Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A deux doigts de la "liberté"...

Aller en bas 
AuteurMessage
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: A deux doigts de la "liberté"...   Lun 21 Mai - 18:40

Sortie sans ménagement du cloître infâme où on la faisait croupir, Eelian était à présent à l’air libre… complètement enchaînée.
Qu’est-ce qui pouvait bien l’attendre à présent… ? Car qu’est-ce qui lui disait que son futur potentiel acheteur… pardon, maître (où est la différence, en même temps ?)… ne serait pas pire que tous les cloportes à qui elle avait eu affaire jusque-là ?

Heureuse de pouvoir un peu respirer l’air frais, la jeune femme laissait libre cours à ses questions mentalement.
Elle n’était pas assez folle pour parler à voix haute…


* J’ai vu tous les visages de la ville, je crois. En même temps, ils ne seraient que deux là-dehors que tout prendrait un sens pour moi : ils sont des millions à présent, j’en suis sûre…
Imbécile, c’est juste une ombre. Leur ombre.
Le soleil commence à décliner.

Le bonheur m'arrive et me fouette en pleine face, je suis incapable d'appréhender ça. En fait, je ne le gère pas du tout.
En fait, au son des lourdes chaînes qui m’entravent, et qui sont tout sauf imaginaires, je me prends à penser que la vie est belle, et que je m’en contrefiche de ce qui peut m’arriver ensuite… je suis juste tellement contente, là, maintenant.
J’étais encore dans l’obscurité et le silence le plus complet, il y a à peine dix minutes ! Alors comment ne pas se sentir enthousiaste à présent !!

Je sens les regards sur moi, mais ma béatitude est tellement évidente que je ne peux déterminer exactement s’ils sont amusés, intrigués ou simplement curieux. Voire hostiles, pourquoi pas ?
Les rues s’enchaînent, elles sont magnifiques pour moi.

Mais soudain, je m’immobilise d’un coup, je traîne les pieds en manquant feuler comme le feraient les foutus greffiers qui me servent d’ " ancêtres"…
L’autre en moi, elle rigole et elle attend le bon moment. Elle a bien compris où l’on m’emmenait.
Et même si moi aussi je le sais, je ne peux m’empêcher de frémir d’angoisse… c'est légitime, non ?*

Poussée brusquement dans la petite boutique – charmante au demeurant –, Eelian sait bien qu’elle va retrouver une cage, et bien plus petite celle-ci. Et cela lui fout grandement les nerfs…

* Alors voilà. C’est fait.
Jetée comme une malpropre par les deux espèces de gardes qui m’ont sortie de mon trou à rats, j’ai été enfermée dans une boîte à peine plus grande que moi-même.
Et c’est pour cela qu’à présent j’attends, l’œil revanchard, l’individu qui osera s’intéresser à moi. Il me jettera le premier regard, et moi une pierre… *

L’attente commença, mais rien ne permettait à la jeune hybride d’anticiper ce qui allait se passer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Springflied
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: qu'importe ?
Est maître de: Eelian et Minael.
Est soumis par: Personne.

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Lun 21 Mai - 18:56

Aaron venait d'acquérir le jeune Minael. Il l'avait acheté, il était officiellement à lui, officieusement, il serait traité comme l'égal d'Aaron. Bien sur ce ne serait le cas que chez lui, mais Aaron veillerai personnellement qu'il n'arrive rien à son protégé. Soudain, quelque chose attira son regard... On ramenait une nouvelle hybride dans la boutique... Il n'eut pas le temps de voir grand chose avant qu'on la mette en cage, si ce n'est ses yeux... Des yeux ambrés, comme les siens... Il trouva tout de suite la ressemblance frappante. Puis à bien y regarder, elle était relativement belle... Il réfléchit un instant... Trois dans la villa ne serait pas de trop pour venir à bout de tout ce qu'il fallait faire... Aaron se chargerait de gérer les affaires privées de son père et administratives... Minael, pouvait se gerer de l'intendance et de certaines commissions et cette jeune hybride pouvait l'aider... Non pas pour assouvir des besoins sexuels, non, il respectait trop ses soumis pour cela, mais car la présence d'une femme dans une maison était toujours la bienvenue.

Il précisa à Minael de l'attendre s'il le voulait bien, et alla regarder de plus près la nouvelle arrivante. S'approchant assez près pour pouvoir la distinguer dans l'obscurité de sa cage, il la regarda avec un regard avenant, pas du tout méchant, même pas une lueur sadique dans le regard, juste un regard bienveillant, de la même couleur que le sien... Au fond, il était hybride aussi...mais seulement un peu.


" - Bonjour... Comment... " Il décela l'agressivité de son interlocutrice... " Comment t'appelles-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Lun 21 Mai - 19:10

Quinze minutes à peine qu'on l'avait jetée là, et déjà un badaud s'avançait pour la regarder.
Quoiqu'en y regardant bien, il était plutôt pas mal (sans doute aurait-elle dit "présentable" si leurs rôles avaient été inversés...), avec ces cheveux en bataille, ces lunettes classes et ce regard... ambré ?!


* Alors lui, il est pas net.
Déjà sa façon de me regarder est un peu trop "peace and love" à mon goût, et ensuite ces yeux... ce n'est pas possible, il doit être de sang mêlé !
Mais pourquoi il n'est pas à ma place, lui ??? *

Un peu furieuse, Eelian coucha les oreilles sur le crâne lorsqu'il lui adressa la parole...

" - Bonjour... Comment... Comment t'appelles-tu ? "

* Eh là ma jolie ! *, lui sussurra mentalement l' "autre", * ... sois bien sage et fais ce qu'on te dit au bon moment. Donc dans le cas présent, tu m'oublies et tu réponds poliment. *

La jeune femme, à présent "seule" dans sa tête, se sentit nerveuse et redevint la douce créature qu'elle était depuis toujours (malgré son ressentiment envers les humains...).

* Pourquoi me demander mon nom puisque je ne suis rien ? *

Puis elle releva les yeux et dit d'une voix mal assurée :

"Je m'appelle... Eelian."


* Allez vas-y beau brun ! Emporte-moi avec toi, histoire que j'aie enfin de quoi manger et quelqu'un sur qui m'énerver !
Il m'a vraiment l'air trop naïf ce gars... je sens que ça va être intéressant ! *

Ah, comment faire taire cette harpie qui n'était rien d'autre qu'une partie d'elle-même ??
Assurément, cela n'arriverait pas aujourd'hui.
Encore plus nerveuse qu'avant, Eelian tritura ses doigts en attendant la sentence de l'acheteur... la voulait-il ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Springflied
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: qu'importe ?
Est maître de: Eelian et Minael.
Est soumis par: Personne.

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Lun 21 Mai - 20:39

Aaron ne se doutait pas de la personnalité double de la jeune hybride devant elle. Encore une fois, c'était son regard qui l'avait attiré en premier. Il jeta un oeil discret sur elle, essayant de voir comment elle était... Rien à dire, comme Minael, elle était belle, c'était sûr. Les oreilles de chat, comme celles des Neikos, lui allaient à ravir, elle ressemblait à un ange. Lorsqu'elle lui donna son nom, Aaron le trouva véritablement joli. Un prénom si chantant pour une jeune femme enfermée était vraiment triste à voir. Ce qui était étonnant c'est qu'elle ne semblait pas avoir peur... Intéressant... Pourtant il se devait de prévenir ce qui allait lui arriver, son éthique, lui interdisait de prendre des soumis de force. De sa voix calme, et en s'installant à genoux devant elle il rajouta :

" - C'est un joli nom que tu as là Eelian. Je me prénomme Aaron, Aaron Springfield. Je cherche de l'aide pour entretenir la villa de mes défunts parents, il y a là-bas Minael qui a accepté de m'aider. Sache que je ne te force à rien. Je suis là pour trouver des personnes qui pourront m'aider. En retour, je les nourrirais, les hébergerais et bien sur les traiterait presque comme des égals. Vous serez presque libres de vos actes, et vous aurez une rémunération pour le travail que vous accomplirez. "

Il marqua une légère pause, histoire de laisser le temps à Eelian, de peser le pour et le contre de la proposition :


" - Je t'offre une occasion de travailler pour quelqu'un d'aimable, enfin je pense, si tu trouves le marché honnête, je te sors de là. Si tu as des questions n'hésite pas non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Mar 22 Mai - 18:01

Une partie d'Eelian l'écoutait attentivement et sagement.
L'autre, goguenarde et ironique, s'en donnait "intérieurement" à coeur joie...


* Non mais écoute-le !!! Il se rend compte de ce qu'il dit, celui-ci ?! Et puis si tu veux mon avis, le fameux "Minael" a accepté parce que c'était tout bénèf' pour lui ! *

Oui... elle s'en donnait à coeur joie.
Eelian, la "vraie", elle, se sentait étrange.
Ses mots, tout ce qu'il disait... quelque part, c'était un peu cruel aussi. Il leur proposait à tous deux un statut, un endroit où vivre, manger et dormir ? C'était sans conteste généreux, oui.
Mais ils n'auraient plus intérêt à sortir de cette résidence, alors ; car la jalousie fait bien des ravages et peut provoquer certains "accidents".
Nul doute qu'on la surveillerait, elle...


"Aaron..." Elle réfléchit soigneusement à ce qu'elle allait dire. "Votre offre est presque trop belle pour être vraie, je suis sincère. J'accepte donc... sans hésiter. Et en guise de question, je n'en aurais qu'une seule : quel est votre métier...? A moins bien sûr que vous ne soyiez prolétaire."

Eh oui, malgré tout le temps qu'elle avait passé coincée dans son cachot, Eelian savait pas mal de choses. Apprises de son père, entre autres.
Puis son langage était soigné... car après tout son double s'occupait très bien de jouer le côté défoulatoire, le côté donc qui ne s'encombrait pas un instant du beau langage et des apparences.


Cependant, elle eut envie de jouer franc-jeu avec ce beau mâle...

"Je comprends vite les ordres et je fais très bien mon boulot... mais autant vous prévenir : je ne suis pas un cadeau."

Eelian préférait que cela soit dit, malgré les protestations de son insupportable "colocataire"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Springflied
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: qu'importe ?
Est maître de: Eelian et Minael.
Est soumis par: Personne.

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Mar 22 Mai - 21:08

Aaron, dont le regard semblait percer, au travers de ses lunettes, celui d'Eelian, se doutait de quelque chose... Il y a quelque chose qui n'allait pas...Quoi, il ne le savait pas, mais quelque chose semblait tourmenter la jeune hybride aux allures de Neiko. Lorsqu'elle l'appela par son prénom, Aaron sourit, elle avait comprit qu'il n'avait pas besoin de "Maitre", et autres conneries dans ce genre là... Lorsqu'elle lui demanda quel métier il faisait, il ne nota pas la remarque qui suivit...Non, il n'était pas un prolétaire, mais elle ne pouvait pas le savoir... Aaron eut un léger sourire avenant et répondit :

" - Je suis ravi de voir que tu accèptes ma proposition, je t'assure que ce n'est pas une façon de faire miroiter des choses pour te faire accepter, je suis franc, et comme mon père avant moi, je respecte chaque être vivant. Je travaille à la Clinique vétérinaire, et bien sûr, j'y suis moi-même un vétérinaire... Cela fait deux ans que j'y travaille. Cette réponse te convient-elle ? "


Aaron allait se relever pour retourner voir le vendeur qui, à coup sûr, devait déjà se frotter les mains, mais qu'importe, Aaron n'était pas près de revenir de si tôt. Pourtant Eelian rajouta qu'elle savait y faire, mais qu'elle n'était pas un cadeau... Aaron se rappela ce à quoi il pensait il y avait de cela à peine quelques minutes... Se rasseyant, il demanda :


" - Tu n'es pas un...Cadeau ? Que veut-tu dire par là ? Sache que ma décision est prise, ce que tu diras maintenant ne changera plus rien à ce que je ferais plus tard. Veux-tu bien m'expliquer ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Mer 23 Mai - 16:10

Eelian l'écouta attentivement - et même l'autre pour une fois garda le silence (presque de manière respectueuse).
Vétérinaire...
A ses mots, elle hocha la tête, toujours aussi calme :


"Si votre réponse me "convient" ? Allons... je suis votre obligée à présent. Je ne suis pas là pour juger de ce qui est convenable ou pas, et vous le savez aussi bien que moi. En tout cas, tout cela m'a l'air fort intéressant, et je serai ravie de pouvoir vous aider."

Bah... après tout, n'était-ce pas ce qu'il souhaitait entendre ?
Tous les hommes sont ainsi ; leur masque de politesse forcée finit toujours par tomber et se briser en mile morceaux. Pour cela, il fallait juste trouver le bon moment et sortir de mauvaises paroles...
Elle en aviserait après.
Puis soudain secoua la tête. L'autre était démoniaque et savait s'immiscer dans son inconscient de plus en plus facilement.
Pensait-elle réellement cela, dans cet ordre d'idées ? Qu'il n'y en aurait jamais un pour rattraper les autres...??


" (...)Veux-tu bien m'expliquer ? "

Hum, un homme qui cherche à comprendre, ce n'est pas commun...
Sa voix la fit frémir.
Elle ne savait si elle voulait lui expliquer. Mais si c'était le cas...


"...Vous ne perdrez rien au change avec moi, c'est certain. Mais je ne parlerai pas de quoi que ce soit ici. Ce serait signer mon arrêt de mot, vous devez vous en douter pourtant ! Alors emmenez-moi, et je tâcherai de satisfaire votre curiosité. Et vous aviserez après."

Ce n'était pas un ordre, juste une preuve de bon sens de la part d'Eelian...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Springflied
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: qu'importe ?
Est maître de: Eelian et Minael.
Est soumis par: Personne.

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Jeu 24 Mai - 12:03

Aaron ne bronchait pas, il restait silencieux... Ses yeux semblaient scruter le moindre détail...D'un côté, avoir un regard exercé était son métier, car détecter d'un coup d'oeil les causes d'une quelconque pathologie était pratique pour un vétérinaire... Il écoutait Eelian parler, presque d'une oreille discrète... Le langage d'un regard était bien plus intéressant que des paroles pouvant masquer une ironie, un mensonge, une trahison... Elle lui assurait qu'il ne perdrait rien au change... Perdre au change ? Il était riche, et se permettre de perdre un peu d'argent était une possibilité, mais il était vrai qu'Aaron détestait gaspiller, c'est pour cela qu'il gérait avec méticulosité les affaires laissées par son père et qu'il n'avait pas le temps d'entretenir en plus la villa et que de l'aide était la bienvenue.

Elle lui en parlerait après s'il le souhaitait... Parler de quoi ? De cette impression de double regard dans les yeux d'Eelian...Un regard tranquille dont le fond semble cacher un regard furieux, habile manipulateur... Aaron savait qu'il ne prenait effectivement pas le meilleur choix pour un " maitre " digne de ce nom, mais il s'en contrefichait... Cette jeune hybride aspirait à la liberté, cela se sentait à plein poumon... Il se releva donc sans un mot, puis se dirigea vers Minael pour s'assurer de son état et se dirigea enfin vers le vendeur. Il désigna la cage sans la montrer du doigt, pur respect, et demanda à ce qu'on grave le nom d'Eelian et le sien sur une gourmette. Il n'avait pas pris le temps de demander à Eelian ce qu'elle préférait, mais il était pressé, et il doutait qu'elle accepte de porter un collier.

Enfin le vendeur vint ouvrir la cage et Aaron approcha avec la gourmette, qui au fond était assez élégante.


" - Je suis désolé de devoir faire ça, mais je dois te passer cette gourmette autour du poignet, pour éviter que tu ne reviennes ici faute d'identification. "

[ NB : Lorsqu'il te mettra la gourmette, il place expres son nom de manière non visible ( du coté peau ) pour que le tien ressorte coté air ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eelian
Hybride Femelle
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Localisation : là où on me le demande...
Date d'inscription : 17/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: hétérosexuelle
Est maître de: elle-même uniquement
Est soumis par: Aaron Springflied (il faut y croire)

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Jeu 24 Mai - 15:37

Percevant son regard inquisiteur, Eelian ne s’en émut pas plus que cela ; ce genre de regard était plutôt agréable en comparaison avec ceux que lui jetaient ses geôliers après s’être amusés avec elle.
Elle le soutint, sereine, heureuse que l’autre garde le silence.
Elle savait cependant qu’elle risquait gros à lui révéler son « secret »…

Cela remontait à si loin au fond, si loin depuis qu’elle avait entendu pour la première fois cette autre voix dans sa tête…


* Je veux que tu oublies tout ce qui t’entoure, ce que tu as vécu jusqu’ici ainsi que ceux qui te regardent. Et que tu sublimes enfin ta propre existence.
Pour s’enlever une obsession de la tête, il faut s’en trouver une autre. Laisse-moi remplacer ta souffrance ; grâce à moi, tu vivras mieux. Bien mieux.
Mais au début, tu ne voulais même pas de mon aide.
Trop fière pour demander, trop désespérée pour t’en tirer.
Toutes deux, nous nous sommes alors reconnues.
Et les liens qui nous unirent devinrent comparables à ceux de deux soeurs ennemies… haine, rancune, obsession, violence.
Je tenais précieusement dans ma main ta vie et ton âme. Et tu étais volontaire pour cela.
Une sorte de divinité perverse vient à toi, te retient d’une manière plus que contestable puis, quelque part, t’offre une autre chance… une nouvelle vie.
Tes espoirs, ta volonté de t’élever au-dessus de ce monde pourri et décadent m’ont séduite.
Je savais qu’il ne me restait pas beaucoup à faire pour te convaincre de m’accepter… et maintenant nous en sommes là. *

Fixant de nouveau sans aucune ombre les yeux aux teintes semblables à celles de son propre regard, Eelian se sentit envahie d’une lassitude sans fin.
Elle avait hâte de déguerpir ici – pieds devant ou liés, qu’importe ? – , elle en avait assez de tout cela.
Puis elle se demanda alors si elle méritait bien cela.


Il avait vu juste en ce qui concernait son « signe d’identification » : jamais elle n’aurait accepté de quitter le précieux pendentif en forme de croix que lui avait laissé sa mère.
Finalement… peut-être qu’ils parviendraient à s’entendre.
Elle se leva, s’étira gracieusement. Puis elle tendit simplement son poignet lorsqu’il lui présenta la gourmette, acceptant par là tout ce qu’il lui proposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Springflied
Vétérinaire
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: qu'importe ?
Est maître de: Eelian et Minael.
Est soumis par: Personne.

MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   Jeu 24 Mai - 15:54

Aaron passa donc la gourmette autour du poignet d'Eelian de telle sorte que ce soit son nom à elle qui soit visible et non le sien, c'était une façon de dire qu'elle ne lui appartenait pas officieusement. Il signa encore quelques papiers avec le vendeur puis revint vers elle.

" - Nous allons pouvoir y aller "

Il se dirigea vers Minael qui les observait depuis le début et s'approcha de lui :

" - Minael, voici Eelian. Eelian, voici Minael. Vous vivrez sous le même toit, j'espère donc que vous vous entendrez bien. En attendant, nous allons rentrer chez nous. Je vais vous montrer le chemin. "

Ouvrant la porte et leur faisant signe de sortir les premiers, Aaron passa ensuite devant et les emmena chez lui...


[ Suite du topic : Par ici ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A deux doigts de la "liberté"...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A deux doigts de la "liberté"...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» [Sketch] "BD" Dessin rapide
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Deux doigts qui se frôlent reprennent espoir ? le 22/02 vers les 18h18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Sud :: La boutique d'Hybride-
Sauter vers: