses et ne se serait permis l'erreur car voir une égratinure sur sa peau satinée aurait été pure horreur pour le jeune hiwaki... Tout aurait été bien mieux que de voir sa si belle peau entaillée de la moindre minuscule coupure... Une imperfection etc'était le drame terrible... Il frissona à l'idée de se voir maltraiter et releva alos de nouveau son regard sur james, lui n'étant pas du tout absent ou même indécis... Il avait l'air de l'esclave docile sans l'être trop... Il regarda revenir le marchand...

Plutôt que d'édresser au vendeur une mine déconfite pire que la sienne, il se contenta de le regarder avec un air détaché, presqu'étonné de le voir ainsi se décomposer devant lui... Que se passait-il? Il ne désirait plus le vendre autant? Eh bien s'était nouveau, il aurait dû être ravi, encore un hybride en moins, encore un beau paquet de fric en plus... Mais non, il semblait complètement allergique à cette soudaine affaire qui pourtant aurait put lui rapporter assez d'argent que pour prendre un bain dans l'or ce soir... Il observa un moment les réactions de son acheteur potentiel etcelui-ci semblait assez fier de son coup soudainement... Cela ne mit pas longtemps, kôjitsu comprit enfin ce qui se tramait entre les deux hommes...

Pas rassuré, il recula d'un ou deux pas, lachant évidemment le barreau qu'il tenait auparavant si précieusement...Il prenait peur... Il était évident que james ne traitait pas ses esclaves avec beaucoup de gentillesse... Et kôji ne se sentait pas apte pour un pareil traitemet... Mais décidément, si ce jour s'annonçait si mal, comment voulez vous qu'il reprenne la confiance qui lui était habituelle... Il murmura alors, vraiment très doucement,inaudiblement.


"Pauvre con t'es pas vraiment persuasif..."

Une dernière plainte discrète de la part du vendeur avant que ne s'ouvre les portes de sa cage dans un grincement léger, après un dernier regard jetté à james, il chercha à s'échapper, il n'avait cependant que cette espèce de trou à rat comme fenêtre... Il ne bougea alors pas, l'air placide affiché sur le visage de Kôjitsu se renforça alors que venait à lui son maitre... Ou du moins, il semblait qu'il en était ainsi, ça avait été trop vite pour l'hybride... Non, il avait remarqué que james n'était pas vraiment des plus respectueux, il avait déjà du mal à s'exprimer avec respect envers l'autre homme aors avec un hybride, ça s'annoçait prometteur... Et en plus il y avait une femme à la maison... Tou son corps frissona... Pas les femmes, tout mais pas les femmes, toucher ouse faire toucherpar une femme lui était insuportable... Il ne pouvait vraiment pas le faire, c'était trop dur pour lui, mieux vallait le tuer sur le champ... Enfin, espoir est maitre mot de la vie.

"J'ai remarqué, de toutes façons, nous ne sommes pas dans des cages pour paraitre vos semblables. Je suis quelqu'un d'assez intelligent pour savoir que la rebellion n'amène à rien de très bien... Et pour l'autre qui doit vous attendre chez vous je suppose, elle ne me dérang pas si elle ne doitpas me toucher... Et ça sera le seul point de rebellion de ma part... Nous sommes entendus..."

Pas forcément... James n'avait pas l'air d'être celui qui laissait si facilement les autres que ses proches jouir d'un présent agréable et sans aucune contrainte... C'était même sans nul doute le contraire selon l'hybride... Celui ci baissa le regard une dizaine de secondes... Court instant qui suffit à son maitre pour s'imposer et se coller à l'hybride qui ne releva la tête que par obligation, ses yeux perçant s'étaient figés dans ceux de son maitre et il frémit de tout son long, retenant un soupir lorsqu'il effleura ses lèvres... C'était le geste qui mettait souventle jeune kôji dans un état second, désireux et fièvreux, le geste qui le prenait bien au creux de ses entrailles pour ne plus lui laisser d'air... C'était étrange comme un simple effleurement pouvait animer les sens d'autrui... L'hybride tressaillit en le sentant s'approcher de son oreille, seule malformation de son être...

"Pas une seule, c'est aussi clair que del'eau de roche... Mon maître..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Lun 28 Mai - 23:59

Les mains dans les poches, James avait attendu plus que patiemment que le vendeur cesse de se plaindre et d’émettre de pitoyable gémissement et qu’il daigne enfin ouvrir cette satanée cage. Le jeune homme n’avait même pas porter attention au jeune hybride qui avait eu manifestement un mauvais pressentiment et s’était reculé de la cage. Enfin le vendeur ouvra pour s’en alla de suite. James pu donc en toute tranquillité faire plus ample connaissance avec sa nouvelle acquisition. Nouvelle acquisition qu’il n’allait probablement pas regretter. Preuve en était, après lui avoir expliqué ce qui était pour lui les bases de leur nouvelle " relation ", si on pouvait appeler ça de la sorte, l’hybride lui répondit calmement, enfin, en apparence.

James arqua un sourcil et eu un léger sourire, visiblement ravi d’être apparemment tombé sur un hybride " intelligent ". Il aurait bien rigoler à haute voix car pour lui, aucun hybride n’était doué d’intelligence… mais bon, le jeune home, dans sa grande bonté, était prêt à lui accorder le bénéfice du doute… Néanmoins, ce que disait l’hybride était fort intéressant, il reconnaissait lui-même que la rébellion n’amenait à rien. Un bon point pour lui. James ne cessait pas pour autant de fixer le jeune hybride. Ce dernier continua sur le fait que Krisna, son tout premier achat, était déjà chez lui et que désormais, il allait devoir vivre ensemble, tout les trois, pour le meilleur et probablement pour le pire… à a plus grande joie de James.

Sur le coup, lorsque le dénommé Kôjitsu affirma que tout irait pour le mieux si on ne le forçait pas à toucher la jeune femme - ou inversement -, James ne sembla pas comprendre. Mais bien entendu, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre et ressentir la répulsion qu’avait l’hybride pour la gente féminine… Intéressant… très intéressant… Peut-être aurait-il mieux valu pour lui qu’il ne fasse pas cette remarque. Désormais, James savait comment s’amuser tendrement avec lui… Tout un tas d’idée lui vient en tête. Il s’imaginait déjà le bel hybride attaché de la tête au pieds, complètement entravé, être obligé de passer de longues heures avec une charmante demoiselle, dans le centre…

Mais trêve de douce rêverie, ce n’était pas vraiment ni le lieu ni l’heure d’avoir de tel fantasmes. James s’était doucement approché du bel hybride, lui tournant d’abord autours comme un lion affamé le ferait autours de son futur dîner, pour finalement se poster devant lui. Sans un mot, il s’était rapproché plus que sensiblement de lui, venant lui effleurer le bout des lèvres avec les siennes… il sentit un doux frisson parcourir le corps de son bel Apollon et James ne pu s’empêcher de sourire, satisfait, heureux même de l’effet qu’il avait produit. Deux ou trois mots chuchoté à son oreille avant que l’hybride ne prononce les mots qu’il aimait tant entendre. Son sourire satisfait ne se décrochait plu de son visage. Non il n’allait certainement regretté d’avoir fait une telle folie aujourd’hui…

Mais James n’avait pas l’intention de s’arrêter là. Bien au contraire, son esprit taquin lui ordonnait de voir quelle attitude pouvait avoir le jeune hybride dans ce genre de situation. Le jeune homme ne se détacha donc pas de Kôjitsu, à l’inverse, il se colla littéralement à lui. Le jeune homme posa ensuite délicatement deux doigts sur le torse de l’hybride, y exerça une légère pression pour le forcer à se mettre dos au mur. Il effleura la joue de l’hybride de ses lèvres avant de venir embrasser, presque mordre très doucement sa lèvre inférieur. Pendant ce temps, la main du jeune homme s’était complètement aplatis sur le torse nu et parfait de jeune hybride. Une peau des plus douces, comme il se l’était imaginé rien qu’en la regardant…


"je crois… je crois qu’on va bien s’amuser tout les deux…" finit-il par murmurer sur les lèvres de son bel hybride…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Mar 29 Mai - 20:45

Pour le jeune hybride, voir la porte s'ouvrir lentement fut assez bizarre, il avait eut, le temps d'un éclair, quelques envies assez folles... Soit se ruer sur l'acheteur en question pour le déstabiliser et ensuite fuir, soit se réduire à la taille d'une abeille pour passer par son espèce de fenêtre resemblant plus à un trou à rats qu'autres choses ou bien... Peut être se jetter au cou de son maitre pour l'étrangler ou alors est-ce que c'était pour sentir contre lui la chaleur d'un homme plaisant, à la si belle carrure? Le jeune homme n'aurait sut le dire... C'était un peu confus mais en voyant l'homme entrer dans sa cage, toute envie folle de fuir s'était évaporée pour ne laisser place qu'à une panique indescriptible dans son esprit.

Une peur panique... Il recula mais vint à lui son bourreau... Il lui sembla que le temps s'était arrêté, il était enfin proche d'un homme aux formes agréables, à la chaleur sublime... L'hybride ne cilla pas en sentant sur lui le dur regard de son maitre, sentant une main soutenir son menton pour ne pas que ne se rabaisse ce joli visage d'ange... Ange qu'en fait, il était très loin d'être... Il affirma qu'il n'y aurait pas de questions après avoir frémit agréablement... La chaleur d'un homme lui procurait toujours la même satisfaction, le même désir brulant... Il ne pouvait résister à l'appel d'un corps d'homme que dans de très rares occasions qui, au fil des années, se rarifiaent encore et encore à n'en plus finir... Pas pour déranger outre mesure le jeune hybride qui après tout, connaissait le désir charnel sur le bout des doigts.. Son maitre frolait sa joue, ses lèvres, son oreille...


"Hh..."

Un soupir, presque éraillé, un soupir fièvreux s'était évadé des lèvres de l'hybride qui avait toujours qualifié l'effleurement comme étant le plus excitant des gestes... Ne jamais toucher la peau que du bout des doigts, du bout des lèvres, ne jamais faire que froler, qu'effleurer les sens de l'autre... Deux doigts vinrent doucement presser son torse et sans émettre de résistance il recula, pas après pas, sentant son maitre collé à lui, avançant dès qu'il reculait... Et le mur, froid, rugeux, entra en contact avec son dos, dans un choc léger que ne perçut pas l'hybride, pendu au lèvres de son maitre... La main de celui ci s'était maintenant ouverte sur le torse de l'esclave qui ne réclamait que plus... Le regard d'autrui n'avait jamais gêné l'hybride dans les pires situations... Il préférait sans doutes possibles profiter de ce qui s'offrait à lui plutôt que de faire attention à l'opinion que les autres pouvaient avoir sur sa personne...

Tiens, parlons en des autres, ils étaient bien curieux... Les regards des cages d'en face s'étaient tous retournés sur le couple dans la cellule, les hybrides, pendu à la scène, enviaient vraiment le blond qui savait l'ampleur de sa chance profonde... Il se laissa mordiller la lèvre inférieure dans un léger soupir, presque éraillé sans l'être de nouveau... Mais il avait dit quelque chose... Il avait dit quelque chose comme je crois qu l'on s'amusera bien à deux... Ou quelque chose du style... En tous cas, ça voulait dire la même chose que ça...


"Je le pense aussi..."

Un bras, le bras droit de l'hybride se souleva doucement, il se posa sur la main de son maitre, posée sur son torse tandis que sa deuxième main restait collée au mur, cherchant en vain quelque chose à quoi il pourrait s'accrocher... Mais le mur dans son dos était de beton et aucune prise ne lui était ouverte, rien, pas le moindre petit trou, pas une seule fissure... Il se contenta donc de presser sa main contre la surface, les yeux ouverts à demi, fixant son maitre avec calme... Pourtant, l'état de Kôjitsu était tout sauf calme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Mer 30 Mai - 0:14

Entendre respirer l’hybride était un véritable délice. Le sentir si proche de lui, son corps de bellâtre qui attirait tout les sens du jeune homme… ce corps d’Apollon qui semblait être fait pour les caresses, qui faisait à lui seul les plus belles et tendres promesses de moments les plus intimes. James avait un sourire visiblement ravi aux lèvres. Que demander de plus que d’avoir désormais en sa position un être aussi agréable à regarder qu’à toucher, même si ce n’était, pour l’instant, que du bout des doigts. La main de James qui se trouvait maintenant entièrement posée sur le torse avantageux de l’hybride elle n’avait pas pu résister à l’envie, à la tentation de toucher plus que par frôlement ce corps si parfait.

James se demandait même comment avait bien pu faire l’hybride pour garder un tel corps, sans impuretés, tout ce temps. Il espérait maintenant que son bel hybride aurait à jamais ce corps de Dieux, ce corps de Dieux qui lui appartenait entièrement. Même s’il avait les plus fous fantasmes pour lui, James se disait qu’abîmer ce corps parfait devait être un blasphème horrible… bref, l’idée de le torturer, physiquement du moins s’envolait petit à petit de l’esprit de James. Mais il existait tant et tant de manière de faire plier au maximum quelqu’un par les mots, par de simples gestes… une torture psychologique… là était la clef pour James qui désirait ardemment pouvoir jouer avec son nouvel achat…

C’est d’ailleurs ce qu’il était déjà en train de faire. Doucement, le jeune homme avait fait reculer le dénommé Kôjitsu jusqu’à ce qu’il ne puis plus le faire, jusqu’à ce qu’il est le dos au mur, jusqu’à ce que James puisse enfin avoir plus de choix dans ce qu’il désirait faire, dans ce qu’il désirait poursuivre. Venant doucement embrasser, parfois mordre, les lèvres délicates de l’hybride, James s’enivrait doucement du parfum qu’il dégageait, se délectait de l’entendre approuver ce qu’il venait de dire, appréciait plus que fortement de le sentir respirer tout contre lui. James sentit que l’hybride tâtonnait le mur à l’aide d’une de ses mains. Il ne savait pas, ne comprenait pas ce qu’il recherchait de cette manière mais décida tout simplement de ne pas y tenir compte. La deuxième main de Kôjitsu était venue rejoindre celle de James qui se trouvait tout contre son torse. Sentir la douce chaleur de sa main fit lentement soupirer James, tout contre les lèvres de l’hybride aux cheveux de neige. James fit alors lentement glisser cette main, doucement, tout doucement, maintenant accompagné part celle de son hybride. Cette main descendait et descendait encore jusqu’aux creux de ses hanches…

Sa peau était toujours aussi douce et chaude. Le regard de James n’avait cessé de fixer celui de l’autre. Sa deuxième main, celle qui tenait toujours le menton ferme de Kôjitsu glissa délicatement jusqu’à la nuque de ce dernier, ne détectant à aucun moment cette malformation que James n’avait toujours pas vue. D’une nouvelle pression, James força l’hybride à approcher son visage encore plus près du sien. Puis, n’y tenant plus, James embrassa avec volupté sa nouvelle acquisition, l’obligeant à plier sous ses lèvres, jouant et caressant sa langue avec la sienne. Une fièvre nouvelle s’empara du jeune homme qui se colla encore plus au corps si désirant de l’hybride. Sa respiration se faisait légèrement plus irrégulière mais qu’importe, il embrassait avidement Kôjitsu, ne se préoccupant pas des regards qui pouvaient se poser sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Mer 30 Mai - 15:34

Se sentir désiré, se sentir beau et pour une fois depuis longtemps, si longtemps, se sentir sensuel... L'être vraiment... Il ne pouvait lacher ce rêve parfait... Un être, un merveilleux être en apparence désirait son corps, ses formes... Il le désirait... Et lui même désirait james... L'homme ne semblait pas se préoccuper outre mesure des regards posés sur eux maix d'un coup, la barrière de kôjitsu à ce propos sauta, non, il ne voulait pas qu'on les regarde... Il ne voulait plus qu'un autre esclave l'envie... Il était le seul hybride que james pouvait désirer, aucun autre ne pouvait poser le regard sur son être... Aucun être ne pouvait effleurer du regard les traits de son maitre comme lui se plaisait à le faire... Mais alors qu'il voulait le repousser, l'homme laissa sa main descendre sur sa hanche doucement...

L'hybride en frémit de tout son long, son corps qui si longtemps était resté dans le froid de sa cellule était enfin redessiné par les mains d'un homme... Enfin, quelqu'un venait à désirer sa chair... Et ce désir rendait le jeune hybride étrangement bien, il n'aurait plus sut repousser son maitre, les regards toujours posés sur eux s'intensifiaient tandis que la deuxième main de james venait exercer une pression dans la nuque de l'hybride dans le seul but de rapprocher son visage de celui de son maitre... Lorsqu'enfin le baiser prit toute sa dimension, le jeune homme se laissa aller, tout doucement contre le corps de james, ouvrant brusquement la main restée au mur pour aller chercher la nuque de ce dernier...

Mais au lieu d'avoir les mêmes gestes de dominateur que l'autre, il préféra une attitude de dominé et glissa ses doigts dans les cheveux soyeux de son maitre légitime... Des cheveux si doux... Ils étaient moins fins que ceux de l'hybride mais ils étaient des plus agréables au toucher et l'hybride prit plaisir à longer son crane, profitant du contact... Pendant ce temps là, le baiser s'étendait encore, la langue de James dominait sa jumelle qui, pour sa part, répondait aux provocations... Sensuellement, la main de l'hybride posée sur celle de son maitre s'en ôta et glissa sur le ventre de son maitre...

S'insinuant entre le tissu et la peau, elle alla trouver logement aux creux des reins de celui qui sans doute se trouvait être son aîné... Finalement, quelle que soit la torture que lui infligerait l'autre, il ne s'empêcherait pas d'aimer son contact, sa peau chaude, ses formes d'homme entrainé... Chaque ligne de ses muscles si bien retracés... Il en frémit à nouveau... Il aurait vendu son âme pour être acheté par un tel homme et enfin le jour était venu... Dire qu'il avait pensé le temps d'un éclair à s'enfuir... Quelle horrible erreur il aurait fait... Du bout des doigts, il caressait la peau de son aîné...

Sur son visage, kôji pouvait sentir le souffle chaud de son maître, sa respiration s'était accélerée... Légèrement mais tout de même, le moment s'intensifiait et l'hybride ne se lassait pas de fixer son nouveau maitre... Les yeux toujours à demi clos, une main passée dans ses cheveux, l'autre dans son dos, en y repensant kôjitsu avait toujours eut un rôle de passif... Ca ne changerait pas aujourd'hui et son nouveau maitre semblait être un passionné alors... Oh mais au fait, rien ne lui permettait d'affirmer que james était son maitre, il n'avait encore rien payé et n'avait pas vu ses oreilles... Si seulement cette fichue pointe s'était fondue dans son lobe plutôt que d'apparaitre... Fallait il que cette espèce de tige se mette entre lui ou son désir brulant... Mais peut être qu'au lieu de révulser james, il apprécierait cette différence assez étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Mer 20 Juin - 0:34

Se sentir comme maître et possesseur de la nature hybridesque de ce jeune esclave… quel doux sentiment qui envahissait les veines du jeune homme. Le sentir répondant à son désir, jouer son jeu, soumit à sa volonté, soumit à tout ce qu’il allait bien pouvoir lui dire, lui demander, lui ordonnait… James adorait ça, et ça se voyait. D’ailleurs, il ne le cachait pas, au contraire, il exposait fièrement son bien-être auprès de tout ces regards curieux. Mais ce n’était pas eux qui l’intéressait lui, ce n’était pas tout ces pauvres déchets croisés qui l’intéresser, un seul avait arriver à capter l’attention de James, et celui-là, James était en train de l’embrasser passionnément…

Ses lèvres étaient douces, fines, il répondait à ses baisers, pour le plus grands bonheur du jeune homme… sa peau aussi était d’une infini douceur. Son désir grandissait petit à petit, se répandant dans ses veines comme un doux nectar, l’emplissait d’allégresse, le rendait presque euphorique. James serait bien resté là des heures, à embrasser son nouveau joujou tellement attirant, mais malgré tout le bien-être que ces quelques caresses pouvaient lui procurer, James gardait les pieds sur terre… Cet infâme endroit n’était pas le lieux idéal pour découvrir tout ce que son bel hybride avait à lui offrir… Et même si tout les regards curieux, tout les regards d’envie ne le dérangeait absolument pas, au contraire, cela ne faisait qu’augmenter sa satisfaction, le jeune homme ne voulait pas se mettre à faire n’importe quoi ici.

Embrassant encore et toujours l’hybride, parfois juste du bout des lèvres, parfois très intensément, il eu un soupire de grande satisfaction en sentant la main de l’hybride se loger dans le creux de sa nuque, et sentir l’autre lui parcourir la peau lui provoqua un doux frisson… Mais visiblement, tout cela n’était pas vraiment du goût de tout le monde… En effet, le vendeur de la boutique, inquiet de ne pas voir ressortir son client avec son achat de la petite cellule s’était approché. D’abord complètement abasourdi par ce qu’il voyait, il avait ensuite croisé les ras et tapotait légèrement le pied avec ses grosses chaussures le sol poussiéreux de sa boutique. L’air renfrogné au visage, il s’était discrètement raclé la gorge pour tenter d’attirer l’attention du jeune maître… sans succès. Visiblement agacé de perdre cet hybride en particulier et qu’en plus, James s’amuse à la narguer de la sorte, le vendeur se décida à prendre la parole :


"… Excusez-moi monsieur Bolton mais si vous désirez acheter cet hybride, il faudrait penser à me le payer… avant de… enfin je veux mon fric…" dit-il d’une voix qui mêlait agacement et inquiétude.

James se détacha lentement de son hybride, le fixa de son regard quelques instants, ne détachant pas ses mains de son corps, et fini par tourner la tête en direction de celui qui avait oser les déranger. Il le foudroya du regard mais mis à part ses yeux, son visage restait de marbre, aucune émotion… neutre. James soupira lentement. Il fini par ses détacher complètement de l’hybride, sans un mot, presque brusquement. Il fourra ses mains dans ses poches et commença à s’avancer pour sortir de la cellule. Il haussa des épaules, comme pour signifier qu’au fond, le vendeur n’avait pas forcément tord.


"Ne vous inquiétez pas, je vais vous payer. Mais je tenait juste à essayer la marchandise… pour être sur de ne pas me faire avoir. Je suis convaincu maintenant, heureux ?" Demanda t-il plein d’ironie, sachant pertinemment que non, le vendeur était loin d’être heureux.

Toujours sans un mot, James tourna le dos au jeune hybride, puis au vendeur. Il se dirigea vers le comptoir, fouilla quelques secondes dans une de ses poches et sortit un petit carnet de chèque, puis un stylo. Le vendeur le rattrapa bien vite, lui indiqua sèchement le prix, toujours énervé d’une telle perte et encaissa sans un mot, mais avec un grognement le chèque de James. Ce dernier rangea ses biens dans ses poches et se tourna vers son hybride torse nu :


"Bien allons-y. J’ai assez perdu de temps comme cela. Rentrons je te prie."


Arrow centre de dressage, appartement du dessus

[gomen du retard. J'attend que tu réponde pour commencer la suite du topic au centre Wink ]


Dernière édition par le Jeu 21 Juin - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôjitsu Hiwaki
Hybride Mâle
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuel bien sûr...
Est maître de: Se livre corps et âme à son maitre.
Est soumis par: James bolton

MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   Mer 20 Juin - 21:41

Apaisé mais avivé, aimé et repoussé... Tant de choses s'opposaient, s'effleuraient, chaque verbe approchait de la situation sans jamais vraiment l'épouser parfaitement, c'est comme la pièce d'un puzzle d'un blanc immaculé qu'on n'eut put trouver... Un frisson parcourut l'échine du jeune hybride qui s'abandonnait corps et âme au baiser, à l'instant, à son maitre et à sa vie nouvelle... Qu'elle soie pire ou meilleure, un baiser, un moment, une caresse tel que ce qu'il venait de vivre vallait sa vie entière d'esclavage pour le plus mauvais, le plus repoussant des maitres... Mais pour l'heure, le sort était prévut pour l'hybride et les dès n'étaient pas récupérables, seulement...

Seulement si l'un des dès était déjà posé sur le tapis de jeu de la vie de l'hybride, l'autre n'en finissait plus de tournoyer, tournoyer encore, il ne tomberait pas pour le jeune homme à la malformation toujours inconnue de james que lorsqu'il connaitrait ce dernier en priver... Et il n'en pensa que du bien étrangement... Un tel moment en un tel endroit ne lui semblait pas possible ou plutôt peu probable... Surtout depuis un mois enfermé là... Tandis que james embrassait ses lèvres à n'en plus finir avec une passion que l'hybride ne pouvait renier, un deuxième frisson courrut sur toute son échine, le faisant soupirer d'un bien être étrange... Sa main venait à caresser la peau de son maitre, si douce, si belle mais surtout si chaude que l'hybride se sentait le pouvoir de ressentir chaque pulsation du coeur de james....

Et plus le baiser s'intensifiait plus les autres hybrides en cage s'agrippaient à leurs barreaux pour pouvoir suivre la scène de plus prèt... La raison et le coeur de notre hybride étaient disposés sur une planche à l'équilibre précaire... Toute chose pouvait faire céder voir basculer la planche qui ne cessait de vaciller... Lorsque son coeur reprenait le dessus sur sa raison, les caresses de l'hybride se faisaient plus osées mais lorsque sa raison s'emparait du corps du malformé, ses mains n'effleuraient plus que très légèrement la peau de son maitre, lorsqu'enfin le vendeur sembla retomber dans le magasin comme un dragon sort du lit pour effrayer les gosses la nuit, un murmure de mécontentement sortit des lèvres de l'hybride... Cependant, il retint encore un peu l'attention des yeux de james... Oui, encore un peu plus... L'intensité du regard devenait prèsque érotique et l'hybride ne se tourna vers le vendeur que quelques secondes après son maitre avec le même regard que celui ci cependant chacun de ses traits trahissaient sa frustration et sa haine envers le marchand...


*Il a encore perdut l'occasion de se taire... Demeuré... Si seulement j'avais la force d'étrangler ce porc... Il ne se rendrait compte de rien... Pas même de ma présence... Espèce de salopard... Tu m'auras pourrit mes moments ici jusqu'au bout!*

Le corps de james s'éloigna et les mains de l'hybride furent contraintes de s'en ôter dans une dernière caresse gourmande... Il serra les poings, profitant de la douce chaleur y étant restée pour ensuite progresser derrière son maitre sous les regards pressants de ses congénaires... Ou plutôt ses exs congénaires... Il croisa le regard de l'un d'eux, un des plus hargneux, celui qui, à son arrivée, l'avait le plus assaillit, l'appellant 'ma belle', le maltraitant... Il avait partagé sa cellule une semaine... Pas plus... D'un pas lent, le jeune hybride s'approcha de la cage et dit d'ue voix mielleuse, basse:

"Eh bien quoi... Tu fais moins le fier maintenant mon tout beau... Tu n'as plus envie de dire ma jolie ou ma belle? J'ai de la chance n'est-ce pas?! Je trouve aussi... Regarde le bien encore un moment pauvre chein car c'est le seul homme qui à mon humble avis ne voudra jamsi de toi... Au fait, gaffe, tu baves!"

Un sourire mesquin courut sur ses lèvres avant qu'il ne rejoigne l'autre... S'il appuyait tant sur les ressemblances avec un chein, c'était parce que l'hybride avait les crocs et la queue d'un chein, il avait été emmené là de force, ça n'attristait en rien le jeune homme qui suivit docilement son maitre, un pas derrière lui, tête basse en signe de soumission évidente et non reniée... Il finit par demander tout de même, intrigué par la démarche sûre du maitre:

"Allons y d'accord mais où cela exactement mon maitre?" Sa voix calme et suave s'était faites douce, sensuelle presque au beau milieu de la rue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans intérêt...[réservé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans intérêt...[réservé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites nouvelles sans intérêt LNH
» [Epreuve d'intégration] Pas de rose sans épines - Absolan Lestrange
» Une boîte sans charnière, sans clef, sans couvercle; pourtant à l'intérieur est caché un trésor doré...
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Sud :: La boutique d'Hybride-
Sauter vers: