Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On attend son fiancé [pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: On attend son fiancé [pv]   Mar 8 Mai - 2:19

Il s’en était passé des choses depuis leur toute première rencontre. Tout c’était passé terriblement vite, tout c’était enchaîné à une allure folle, pour le plus grand plaisir du jeune homme. Kazuki l’avait demandé en mariage. Dit de la bouche de James, cela paraissait complètement absurde et déplacé. Comment cet homme qui se faisait le plus grand des plaisirs à torturer quiconque et qui en avait même fait son métier pouvait bien se marier avec quelqu’un ? Sauf que ce quelqu’un n’était pas n’importe qui. Et déjà, James avait hâte que leur union soit officielle. Pour lui, ça voudrait dire qu’il allait passer le reste de sa vie aux côtés de celui qui avait réussi à lui faire ressentir des choses qu’il ne soupçonnait même pas.

Les deux jeunes hommes étaient donc, on pouvait le dire comme ça, fiancé. Et cela depuis plusieurs semaines. Et juste après ça demande, Kazuki avait proposé à James de vivre ensemble, chez lui. James n’avait pas hésiter une seconde. Pourquoi attendre alors qu’il pouvait partager tout de suite maintenant chaque instant avec son amour ? Bien sûr, la seule chose qui le gênait c’était ses marchandises à lui. James n’avait pas trop envie de ramener ses achats vivants chez Kazuki mais bon, ce dernier aurait bien une (petite) cave où il pourrait les entreposer (XD).

James avait donc emménager chez Kazuki depuis une ou deux semaines. Il n’avait prit que le plus important, papiers et autres, tout le gros des meubles étaient partit à la vente. Pas besoin de s’encombrer. De toute manière, pour le peut qu’il les utilisaient… Le manoir de Kazuki était vraiment gigantesque. James, la toute première fois, n’avait pas pu s’empêcher de lui faire remarquer. Kazuki lui avait fait un tour du propriétaire mais James qui n’avait aucun sens de l’orientation préférait ne pas trop explorer de lui-même l’imposante bâtisse.

Cette après-midi là, James avait rendez-vous avec Kazuki dans le jardin. Probablement pour parler de choses et d’autres. Les deux hommes n’avaient pas eu beaucoup de temps pour eux, chacun ayant leur travails respectifs. Cela attristait James mais bon, il ne pouvait pas faire autrement. Et puis il aimait trop son boulot pour pouvoir le quitter. C’est pour ça qu’il avait insister pour qu’ils puissent se voir un peu, en tête à tête. De plus, le temps était clément en cette journée, il faisait un beau soleil. Même si la météo n’était pas vraiment le sujet de conversation favori du jeune homme, il appréciait ce temps là. Lui était déjà au rendez-vous, attendant patiemment que Kazuki daigne le rejoindre. Pour patienter, il s’était allumer une cigarette et assit sur un petit banc de pierre. Il admirait silencieux le petit jardin japonais très bien entretenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mar 8 Mai - 3:04

Kazuki était encore au club extase, entrain de travailler un petit peu, car oui il fallait bien qu'il bosse un peu quand même...Enfin, aujourd'hui il était content, il avait une sorte de rendez vous avec son amoureux et il voulait y être a peut prés de façon ponctuelle, mais Kazuki n'était pas dans les normes de la ponctualitée, il ne faisait jamais exprés d'être en retard mais comme il n'avait pas de montre au poignet, il trouvait cela inutile des fois...

Enfin en arrivant Chez lui il due traverser le premier petit jardin (enfin il était pas si petit) de style japonais pour arriver devant la porte principale, et il fût devant celle ci en un rien de temps,il l'ouvrit lentement...Aujourd'hui Kazuki portait un joli kimono noir brodé avec des petites fleurs de lotus en fil d'argent. Enfin il marcha trés lentement vers la porte de derrière qui donnait directement sur le vaste jardin de derrière...ou il y'avait aussi des petites fontaines naturelles emplies de petits poissons rouges...

En traversant la porte il vit James, il fît le moins de bruit possible et se mit a courir avec la grâce féline d'un chat et se jetta sur le dos de James...

"m'amouuuur!!! je suis la!!!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mar 8 Mai - 15:36

Fumant sa clope d’un air un peu absent, James était plongé dans ses pensées. Lui qui n’est pas vraiment du genre mélancolique ou romantique pour s’extasier devant n’importe quel paysage, il fallait avouer que rester là, assis sur ce banc de pierre, à regarder ce jardin n’était pas désagréable. Peut-être était-il en train de changer ? Oui, ça, c’était certain, et tout ça grâce à Kazuki. Depuis qu’il le connaissait, en sa présence, et seulement en sa présence, James n’était pas vraiment le même homme. Lui qui adore envoyer bouler son monde, jouer son chieur avec une grosse pointe de sadisme était avec son amant un tout autre homme. Il avait apprit de nouveaux sentiments tels que l’amour et le bien-être d’être avec une autre personne sans forcément en tête des idées malsaines. Bien entendu, il était évident que sans sa présence, James redevenait le type horrible qu’il était, vantard et capricieux.

Et perdu dans ses pensées comme il l’était, James n’entendit pas celui qu’il attendait arrivé et lui sauté dessus. En sentant quelqu’un arriver par surprise comme l’avait Kazuki, James fit un bond sur le bond et faillit en avaler sa cigarette. Il s’étouffa quelque peu, vraiment surpris par cette arrivée plus qu’inattendu. Alors que d’habitude il aurait tout de suite jeter celui ou celle qui avait oser lui faire peur, James se calma en vitesse quand il entendit et reconnu la voix de Kazuki. Son cœur avait soudainement accéléré, un peu plus et il faisait une crise cardiaque. Il releva la tête vers son futur époux et le regarda avec des grands yeux et un air faussement en colère :


"Mais t’es complètement fou de me sauter dessus comme ça ! J’ai faillit mourir ! "

Mais au bout du compte, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il était trop heureux de revoir enfin son cher et tendre. Depuis combien de temps ne s’étaient-ils pas vu tout les deux ? Trop longtemps en tout cas au goût du jeune homme. James fini par sourire, décrocha Kazuki de son dos pour le prendre sur se genoux. Il le détailla de haut en bas. Son kimono lui allait à ravir. Du coup, James trouvait qu’il faisait un peu pâle figure avec son jeans noir et sa chemise blanche. Bah tant pis. James prit le menton de son amant avant de déposer un léger baiser sur ses lèvres :

"Tu es vraiment magnifique… J’adore ce que tu porte… dit-il en commençant à ouvrir légèrement l’étoffe de son vêtement et venir caresser sa peau du bout des doigts… Où était-tu passer pendant tout ce temps tu m’a manquer tu sais ?!…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 9 Mai - 9:26

C'était quand même vraie, ces temps ci ils n'avaient pas eu vraiment le temps de se voir, du moins pas seul a seul, la seule chose qu'ils avaient put faire avait été se croiser dans le club et parler un peu...Coucher enssembles aussi quand l'envie leur en venait...Bon c'est vraie qu'ils dormaient enssembles, et pour Kazuki le fait de se réveiller a coté de son homme était un réconfort et quelque chose de vraiment nécéssaire...

Il avait même prit l'habitude de se lever de bon matin pour préparer un petit déjeuner succulent a son homme et de lui apporter au lit avec un petit plus romantique qui était une jolie rose dans un petit verre, rose qui venait de son jardin bien sûr...Car oui au fond Kazuki était un jeune homme des plus romantiques...et sa flamme s'avivait a chaque fois qu'il était proche de James, ce qui voulait dire, tout les jours, a chaque instant...

Tout ceci le rendit aussi plus chaleureux vis-à-vis de ses esclaves, il leur laissait plus de libertée, mais sans exagérations et les traiter comme a des membres de sa famille, il les embrassait a chaque fois qu'il les voyait ou loué des films presque tout les soirs et commandé des sushis pour qu'ils puissent être tous enssembles dans une même salle à se régaler et passer de bon moments enssembles...

D'ailleurs il espérait que tout ces faits et gestes ne dérangeaient pas son cher James...Mais il était comme sa, il s'était crée une douce monotonie ou il se sentait en sécuritée et aimé et il ne voulait pas que tout cela change....Alors qu'il était dans ses songes, il sentit les doigts de James se poser sur sa peau, et bien sûr ceci le fît sourire...Il entendit les mots de James et s'empressa d'y répondre pour ne pas paraitre absent...

"oh tu sais m'amour le Club occupe la plupart de mon temps et ma famille l'autre partie du temps, c'est pourquoi je veux que ce soir on se fasse une soirée ciné tous enssembles...tu veux bien? on ira louer un film, de terreur si possible et je ferais du sushi maison pour tous^^...c'est pourquoi je t'ai dit de venir sitôt j'ai fermé le club juste pour la journée jusqu'a demain soir....et tu m'aideras a faire les sushis et des pancakes, j'adore les pancakes....sa te dit m'amour?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 9 Mai - 23:05

Les dernières semaines passées avaient été plutôt longues. Il fallait l’avouer. Même si de son côté, James n’étaient pas surbooké au centre, il avait fallut qu’il règle certains problèmes. Malgré tout ça, il avait réussit à voir de temps en temps Kazuki. Rien de bien folichon. Une visite de temps en temps. Lorsqu’il passait au club extase, Kazuki lui offrait toujours de son temps. Lui aussi avait à s’occuper de son petit commerce et pourtant, il s’était toujours montrer disponible pour James. Du coup, le jeune homme ne savait pas trop comment l’en remercier. Il aimait le voir, il l’aimait tout court, c’était indéniable. Pourtant, malgré ses nombreuses visites, et au fils de jours et des semaines, James ressentait de plus en plus une sorte de manque. Na pas pouvoir voir Kazuki rien que pour lui, pendant longtemps, plus longtemps qu’une brève entrevue lui manquait.

Lui aussi avait envie de se consacrer au jeune homme. Lui aussi voulait s montrer à son écoute, être là lorsqu’il en avait besoin, être tout simplement près de lui, même pour ne rien faire. Du coup, le voir là, dans ses bras, rien qu’à lui, James en était heureux. D’ailleurs, son petit sourire satisfait ne quittait pas son visage. Et James avait également envie de le remercier pour cela. Il est vrai qu’il n’y avait que Kazuki qui arrivait, qui avait réussit à faire sourire James de cette manière. D’habitue, lorsqu’il souriait, c’était un sourire malsain, pervers et sadique qui se logeait sur ses lèvres. Mais Kazuki avait réussi à le changer. Ne serait-ce qu’un peu. Du coup, le jeune homme était prêt à tout faire, à tout accepter pour contenter son amant. Son amour.

James écoutait attentivement ce que lui disait Kazuki. Comme quoi son club lui demandait beaucoup de temps, sa famille aussi, mais qu’il désirait prendre du temps pour lui, pour eux tous et passer un bon moment ensemble. James n’était absolument pas contre. Bien au contraire. Tout en continuant de lui caresser le torse doucement, du bout des doigts, il lui répondit, toujours un petit sourire aux lèvres :


"Bien sûr. Tout ce que tu voudra mon ange. Même si je doit t’avouer que je n’y connaît absolument rien en cuisine je serait ravi d t’aider ! C’est vrai d’habitude j’ai toujours quelqu’un pour me la faire… mais bon, puisque c’est toi qui me le demande ce serait avec grand plaisir… "

Puis James déposa un long baiser sur les lèvres de Kazuki. Ses lèvres. Elles lui avaient tellement manqué. Ca n’aurait tenu qu’à lui, James aurait garder Kazuki rien que pour lui, jusqu’à demain soir. Passer une soirée rien qu’entre eux deux. Mais tant pis.

"Et puis j’ai hâte de rencontrer toute ta petite famille. " fini t-il par lui susurrer au creux de l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mar 29 Mai - 0:40

Kazuki adorait ces petits moments passés prés de James...Petits moments qui se faisaient de plus en plus rares...Quelqu'un de normal aurait dit que c'était dommage sans doute mais d'un autre coté c'était bien de conserver un minimum de liberté, chaqu'un vivant sa vie de son coté tout en s'aimant et en restant fidéles l'un à l'autre....Mais avouons qu'en même temps c'était assez dur à vivre...Quoi qu'ils s'avoueraient encore plus chaque instant passé enssembles....

Kazuki se demandait entre autres combien de temps cela allait durer...Le mariage était déjà en route, les préparatifs pour être exacts...Et tout le reste, de plus il fallait avouer que la maison se remplissait de plus en plus d'hybrides et esclaves...Ils n'avaient qu'un seul neko et il était toujours bien protégé dans le club extase....Mais à vraie dire Kazuki pensait déjà qu'il en voulait un autre et bien entendu il serait le dernier à rentrer dans la maison, sinon ils allaient finir par manquer de place à force....

Le jeune homme venait de recevoir un baiser se la part de son bien aimé, auquel il répondit avec une tendresse folle et une douceur inouï, comme à chaque fois...Il posa alors sa main sur la joue de son bien aimé pour la lui caresser tout doucement...Pendant et aprés le baiser...Puis il finit par murmurer, avec une pointe de jalousie évidente dans la voix:

"tu as un nouvel hybride....Et il semblerait que tu lui plaises...James...si tu couches avec d'autres je te pardonnerait mais au moins si jamais tu le fais, tu me le diras non?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mar 29 Mai - 1:16

Il aimait, adorait sentir Kazuki aussi proche de lui. Même s’il y avait toujours une pointe de désir brute, sexuel que ressentait le jeune homme, il y avait maintenant bien plus que ça. Le simple fait de l’avoir pour lui, de pouvoir lui parler tranquillement, de pouvoir le regarder… James était tout simplement heureux. Oui heureux, c’était le mot juste. Et ce sentiment étrange qu’il n’avait jamais véritablement connu n’était pas désagréable, bien au contraire. Longtemps, il avait cru avoir déjà ressentit ce genre de chose… comme lorsqu’on fume un bon pétard avec ses amis, ou même seul… c’était à peu près la même chose… On est serein, joyeux et tout simplement content d’être là. Oui, c’était la même chose mise à part une grande différence, James était dans son état normal.

Pouvait-on dire que le jeune sadique redouté était tombé amoureux ? Humm oui probablement, sûrement même. Et c’était quelque chose de très particulier et hors du commun. Mais rien que pour ça, rien que pour tout le bonheur que Kazuki arrivait à transmettre au jeune homme, ce dernier était prêt à tout pour lui. Sans s’en rendre compte, ou peut-être tout simplement sans se l’avouer, James était devenu quelqu’un de gentil… de soumit presque. Oulaaa ça devenait véritablement grave alors.

Mais James n’avait pas du tout envie de penser à ce genre de choses pour le moment, il était avec Kazuki, rien d’autre ne comptait. Il serra tendrement son amant et amour dans ses bras, respira lentement son doux parfum et l’embrassa amoureusement dans le creux du cou. Lorsque James fini par embrasser le jeune homme délicatement sur les lèvres, il poussa un très léger soupire d’aise lorsqu’il sentit se dernier répondre à son baiser, et même lui caresser les joues. James regretta que Kazuki mette fin à se tendre échange. Il plongea son regard dans celui de son amour, les yeux dans le vague. Il fut pourtant vite revenue sur terre en tendant Kazuki parler, une léger pointe, mais pourtant détectable, de jalousie dans le ton de sa voix. Finalement, James eu un sourire pour le jeune homme avant de répondre :


"Tu me pardonnerais si je couchais avec un autre que toi ? Murmura t-il avec une pointe de surprise et de sensualité dans la voix… moi si j’apprenais que tu couchais avec quelqu’un d’autre que moi… je ne sais pas ce que je ferait… en tout cas je ne te pardonnerais pas… Il regarda quelques instants Kazuki avant de prononcer quelques derniers mots qu’il fit mourir sur les lèvres de son amour, sache une chose, si jamais je couche avec quelqu’un d’autre que toi Kazuki, sois je ne suis pas dans mon état normal… sois c’est que je ne pense qu’à toi avant, pendant et après… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mar 29 Mai - 1:46

sache une chose, si jamais je couche avec quelqu’un d’autre que toi Kazuki, sois je ne suis pas dans mon état normal… sois c’est que je ne pense qu’à toi avant, pendant et après…

Ces mots la eurent un effet bizarre sur Kazuki, qui se releva brusquement sans même embrasser James quand il eut finit de les dire...Non mais!! Kazuki était presque outré...Et cela se lisait sur son visage...Il remit en place son kimono alors...Il ne s'était pas attendu à ce genre de réponses à une chose si jolie comme celle que Kazuki lui avait dit, car oui aux yeux de Kazuki le pardon était joli, quand on aime sa l'est...Il lança alors un regard meurtrier à son bien aimé....

"tu seras pas dans ton état normal...?! ou tu penserais à moi en le faisant avec un autre...........?!!!!!! tu espèrais que ça allait me faire plaisir ça peut être...? Et bien non ça ne me fait pas du tout plaisir vois-tu...Alors la soirée en famille es annulée, et cette nuit tu dorts chez toi...Pas question de partager mon lit avec toi! Et ceci jusqu'a ce que je ne t'en voudrais plu....."

Kazuki était vraiment en colère...Il avait mal prit les propos de son amant et pour couronner le tout et pour bien poser le point sur le i, il voulait ajouter un détail bien méchant, c'est sur, ceci n'allait pas faire plaisir à son homme ou allait vraiment le faire se sentir coupable...Mais tant pis pour lui, Kazuki des fois se comportait comme une vraie femme à bout de nerfs...Enfin, il le regarda Alors...

"et plu de mariage c'est finit....!!"

Oulahhh ça chauffait la....C'était incroyable de voir comment la situation pouvait changer en un simple claquement de doigts à peines...Enfin, Kazuki se retourna, montrant son joli dos et ses jolies formes à son "ancien bien aimé" et commença à avancer vers l'intérieur de sa demeure...

"non mais...j'halucine......"

D'ailleurs il fallait avouer que....Le nouvel hybride de son bien aimé ne lui plaisait vraiment pas...Il avait bien vue le petit manége que son amant avait avec l'hybride, et ça lui revenait à l'esprit en ce moment même...Il posa une main contre la porte et ajouta...Tout en regardant par terre...Il avait quelques peu envie de pleurer mais il ne le ferait pas, pas desuite en tout cas:

"je veux que tu quittes la maison....Et que tu emportes tes hybrides et esclaves avec toi...."

En gros il venait de le foutre dehors...Son menton tremblait légérement et il se mordit la lévre inférieure...Non il n'allait pas se retourner, d'ailleurs il s'empressa de pénétrer dans la demeure, et de disparaitre entre les ombres de celle ci....C'était finit...?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 30 Mai - 0:12

Sans comprendre trop pourquoi, James sentit l’homme de sa vie se détacher complètement de lui pour se relever, se rhabiller et lui lancer l’un des regards les plus noirs qu’il n’avait jamais vu chez Kazuki. Une tête franchement étonné, James, perplexe comme jamais, regardait lui aussi ce regard si meurtrier qui lui était adressé. Légèrement bouche bée, il ne comprenait pas ce qu’il avait pu faire pour s’attirer les foudres de son amour. Il ne parvint même qu’à produire un son pitoyable qui ressemblait à un " euh… " d’incompréhension. Les bras ballants sur ses genoux, James lui était resté assis, prit de court par Kazuki.

Puis Kazuki prit la parole. D’une voix forte. D’une voix beaucoup trop forte qu’il n’aimait pas du tout. D’une voix qui avait l’étrange pouvoir de réduire James à l’état de rie du tout. Sous ses paroles, James avait l’impression de fondre sur place, de se voûter irrémédiablement sur lui-même, sans qu’il ne puisse rien y faire, comme un chien que son maître regarderait partir sas pouvoir rien y faire. C’était pitoyable, surtout de la part de James mais voir Kazuki dans un tel état de fureur ne lui plaisait pas du tout.

Ses yeux s’agrandirent un peu plus lorsqu’il comprit alors que Kazuki n’avait pas du tout entendu ses propos sur le ton ironique et plaisantin qu’il avait faite. Il n’avait pas penser un seul mot de ce q’il avait dit mais visiblement Kazuki l’avait, lui, prit au premier degré. James soupira et se gratta machinalement la nuque perplexe, se demandant comment il pourrait rattraper le coup.


Mais Kazuki n’en avait pas fini. Voilà qu’il annonçait d’un ton brut et tranchant que la soirée était annulée et que par dessus tout, il ne dormait pas au manoir ce soir. Mais comme pour en rajouter une couche, la plus dure, Kazuki laissa un léger silence planer, silence pendant lequel James croyait pouvoir s’expliquer, avant qu’il ne dise toujours d’une même ton que leur mariage était annulé. Et là, c’était une grosse claque dans la figure que Kazuki venait de donner à James. Sa mâchoire inférieur tomba d’elle même. Bouche bée, James regarda son amour tourner les talons, lui tourner le dos simplement et commencer à partir. James n’en croyait pas ses yeux et ses oreilles… Complètement abasourdi, il resta là, assis sur son banc de pierre, essayant de comprendre ce qu’il lui arrivait…

Finalement, par pur réflexe, James leva un bras tendu vers Kazuki qui continuait de s’éloigner de lui en arrivant à articuler un petit " A… Attend Kazuki " comme s’il allait pouvoir le retenir de force. Finalement, James se leva d’un bond et rejoignit à toute vitesse Kazuki qui lui avait continuer d’avancer, le pas furieux. Kazuki sembla s’arrêter un court instant devant la porte de manoir. Une nouvelle fois, Kazuki infligea une violente et méchante claque au jeune homme lui disant de partir, hybrides sous le bras pour le plus revenir. Nouveau choque qui tétanisa James sur place. Il vit une mine déconfite sur le visage de son amant et amour avant que ce dernier ne pénètre à l’intérieur de manoir et disparaisse de la vue de James.

En quelques secondes, James comprit qu’il venait de se faire larguer… Larguer ? Larguer ?!! Pour une simple plaisanterie ? Non non et non, ça n’allait pas se passer comme ça. James serra les poings et décida de se reprendre en main. Il avait agit comme le plus exécrable des soumit pendant les dernières minutes, et s’il tenait à ne pas laisser partir Kazuki, il fallait qu’il redevienne lui même. James suivit les pas de Kazuki, ouvrit à la volée la porte qui venait de le séparer de Kazuki et la referma avec violence. Le visage fermé, les sourcils froncés, James chercha Kazuki du regard quelques instants et le trouva. Il s’éloignait dans un des couloirs. James entreprit donc de le poursuivre. Il accéléra le pas, rattrapa Kazuki et une fois qu’il fût à sa hauteur, il lui choppa sans ménagement le bras d’une main, le retenant pour ne pas qu’il tente une quelconque esquive, l’autre, il allait la cogner violemment contre le mur, tout près de Kazuki, lui montrant alors qu’il n’allait pas le laisser partir aussi facilement. Lui aussi pouvait avoir un regard meurtrier.

"Mais qu’est-ce qu’il t’arrive soudainement ? N’a tu pas comprit que je plaisantait Kazuki ?! Et maintenant tu crois que je vais me laisser jeter comme ça ? Sans rien dire ? Tu te trompe crois moi !!…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 30 Mai - 0:50

Kazuki continua d'avancer lentement, il n'avait aucune envie que cela se finisse comme ça mais sur le coup il s'était dit que c'était le meilleur truc à faire...Le plaquer litteralement à ce moment même et la ou ils étaient...Oui avouons que Kazuki était peut être trop sensible aujourd'hui...Et énervé d'une certaine façon et surtout maintenant...Il réagissait au quart de tour....M'enfin, à ses yeux il était trop tard comme pour réagir et lui dire qu'il était désolé...De toutes façons il n'était pas désolé...Pas du tout même!

La il fallait avouer qu'il était assez perdu dans ses pensées, jusqu'au point de ne pas avoir fait attention aux bruits qui l'entouraient...Il ne se rendit même pas compte que James le suivait et que sans doute il allait faire quelque chose pour l'empêcher de partir, mais cela n'allait pas être facile...Kazuki avançait donc, jusqu'a ce qu'il se rendit compte queJames l'avait vite rattrapé, de plus il venait de sentir la main de son ex lui attraper le bras pour le faire se retourner violemment...Il se fit alors plaquer contre un mur...

Les mots de James faisaient echo dans la tête de Kazuki, qui regardait James haineusement...Il tenta de le repousser mais en vain, avouons que James était plus fort que lui...Et à cause de cela Kazuki ne pouvait pas trop se défendre, ce qui était vachement lourd à force de ne jamais rien pouvoir faire...

"pour qui tu te prends!? lâche moi tout desuite sale goujat! tu me prends vraiment pour un con, je te plaque pas seulement pour ta plaisanterie tu m'entends? °il décida de parler moins fort tout d'un coup° pourquoi tu ne parts pas baiser ton nouvel hybride? tu crois peut être que je n'ai rien remarqué.....je veux que tu me lâches desuite, que tu quittes ma demeure avec tes bêtes de foire et que tu ne reviennes plus jamais me voir tu m'entends?!! je ne veux plus jamais te voir....plus jamais....j'espère que c'est clair...je ne veux plu me marier avec toi, surtout si tu t'amuses avec un de tes hybrides..."

Finalement Kazuki baissa le regard et laissa ses larmes couler à flots...Il n'avait plus la force ni l'envie de se débattre un minimum....Il ne voulait plu que rester seul....A bout de nerfs et complétement déprimé à cause de cette information fâcheuse sur son ex-bien aimé et son hybride que le cerveau de Kazuki avait tenté d'effacer, il repoussa brutalement James aprés lui avoir craché dessus...Il se défit de l'étreinte avec brutalitée et commença à courir pour aller se réfugier dans sa chambre puis il claqua la porte derrière lui et la ferma à clef...

En deux temps trois mouvements il avait amassé toutes les affaires de James qu'il s'empressa de jetter par la fenêtre...Comme une femme qui pète une crise de jalousie...Lui c'était pareil...Sauf qu'il déchirait certains habits...Et la bague de fiançailles qu'il avait gardé pendant tout ce temps sur lui, venait de connaître le même sort que les habits...Tout les parfums, bijoux ou cadeaux de james y passérent...

"je suis vraiment taré et demain je m'en voudrais...Mais au moins je ne l'aurais plus chez moi...."

Il avait eu l'idée en tête de foutre le feu aux affaires, mais il ne valait mieux pas au cas ou...Quand sa crise fut finie, Kazuki décida de se coucher sur son lit...Il ne pleurait plu mais à présent il ne réagissait à rien nonplus...Il était juste couché...Vidé de ses forces et de tout le reste....Même son regard était vide...Il décida de se rouler en boule sous les couettes, espérant s'y ettoufer par manque d'oxygéne...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 30 Mai - 22:33

Visiblement énervé, très énervé, James avait couru après Kazuki pour le rattraper. Les poings fermé jusqu’à en avoir les jointures et le bouts des doigts tout blanc, petit à petit, James sentait une furieuse colère monter en lui. Et cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas été dans cet état… Quel étrange paradoxe… Depuis qu’il avait rencontré Kazuki, James était plus apaisé, plus calme avec tout le monder et c’était pourtant le même homme qui réussissait à le mettre dans une colère noir, vive en moins de temps qu’il n’en faut. Comme quoi cet homme que James rattrapait le mettait vraiment dans tout ses états.

Finalement, James eu raison de Kazuki, il le rattrapa et lui attrapa sans douceur aucune le bras pour le faire retourner, le plaqua contre le mur le plus proche et commença, de très mauvais poil et d’une voix dure qui prouvait sa colère, à demander des explications à Kazuki. Il eu le droit en premier lieu à un nouveau regard meurtrier de la part de ce dernier. Mais cette fois-ci, James ne se démonta pas Lui aussi était en colère, lui aussi pouvait le regarder méchamment comme il le faisait… Une vaine tentative de se dégager de la part du jeune homme, sans résultat et puis il se décida enfin à parler. Tout d’abord, Kazuki lui apprenait qu’il ne désirait plus le voir pas seulement pour sa plaisanterie (de mauvais goût il fallait peut-être l’avouer) qu’il avait faite toute à l’heure. Et enfin, Kazuki lui apprit e pourquoi de toute cette scène… A présent, il parlait de l’un de ses hybrides… Probablement celui qu’il avait acheté le plus récemment… Kôjitsu… Même s’il n’en était pas sûr, James se disait que ça ne pouvait être que lui… Une lueur d’incompréhension la plus totale passa quelques secondes dans la prunelles des yeux du jeune homme.

Kazuki lui reprochait de vouloir s’amuser avec ses nouveaux achat. Sur le coup, il avait eu envie de lui rire au nez tellement il trouvait ça drôle, mais se retint, prenant que ce n’était sûrement pas la meilleure solution à adopter pour le moment, qu’il ne finirait qu’à envenimer encore plus la situation, déjà bien trop compliqué au goût de James. Alors c’était pour ça toute cette scène de ménage ? Tout ça parce que James aimait jouer avec ceux qu’il achetait ? Mais pourtant, ne lui avait-il pas dit que tout ça n’était rien, sans importance, que le seul avec qui il aimait vraiment être, que le seul où James ressentait quelque chose s’était avec lui ? Et Kazuki ne venait-il pas de lui dire que s’il couchait avec quelqu’un d’autre il lui pardonnerait ? James en comprenait plus rien, pourtant, son visage était toujours fermé, ne laissant plus paraître son incompréhension aux yeux de Kazuki.


"J’espère que tu rigole là ? Tu es en train de me faire une crise de jalousie parce que j’ai oser faire mumuse avec l’un de mes hybrides… mais parlons un peu de toi et de ton esclave chéri hein ? Comment s’appelle t-il déjà lui ? Kyu ? Kiû ? Bref… Tu crois que moi aussi j’ai pas remarquer comment tu te comportait avec lui ? Et toi je n’est pas l’impression que c’est juste pour jouer… alors cesse immédiatement de me faire ce genre de reproche s’il te plaît…"

Malgré la colère qui lui brûlait le ventre, James avait réussit à s’exprimer d’une voix tout à fait calme, voir même complètement neutre, presque absente… Oui, lui aussi avait remarquer que ce Kyû ou je ne sais quoi d’autre ne le laissait pas indifférent. Et même si Kazuki était du genre exclusif, égoïste et tout, il acceptait pourtant sans broncher le petit jeu de Kazuki. C’est pourquoi il le trouvait un peu gonflé de lui faire de tel reproches… James laissa un court silence s’installer et peser sur les deux hommes. Finalement, Kazuki réagit, pas du tout de la manière que James aurait voulut… c’était bien pire. Après lui avoir grossièrement et vulgairement craché dessus, Kazuki parvint à se dégager de l’étreinte forcée de James et s’enfuit en courant. Abasourdit par le geste de Kazuki, James s’essuya de la main. Pendant un instant, il regarda sa main avec horreur et stupéfaction, comme si il avait du sang sur les doigts.

Un bruit lointain parvint à ses oreilles. Un bruit de porte qui se claque, au deuxième étage, avec violence. Ses sourcils se froncèrent, d’un geste, il essuya sa main sur son pantalon et marcha d’un pas plus que lourd en direction de l chambre de Kazuki, où il était persuadé trouvé ce dernier. Là, il avait été trop loin, beaucoup trop loin. James voulait bien être la bonne poire dans cette histoire mais là, Kazu avait dépassé les bornes, et James n’allait plus retenir cette colère si profonde qui hurlait en lui. Le jeune homme grimpa les marches de l’escalier quatre à quatre. Il arriva enfin devant cette porte qu’il savait déjà fermée à clef. Vert de rage, des yeux de dément, James enfourna un gros coup de pied dans cette porte… Qui resta miraculeusement close, après avoir fait un énorme bruit sourd…


"Kazuki !!!!!" hurla t-il de toute ses forces.

De vague bruits se faisaient entendre derrière cette porte toujours close. James n’hésita pas une seule seconde à redonner un énorme coup de pied dans le panneau de bois qui se révélait bien plus résistant que prévu. James bouillonnait littéralement de rage, et ça se voyait. Il décida de s’y prendre autrement. Avec sa main gauche, James prit son coude droit et entreprit de donner de violent coup d’épaule dans cette fichue porte. C’est ainsi qui tenta toujours aussi vainement d’ouvrire la porte. A plusieurs reprises, James se jetait presque contre ce foutu panneau de bois qui l’empêchait de voir Kazuki. Finalement, au bout de trois ou quatre charge, James écarquilla les yeux de douleurs. Il venait de se déboîter l’épaule avec force. Prostré, debout, contre la porte, se tenant tout d’abord l’épaule, il frappa de son poing gauche cette putain de porte qui n’avait rien du tout après ses assauts de forcené. James frappait et frappait encore la porte et se remit à hurler en même temps :


"Bon sang Kazuki, ouvre je te dit ! Je te jure que tu va ouvrir cette porte !! Je ne sais pas ce qu’il t’arrive, les réelles raisons qui pourraient justifier ton comportement, je ne les comprend toujours pas mais je te jure que si tu n’ouvre pas cette putain de porte, je vais encore essayer de la défoncée, quitte à me déboîter la deuxième épaule !!!"

Mais il n’y avait plus aucun bruit dans la pièce. Un silence de mort, presque religieux s’installa très vite… Un silence qui pesait sur les épaules de James, dont l’une lui faisait atrocement mal… Mais il avait connu pire, il se contentait donc de serrer les dents. Le front appuyer contre le bois de la porte, James ne disait plus rien. Il essayait juste de reprendre un rythme cardiaque et respiratoire plus calme. Il haletait comme un fou… et n’arrivait pas à se calmer. Pourquoi… Pourquoi est-ce que Kazuki faisait-il ça ? Pourquoi est-ce qu’il le laissait se détruire comme ça ? Sans rien faire. Fermant plus que raison les yeux, jusqu’à en voir des étoiles blanches se coller sur ses paupières, James se retourna brusquement et s’écrasa le dos contre la porte, réprimant une vilaine grimace dû à la douleur de son épaule. Il se laissa ensuite lentement glisser et s’assit tout contre la porte. Il n’en pouvait plus. L’idée de ne plus voir Kazuki, de ne plus le voir comme lui le voyait… Lui déchirait le cœur. Oui car grande nouvelle, James en avait un… Et c’était Kazuki qui l’avait. Et en ce moment même, il lui faisait terriblement mal, plus encore que son épaule déboîter…

Laissant sa tête négligemment calée contre le bois, James avait réussit, lentement mais sûrement à retrouver sa calme respiration.


"Kazuki… je t’en prie… ne fait pas ça… Pour l’amour de Dieux… De tout les Dieux qui peuvent exister, ne fait pas ça…" avait-il finalement murmurer, les yeux clos, à voix basse mais en espérant tout de même que Kazu l’entende au travers de cette satanée porte toujours close…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 30 Mai - 23:43

Kazuki ne pensait plus à rien...Il était resté la...couché, en écoutant les bruits que les coups de son ex-amant faisaient en cognant la porte...Il ne réagissait absolument pas...Il ne voulait rien faire, il voulait juste que James s'en aille c'est tout...L'air commencé d'ailleurs à lui manquer sous cette satané couverture...Et il faisait chaud...Mais pourquoi devrait'il réagir? pour un salaud qui l'avait délivérément trompé et qui n'avait pas eu le courage de lui avouer? nah...ça n'en valait pas la peine...Du moins c'est ce que Kazuki se disait...Encore cette chaleur qu'il ressentait...Il faisait si chaud...Kazuki aurait put s'endormir mais ça devenait dur de respirer et finalement il préférait mourir d'une overdose si jamais la mort était nécessaire....

Il repoussa lentement les couvertures pour respirer à nouveau de l'air "frais", la fenêtre était grand ouverte et une légére brise pénétré dans la chambre...Bizarrement des nuages gris commençaient à couvrir le ciel anciennement d'un bleu pur...Comme si le ciel lui même voulait être l'alié de Kazuki dans ces moments si durs...Il était vraiment perdu dans ses pensées...Mais malgré cela il avait entendu les derniers mots de son ex bien aimé...Ce n'était pas cette complainte ou sorte de supplique qui allait le faire changer d'avis...c'était trop facile....

Lentement il repoussa toutes les couvertures et se mit en position assise, il remonta alors ses genoux pour les coller contre son torse avant d'entourer ses jambes de ses bras et de poser sa tête sur ses genoux...Qu'allait'il faire maintenant? Il n'était pas en colère maintenant, il avait juste le coeur en miettes et ne pensait plu qu'à rester seul...Son regard s'était posé sur les nuages grisés qui parcouraient le ciel cachant le soleil...Il n'allait pas pleurer...Cela ne servait plus à rien...

Kazuki soupira...Il ne comptait pas aller ouvrir la porte ni donner une seconde chance à son ex-fiancé...Il se recoucha alors brusquement, en laissant son corps entièrement étalé sur le matelas...Avant même de finir par se relever...Il s'étira comme si il venait à peines de se réveiller...Il n'avait aucune envie de parler en ce moment même...Il ouvrit alors ses armoires à la recherche de vêtements sexys...Il en sortit alors des pantalons en cuir taille basse, et une chemise blanche presque transparente...Pour une fois il n'allait pas mettre un boxer sous le pantalon...Il avait l'intention de sortir et de se resaisir de la seule façon qu'il connaissait pour surmonter ce genre de problémes même si ce n'était pas la meilleure solution...

Il se deshabilla donc en retirant son kimono lentement, et mit les autres habits...Il avait l'intention de partir au club extase et de se vendre par pur plaisir et vengeance...Il mit du déodorant et un peu de parfum...Et avant de se décider à sortir de la chambre, il prit une petite boîte qui était cachée au fond de son armoire, il y avait gardé quelques bedos déjà prets, Il en prit donc un et son briquet et se le grilla...Tout en fumant il mit ses bottes new rock qu'il aimait tant...Quand il fût prêt à partir il se dirigea vers la porte et l'ouvrit...Il voyait bien que l'autre salaud était toujours la...

Il passa sur lui sans même prévenir et s'avança vers les escaliers, mais avant ça il se claqua les fesses presque sensuellement et fit claquer sa langue avant de se retourner et de regarder James, comme si il était en train de regarder un simple chien ou un esclave..Mais plus haineusement...


"tu me ramasses tes merdes de ma pelouse et tu te barres...Moi je me casse...Vais baiser au club extase °il inhala encore de la fumée de son bedo° et je m'en fous si t'es d'accord ou pas...Cette maison m'appartient, tu peux rentrer dans ton appartement de merde...Il baise bien ton hybride je suppose? je devrais me le faire un de ces quatre, il suce bien aussi? ce sont des questions que je me pose...enfin tu me le préteras ein? je te payerais aprés l'avoir baisé...Quoi que tu pourrais participer...Mais non attend je déconne...je risquerais de te vomir dessus si tu me touches toi...°Et oui méchancetée quand tu nous tiens° Et Kyu, ne le mêle pas à tout ça...je tiens à lui oui...Et peut être que je vais tenter de le séduire aprés tout, je n'ai rien à perdre....J'avoue il es canon, il es fort...Il sait me protéger et à priori il tient à moi, et puis il ne baise pas à tord et à droit c'est sa aussi que j'aime chez lui...Enfin bref, amuse toi bien avec ton ramassage de merdes en tout genre...ma bague aussi elle doit être perdue quelque part dans la pelouse...Bye!"

Il se retourna alors à nouveau, prêt à partir vers son cher club...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Jeu 31 Mai - 23:53

Il se tenait toujours l’épaule, la tête adossé contre la porte. Les yeux clos, il avait mal mais s’en foutais royalement. Il avait déjà connu bien pire. Et puis il savait pertinemment qu’il lui suffisait de remettre son épaule en place d’un grand coup pour que la douleur diminue, elle ne disparaîtra pas certes, mais ça serait toujours mieux que rien. La fatigue commençait sérieusement à pointer le bout de son nez. Il n’avait que très peu dormit la nuit dernière et maintenant, avec tout ces changements de comportement et d’humeur… Non James n’était pas à plaindre, il était et avait toujours été un beau salo. Peut-être méritait-il ce qu’il lui arrivait… C’était ce qu’il ce demandait jusqu’à ce que la porte s’ouvre. Bien entendu, il n’allait pas sauter sur Kazuki comme un chien sur son maître. Il le laissa passer. Là, tout de suite, il voulait juste parler, mettre les choses au clair…

Mais Kazuki n’avait pas le même emploi du temps. Il s’était changé. Un pantalon moulant, une chemise quasi transparente et d’énorme chaussures avaient remplacé son kimono. James arqua un sourcil. Kazuki s’éloignait de plus en plus, jusqu’à ce qu’il se retourne vers James, le regard toujours aussi haineux. Ce regard lui faisait encore plus mal qu’une épaule déboîtée mais James ne répliqua rien. Il écouta Kazuki lui vomir des injures à la figures. Plus Kazuki parlait, et plus il avait l’impression que le sol se dérobait sous ses pieds, qu’il s’enfonçait et tombait dans une sorte de trou noir.

Les paroles de Kazuki était tellement dur. Pour la première fois de sa vie, James se rendait compte à quel point il pouvait être le pire des connards… Car lui, ça lui arrivait souvent de tenir de tel propos, avec n’importe qui. Mais alors qu’il venait tout juste de se rendre compte qu’il était capable d’aimer, sincèrement, voilà que la personne pour qui il va accepter de s’ouvrir lui parlait de la pire façon qu’il puisse exister… James ne savait plus où il en était… Franchement, c’était à se demander si Kazuki l’avait un jour réellement aimé… comment pouvait-on tenir de tel propos à la personne qu’on es censé –sois disant – aimer… C’était impossible… Kazuki s’était foutu de lui avec toutes ses belles paroles… Ou c’était le cas, ou alors Kazu jouait la comédie et ne pensait pas un mots de ce qu’il disait… Pourtant, le ton qu’il utilisait, la façon dont il regardait James le laissait penser qu’il pensait chaque mot, chaque son, voir même chaque virgule qu’il prononçait… Et c’était ça qui faisait mal…

Alors que Kazuki lui tournait le dos pour la énième fois, James soupira. Un long soupire de fatigue et de résignement… Il tenta alors de se lever, son épaule toujours en charpie… Il s’aida de son bras gauche, seul bras valide, et dans un effort titanesque mêlé d’une affreuse grimace de douleur, il parvint à se mettre sur pied, évitant soigneusement de s’appuyer contre le mur pour ne pas amplifier sa douleur. Il porta un regard sur la silhouette de Kazuki qui s’éloignait de lui lentement. Il baissa la tête, son regard se posa sur le sol froid sur lequel il était assis il y avait deux minutes…


"Kazuki !!" l’interpella t-il, espérant qu’il se retourne… Il attendit quelques instants avant de continuer… "Ecoute moi… ne serait-ce qu’une dernière fois… Si tu juge nécessaire de me faire subir tout ça, si tu juge que je le mérite alors je ne dirais plus rien… je vais m’en aller… Mais je voudrait juste te poser une question… juste une seule… ° il laissa un court silence et reprit ° Toutes ces belles paroles que tu a pu me dire… tout ces " je t’aime "… est-ce que tu le pensait ?… Est-ce que tu était sincère ?… J’ai besoin de savoir… je sais que tu me haïs, ça se voit dans tes yeux… que je te répugne probablement… pourtant j’ai l’habitude de ce genre de regard… mais venant de toi… je me demande maintenant si tout était vrai… Kazuki répond moi s’il te plaît…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Ven 1 Juin - 0:16

Kazuki c'était aprété à partir...Mais il avait sentit du mouvement derrière lui, mais ce fut la voix de son ex- bien aimé qui eut pour effet de le faire se retourner...A présent il regardait par terre...Il était toujours lui même dans un piteux état...Il avait beau aimer James à en mourir, depuis qu'il avait assassiné son oncle il s'était promis de ne plus jamais se laisser marcher sur les pieds par des connards ou autres...Non il ne devait pas retomber dans le stade de faiblard....Il c'était forgé un sale caractère que lui même avait mit de coter pour bien être avec James...Prés de lui, dans ses bras....Il écouta donc la dernière question que son ex bien aimé lui posait et y répondit en levant le regard vers lui:

"oui....je ne ment jamais sur mes sentiments James au point ou nous en sommes tu devrais le savoir...tu devrais aussi savoir que j'aurais préféré que tu me dises que tu avais besoin de baiser avec un connard d'hybride de merde que si je chope ne verra plus jamais la lumière du jour d'ailleurs parceque je lui arracherais les yeux, au lieu de me faire croire que je te suffisait...C'est toi qui aurit dut me dire: j'ai une aventure avec un hybride au lieu de me traiter comme un con et me laisser m'en rendre compte tout seul....Pourquoi tu crois que je suis mit dans cet état James d'aprés toi, parceque je t'aime pas? si cela n'avait été qu'un jeux pour moi...°il le regardait toujours° je te l'aurais dit depuis la première nuit qu'on a passés enssembles au club...je t'aurais dit que c'était ta queu qui m'intéressait pas ton coeur....Je ne me serais pas attaché à toi jusqu'au point de vouloir me prostituer par pur plaisir et vengeance envers toi et ton connard de chien........t'es content? t'as détruit ce qu'il y'avait entre nous...Même si cependant...Ce que je ressents au fond de moi envers toi ne disparaitra pas...Et ce n'est pas de la haine, ni de la douleur ou de la tristesse....Je t'aime james....mais te faire du mal es pour moi la seule façon que j'ai de me défouler..."

Son regard avait changé du tout pour tout...Il n'avait rien put y faire c'était ainsi...Il était devenu triste...Mais ce n'était pas cet avoeu qui allait l'empêcher de partir....Il se retourna alors...

"si tu m'aimes toi James....tu trouveras un moyen de me faire revenir dans tes bras...j'en suis sur...si tu m'aimes tu ne seras jamais loin et je le sais...Mais tu devras supporter mes conneries comme moi j'ai supporté la tienne....mais sache que je t'aime toujours...même si je me contrarie...Je t'aime toujours peut être plus fort qu'au début parceque je me suis rendu compte d'aquel point ton amour était éphémére et de comment c'était facile de te perdre...Alors je préfére m'acharner à te blesser maintenant que te donner une deuxiéme chance et de souffrir encore et encore...je refuse de souffrir d'avantage à cause d'un esclave..."
Il se retourna alors, les larmes aux yeux à nouveau mais celles ci refusaient de glisser sur ses joues comme elles auraient du faire:

"qu'est ce qu'il a de mieux que moi james? qu'est ce qui à put faire que tes yeux se posent sur lui et ne puissent plu s'en détacher...? c'est son cul? sa façon de t'embrasser...? qu'est ce que je dois en conclure moi de toute cette histoire James? je devrais être plus attirant à tes yeux que n'importe qui d'autre sur terre...à mon avis James...tu veux savoir ce que je pense? c'est toi qui à joué avec mes sentiments dés le début...Je t'ai baisé et c'est moi qui à commencé mais si tu n'allais pas tenir ton engagement, pour l'amour du ciel tu aurais du refuser mon offre et t'éloigner de moi....Maintenant rentre...va dans ses bras et soit heureux...Mais ne me remet plus jamais en cause...Pas de cette façon...."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Mer 30 Avr - 19:49

(je refuse de partir du fofo sans que ce rp se finisse lol)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
James Bolton
Propriétaire du centre de dressage
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Dans l'ombre à t'attendre
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Agnostique...
Est maître de:
Est soumis par: ses pulsions malsaines

MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   Jeu 1 Mai - 13:51

[Kazu pardooon T.T]

James se tenait toujours l'épaule. Elle lui faisait atrocement mal mais la douleur n'était pas comparable à celle qu'il ressentait au niveau de sa poitrine, dans son coeur. Ce dernier semblait saigner comme jamais. Mais il l'avait cherché. James Bolton, le pire salo qui puisse exister. Kazuki avait toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Debout, James s'était adressé à Kazu d'une manière calme, posée, étrangement calme, étrangement posée. Il lui demanda si toutes ces dernières semaines étaient vraies, s'il s'était foutu de sa gueule ou pas. Kazuki se retourna et ragarda James et parla. Parla encore et encore. Il lui affirma qu'il l'aimait toujours, que James avait tout gâché... Kazuki lui parlait d'un manière si blasée, si trsite... Tout était fini. James le savait rien qu'à la manière dont Kazuki lui parlait. Il avait tout gâché tant pis pour lui. James sentait son coeur s'arrêter de battre dans sa poitrine. Il lui faisait mal. Mais c'était une douleur bien particulière. Un peu comme si son coeur s'emplissait d'un sombre liquide, le rendant bien plus noir que la nuit, bien plus noir que de l'encre...

Son coeur, son coeur était en train de se renfermé. Une haine sourde contre lui-même, contre le monde entier était en train de le submerger et James ne faisait rien pour empêcher cette haine de grandir. Kazuki était le seul homme qui avait réussit à lui faire aimer la vien à lui faire aimer tout court. Avant leur rencontre, James était persuadé de n'amer qu'une seule personne, lui-même. Mais Kazu était entrer dans sa vie et il n'en sortirait probablement plus jamais. Mais il avait tout gâché. A compter de ce jour, James ne serrait plus jamais le même homme. A partir de maintenant, il ne vivrait que pour lui, il ne laisserait plus jamais un autre homme entrer dans sa vie comme il avait laissé Kazu. Il était sa seule raison de vivre dans ce monde pourri mais il le quittait. Alors James deviendrait bien plus froid, bien plus méchant envers tout le monde, il ne souffrirait pas comme ça une seconde fois et surtout, il ne ferait pas souffrir une autre personne que Kazu. Jamais, il se le jura.


Son ex-fiancé parlait encore, lui demandant ce qu'il avait bien trouver de plus chez son hybride que chez lui. Rien. Il n'avait rien trouvé. Son hybride ne représentait que dalle, Kazuki était tout pour lui. Mais il avait tout gâché. James soupira. Il regarda une dernière fois Kazuki comme pour graver sa silhouette, son corps dans sa mémoire. Il soupira et lâcha et prit une dernière fois la parole, la tête haute mais le coeur gros:


" Je suis... sincèrement désolé Kazuki. Je t'aime. N'en doute pas. Je t'aime et je t'aimerais toujours. Mais tu mérite mieux qu'un pauvre conard que moi. Je te souhaite de trouver quelqu'un qui t'aimera et qui te rendra heureux. Sur terre il n'existera pas quelqu'un qui t'aimera plus que moi mais cherche quand même Kazu. Trouve cxet être si spécial à tes yeux et soit heureux. Je m'en vais et je ne te reverrais plus jamais. C'est mieux ainsi non? - dit-il en arborant un sourire trsite – bonne chance pour la suite Kazu et adieu. "

Il tourna des talons, serra des poings. C'était si difficile mais c'était la meilleure chose à faire pour celui qu'il aimait tant. Il partit donc, sans même se retourner. S'il l'avait fait, il aurait probablement regretté. Il fallait qu'il s'en aille le plus loin possible de cet homme pour ne plus le blesser, pour ne plus penser à lui. Mais c'était chose impossible. Malgré son coeur noir, Kazuki y restera toujours. James sortit dehors, ramassa ses affaires, jetta un dernier coup d'oeil à l'immense manoir et s'en alla. Il quitta la ville, vendit son centre de dressage et disparut de la circulation. Malheureux et haineux contre lui-même, on entendit plus parler de James.

[ Arrow la suite? Probablement sur subject né?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On attend son fiancé [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On attend son fiancé [pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Le village d'Elladah :: Les Habitations :: Manoir d'Hondaime Kazuki et James Bolton-
Sauter vers: