Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dîner au clair de lune [PV Maya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Lun 7 Mai - 18:51

La jeune femme dénommé Maya Woodcroft avait accepté de venir avec le jeune traqueur, qui avait accompli son contrat actuel en tuant ces esclaves, mais également sauver la vie, et sans le savoir, la virginité de la jeune demoiselle. Ils quittèrent donc le parc ensemble, le feu au loin semblait peu à peu se calmer, consumant les corps des esclaves, le jeune traqueur regardait calmement la lune, tout en tenant le bras de la jeune femme sans force, il se demandait pourquoi il fallait que sa vie soit ainsi, il ne prenait pas vraiment plaisir à faire couler tant de sang, peut-être qu'il devrait faire une pause pour le moment? Non, il ne pouvait pas se permettre de faire ça, tant que sa haine ne disparaît pas, il ne pourra pas arrêter de pourchasser ce qu'il considérait comme des "sous-merde", quand bien même qu'il doit tuer des innocents pour accomplir sa vengeance, il ne se stoppera probablement jamais...

Les deux jeune gens finirent par arriver dans le quartier nord de la capital, la ou les gens riche résidaient, ou pour faire plus simple, le quartier chic. Marchant calmement, le jeune traqueur et la belle demoiselle finirent par arriver devant le restaurant "Fleur de Lys", connu pour ses repas délicieux provenant du monde entier, les prix étaient plus que coûteux à ce qu'il parait, mais étant milliardaire, le jeune traqueur se foutait pas mal du prix des plats. Même si leurs vêtements n'étaient pas approprié à l'endroit, le traqueur et la comédienne entèrent calmement dans le restaurant, rien que le sol était chic, tout en marbre blanc, un jeune serveur s'approcha alors, se courbant devant Wenzel, qui bien que traqueur, était connu en publique comme le noble et dernier représentant de la famille Vietnez. Il prit la parole:


" Bonsoir à vous, messire Vietnez, je vois que vous êtes accompagné de la belle et reconnu Maya Woodcroft, puis-je vous proposer l'une des tables du balcon? La vue vous plaira sûrement."

" Je n'y vois pas d'inconvénient, étant donné que l'air est doux et chaud ce soir, et que l'astre lunaire éclaire cette sombre nuit..."

Le jeune serveur conduit alors Wenzel et Maya vers le balcon, les tables de la salle était ronde et fait d'un bois sûrement rare, les nappes quand à elle était tout simplement superbement lisse, il n'y avait pas l'ombre d'un plis. Les lampes diffusaient une douce lumière reposante, et les mur était décorés de tableaux magnifique, on pouvait même voir un écran plat dont la coque était fait d'or pur et incrusté de diamant en face d'un petit regroupement de tables, ou des gens vêtu de costard était assis, sûrement des chefs d'entreprise. Les deux jeune gens finirent par arriver sur le balcon, dont les piliers et le sol faisaient penser à une pièce datant de l'époque greco-romaine. Le serveur montra à Wenzel et Maya une table prés du bord du balcon, baignée par la lueur de la lune. Le traqueur recula l'une des deux chaises de la table leur ayant était désigné, attendant que la jeune femme s'y assoit.

" J'espère que ces lieux vous plaît pour le moment, demoiselle Woodcroft."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Mar 8 Mai - 2:54

Le trajet jusqu'au restaurant se fit en silence, le jeune homme regardait la lune et la demoiselle, elle, droit devant, prenant tout de vue. Toujours accroché à lui, elle se laissait guider silencieusement dans le jardin d'Olphéra. Elle était tout de même légèrement étonnée qu'un restaurant soit encore ouvert. Enfin, voilà une autre preuve pour démontrer qu'elle n'était toujours pas habituée à cette ville. Après quelques minures, les deux jeunes gens quittèrent le joli parc pour se dirigée quartier nord. Fronçant légèrement les sourcils par confusion, Maya tenta de se rappeller si elle avait déjà vu un restaurant dans ce quartier. Il faut dire qu'elle ne l'avait pas exploré de fond en comble, souvent occupée par le studio ou les répétitions au théâtre. Il fallait également admettre que la ville était aussi active le soir que durant la journée, mis à part au parc biensur. Illuminée par plusieurs affiches, la ville ne semblait jamais s'endormir, au moins, c'était plus paisible dans la rue de la Rosé. Ici, les gens se déplaçaient comme en plein jour, la fatigue n'étant point maître du mouvement. Il semblerait qu'Olphéra soit une ville nocturne.

Après quelques minutes de marche tranquille, ils finirent par arrivés à un restaurant nommé 'Fleur de Lys'. Un très beau nom. Juste en regardant le nom et l'immeuble, on savait déjà que se restaurant était d'une grande réputation et qu'un dîner dans ce petit coin de paradis devait vous coûter un bras si vous n'aviez pas l'argent nécessaire. Simplement avec la structure d'un style greco-romain, on doutait des prix dans cet érablissement. Malheureusement, Maya n'eu point le temps de continuer sa petite observation puisque Wenzel l'attira gentiment à l'intérieur. Impossible ou non, c'était encore plus charmant qu'elle ne l'aurait pensée. Quelques colonnes longeaient le mur tapisser de personnage divers. En haut se tenait une structure arrondit dans laquelle était illustrer les quatres éléments : eau, terre, feu et air. Vraiment splendide.

" Bonsoir à vous, messire Vietnez, je vois que vous êtes accompagné de la belle et reconnu Maya Woodcroft, puis-je vous proposer l'une des tables du balcon? La vue vous plaira sûrement."

Souriant poliment, puisqu'elle était en publique, et se laissa une nouvelle fois guider vers l'endroit choisis. Une table au balcon baigner par les rayons de la lune. Romantique ? Naaaan. Coincidence, c'est tout. Mais il fallait avouer que le balcon était à couper le souffle. Plusieurs collones d'une taille impresionnante retenait la stature en question et Maya pensait alors à l'impression d'être sous vide, chose qui ne l'excitait pas vraiment. Mais de toute manière, il était presqu'impossible que le balcon décide de s'écrouler ce soir. Remerciant Wenzel pour lui avoir retirer sa chaise, elle prit place à la table alors que le serveur s'occupe de d'autres clients.

" Très charmant je dois dire, mais s'il vous plaît, appeler-moi Maya. "

Avec un faible sourire, elle saisit le menu, examinant les choix de repas asser diversifiés. Même le nom des repas semblaient chers. Soupirant silencieusement, Maya baissa doucement la carte des menus sur la table, se tournant vers la lune pendant un moment.

" Je ne suis jamais venue ici, qu'est-ce que vous me proposer ? "

Lui demanda-t-elle en se retourna calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 24 Mai - 17:27

La jeune demoiselle remercia le traqueur pour lui avoir retirer sa chaise, une fois celle-ci assise, le jeune traqueur lâcha la chaise pour que la jeune femme se place comme elle le souhaite, il s'assit à son tour, face à Maya, son regard ambré la fixant avec un air absent, il était un peu fatigué il faut dire, ne rien avoir dans le ventre depuis un bon moment et de cela affronter des proies était loin d'être reposant. Le jeune homme déposa deux de ses doigts sur son foulard, l'abaissant afin de laisser le bas de son visage à l'air libre. La belle comédienne dit à son interlocuteur que l'endroit était charmant, mais qu'elle voulait que le traqueur l'interpelle par son prénom, soit, si c'est ce qu'elle voulait, il n'y avait aucun problème à cela.

C'est avec un faible sourire qu'elle saisit le menu, Wenzel lui se contentais de la fixer, regardant les yeux de la jeune femme parcourir les différents choix que le menu lui proposer. Le jeune traqueur délaissa la jeune femme de son regard, se mettant à son tour à regarder le menu avec un air peu enthousiaste, il reposa le menu sur la table bien vite, ne s'intéressant pas vraiment à la gastronomie, son regard vint se poser vers un couple qui était assis à une table non loin d'ici. Il laissa échapper un soupir en se disant que si des paparazzis le prenait en photo maintenant avec Maya, c'est sans aucun doute que les gens se mettraient à penser à une sortie de couple... En même temps, ce que raconte la presse people n'était point important pour Wenzel, qu'ils disent ce qu'ils veulent, si ça peut leur faire vendre leur journaux à la con.

Après un petit moment de silence, silence durant lequel Maya semblait fixer la lune et où Wenzel était un peu perdu dans ses pensées, la jeune demoiselle dit qu'elle n'était jamais venue ici et semblait apparemment avoir une suggestion de la part de Wenzel pour choisir un plat, elle devait penser que le traqueur était un habitué, hors, il n'était venu dans ce restaurant que deux fois, une fois lors de l'anniversaire de sa défunte mère, et une autre pour célébrer l'obtention du permis de sa soeur. Et ces deux fois là, le jeune homme n'avait pas vraiment fait preuve de diversité, se contentant le plus souvent de mets simple. Wenzel posa sa main de nouveau sur son foulard, pour finalement le retirer et l'enrouler sur son avant bras droit, laissant son visage complètement à la vue de la jeune femme. il posa ensuite ses coudes sur la table, avant de mêler ses deux mains l'une à l'autre pour se pencher et poser son menton contre ses mains. Son regard ambré fixant la jeune femme, un sourire mystérieux vint se dessiner sur les lèvres du jeune homme.


" Je ne suis pas vraiment un habitué, donc mon avis sur les plats ne vous serait pas d'une grande utilité, surtout que personnellement, je ne suis point un expert de plats coûteux.... Ha en fait, puisque je dois vous interpellez par votre doux prénom, faite de même. Appelez moi Wenzel...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Mer 30 Mai - 20:12

La jeune femme observa le jeune homme silencieusement, attendant une suggestion de sa part. Celui-ci retira complètement son foulard, laissant son visage libre aux yeux de la demoiselle. Posant les coudes sur la tables et croisa ses doigts pour finalement s'accoter sur celles-ci et de lui offrir un léger sourire mystérieux. Un joli tableau aux yeux de la jeune femme, c'était le moins qu'on puisse dire. Une faible brises, venant jouer dans les cheveux hirsutes du jeune homme devant elle. Curieuse de son sourire, elle inclina légèrement la tête, un air innocent sur le visage. Maya était une femme qui se posait beaucoup trop de questions, se demanant le pourquoi de telles choses, quelle serait la réaction face à telles paroles. Elle se compliquait facilement la vie. Elle était également une femme, comment dire, non obligée. Elle détestait se sentir forcée, obliger de faire quelque chose s'elle n'en avait pas envie juste pour faire plaisir à quelqu'un d'autre. S'elle faisait quelque chose pour quelqu'un, elle devait également en tiré du plaisir.

Ainsi donc, le jeune homme n'était pas un habitué ? Oh, elle aurait du y penser, mais lorsqu'un homme l'invitait à souper, la plupart du temps, il choisissait un restaurant qu'il connaissait bien pour pouvoir essayer de l'épater sur diverces choses, comme des réductions puisqu'il était l'ami de telle ou telle personne. Heureusement, elle n'aurait pas droit à ce cinéma ce soir. La jeune femme ne fit qu'aquiescer doucement, soulagée qu'il ne commence pas un tel numéro. Lentement, elle se permit un léger sourire qu'on pourrait considèrer charmeur d'après la gente masculine. Une chose qu'elle trouvait typique des hommes ; ils essayaient toujours d'avoir ce qui était innacessible, comme elle par exemple et elle en était fière. Le fait de savoir qu'elle avait un tel pouvoir sur les hommes la rendait fière, même s'elle n'osait pas le démontrer. Il est vrai que d'avoir une telle chose ou personne sous les yeux rendait la chose encore plus tentante et inconsciemment, la jeune femme désirait savoir si Wenzel partageait ce point avec ces autres hommes.

" Très bien . . . Wenzel. "

Reprenant le menue, elle décida de le survoler de nouveau, puisque le jeune homme avait lui-même proclamer d'être aucune aide pour choisir un quelconque plat. Finalement, elle opta pour de simples tournedeaux au boeuf. Reposant le menu, elle attendit patiemment que le serveur vienne prendre leur commande. De toute façon, ils semblaient bien connus alors les faire attendre seraient vu d'un mauvais oeil.

" Travaillez-vous seul ou bien vous avez des hybrides ou autres de chasse ? "

Lui demanda-t-elle, intéressée par sa profession. Il faut dire qu'il était le premier traqueur qu'elle rencontrait et ainsi, elle était honnêtement curieuse d'en savoir plus sur son travail, mais savait déjà, en se rappellant les esclaves qui l'avaient agresser, qu'il n'était du genre à hésiter avant de finir son boulot si nécessaire.

Finalement, le serveur arriva et prit la commande des deux jeunes gens pour ensuite se précipiter en cuisine. Comme elle avait choisit plut tôt, la demoiselle avait commandé des tournedeaux au boeuf avec leur sauce et du riz. Pour être sincère, c'était son plat préfèrer.

" Dîtes-moi Wenzel, êtes-vous de ceux qui trouvent quelque chose d'innacessible encore plus attirant que les autres ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 31 Mai - 9:35

[ Attention, Je crois que c'est la première fois que Wenzel parle autant XD ]

Le traqueur se mit à penser que peut-être il aurait du emmener la jeune femme autre part, mais en même temps, il ne connaissait pas grand monde par ici et impressionner les femmes ne faisait pas parti de ses priorités, bien que manipulateur durant certaines missions, ce n'est pas cela qui va le faire soudainement courir les jupons, il préférait laisser cette activité aux mâles humains immature et constamment en rute, incapable de pouvoir combler leurs envies de luxure... En pensant à ce genre de personne, Wenzel ne put réprimé un sérieux mépris à l'intérieur de lui pour ces idiots. Le regard du jeune homme au sang noble prit un aspect un peu surpris en voyant le sourire que lui offrait lentement la belle demoiselle, un sourire que l'on pourrait qualifier de charmeur, peut-être voulait-elle s'amusait à faire du charme à Wenzel? Si c'était le cas, elle était tombée sur le mauvais pigeon, en effet, on ne tente pas de séduire cet homme, car c'est lui au final qui empoigne votre personne de ses serres aiguisées...

Au final amusé par ce sourire, Wenzel afficha un air intimidé et timide, histoire de faire croire à la jeune femme que son petit sourire aguicheur avait réussi à déstabiliser le traqueur. C'est après ce sourire que Maya confirma qu'elle l'interpellerait également par son prénom, à savoir Wenzel. Déposant de nouveaux ses mains sur le menu, la jeune actrice, ou chanteuse selon la scène, survola de nouveau les différents plat avec ses yeux marrons, elle sembla intéressée par un plat, avant de reposer le menu face à elle. Étant donné la popularité de la belle Maya Woodcroft et les origines du traqueur, le serveur n'allait pas tarder à venir se renseigner sur les plats désiré par les deux jeune gens. En attendant cela, la jeune femme demanda à Wenzel si ce dernier travaillait seul ou avec des hybrides. Des "larbins", oui Wenzel en utilisait parfois, soit quand la mission n'était pas très palpitante et qu'il ne voulait pas se donner du mal, soit au contraire quand la mission est dangereuse et forte en adrénaline.

Wenzel ne put répondre de suite, le serveur venant prendre la commande de la belle Maya et celle du dernier descendant des Vietnez. Maya commanda une tourne-dos de boeuf avec de la sauce, accompagné de riz, tandis que le traqueur avait commander avec un ton un peu plus éveillé qu'il voulait un simple steak saignant accompagné de pâtes à la sauce tomate. Le garçon se dépêcha d'aller en cuisine, laissant l'homme aux cheveux pale et son invitée seule, elle demanda alors s'il était de ceux qui trouver quelque chose d'inaccessible encore plus attirante que les autres. Pour être franc, Wenzel ne trouvait rien inaccessible à ses yeux, c'est juste que certaines chose sont bien plus difficile à avoir que d'autre. Dans le cas présent, la chose d'on faisait allusion Maya devait être elle même. Il avait entendu dire que tout les hommes ayant tenté de la séduire n'avait obtenu qu'un simple refus pour continuer quoi que ce soit, il est vrai que ça devait être dur de faire ami-ami avec cette femme, mais en même temps, elle semblait cachée une partie d'elle même qu'elle ne connaissait peut-être pas, car vu le baiser qu'elle avait offert à Wenzel, il semblait sur que au final, elle était plus en manque de tendresse qu'elle devait le faire voir. Se décidant à répondre à toute les questions en même temps, Wenzel prit une longue inspiration.


" Bon, je vais répondre à ce petit interrogatoire en une seule traite... Pour ce qui est de la traque, quand la mission est bien trop ennuyeuse je m'amuse à utiliser des soumis, et quand elle est trop dangereuse, j'en utilise aussi pour être sur de ne pas mourir entre les mains de déchets... Mais pour accéder à une proie, il m'arrive également de devoir manipuler les gens, voir même de devoir conquérir un coeur...."

Le traqueur reprit doucement son souffle, avant de reprendre son discours là ou il s'était arrêter.

Et pour ce qui est des choses inaccessible, j'en suis moi même une, mais je pense que la chose en question est vous? Si je vise juste, je pense que vous m'êtes moins inaccessible qu'à d'autre hommes bien banal, car, soyons franc, je crois que tout comme moi, vous devez avoir une blessure dont on ne cicatrise pas facilement, ce que l'on peut appeler une blessure du coeur... Les gens comme ça ont comme moyen de défense une attitude distante et la plupart du temps un aspect froid et hautain... Mais vu votre façon de m'embrasser avant que l'on ne quitte le parc, je pense avoir réussi à affaiblir quelque peu cette défense... Mais peut-être que j'ai tord?"

Une fois toute sa tirade terminée, Wenzel fixa droit dans les yeux la jeune demoiselle, voir s'il avait vu juste ou pas, sans s'en rendre compte, il avait laissé un indice sur son passé, à savoir cette "blessure" au coeur qui prend du temps à guérir... Comme pour rassurer la jeune femme de ne pas se sentir submergée par l'émotion s'il avait raison, il déposa sa main droite sur al joue gauche de cette dernière, une lueur quelque peu triste dans son regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 31 Mai - 17:59

[ Tu voulais qu'ils se détestent ? Et bien, c'est bien partit avec Maya maintenant xD ]

Un interrogatoir ? C'était donc comme cela que le jeune homme prenait la chose. Et bien, elle qui voulait simplement le connaître un peu mieux, elle était asser déçue. Jouant avec le tissu qu'elle avait poser sur ses cuisses un peu plus tôt pour éviter de se tacher, elle l'écouta avec attention, essayant de déceler les intentions du traqueur. Finalement, il prenait les soumis pour des jouets. Chacun son opinion et chacun ses raisons, elle ne pouvait pas lui en vouloir pour penser de telles choses, elle-même au début, se dictait de la même façon. Il était donc manipulateur, au moins, il était honnête sur ce point. Mais ce qu'il fallait maintenant savoir, c'est s'il était de nature ou bien avait-il travaillé sur ce point de sa personnalité ? Les sourcils légèrement arquer, elle resta silencieuse tandis que le jeune homme reprenait son souffle, il ne semblait pas très habitué à parler autant. Le sourire de la dame se figea peu à peu alors que le jeune homme reprenait son discour.

Il se trouvait donc inacessible ? Pourtant, elle aurait jurée le contraire dans le baisé de tout à l'heure. La deuxième phrase du jeune homme fit disparaître complètement le sourire de la demoiselle. Elle n'avait jamais parler d'elle, comment osait-il insinué de telles choses ? Pourquoi croyait-il qu'elle parlait d'elle ? Elle ne se visait pas vraiment, elle parlait tout simplement en général et le voilà qui vient lui pointer le tout du doigt comme une insulte. Mais la goutte d'eau qui fit déborder le vase fut lorsqu'il parla de la blessure du coeur. Instinctivement, la main de la jeune femme se porta sur son épaule droite alors que son regard se durcissait. Tant mieux s'il pouvait parler librement de ses erreurs, mais elle ne permettra pas qu'il ose présumer de telles choses à son sujet. Elle refusait d'en parler et peu à peu, la coquille se forgea de nouveau. S'il avait bel et bien réussit à l'affaiblir, il venait maintenanrt de la durcir encore plus.

Le visage de la jeune femme était impassible, mais ses yeux parlaient pour elle. Colère, une grande colère se cachait dans ses iris. Et lorsque monsieur tenta de la rassurer en posant sa main sur sa joue, elle ne fit que l'écarter sèchement et tourna la tête une seconde pour voir si quelqu'un venait de voir ceci. Il n'était pas question de créer une scène, ça non, Maya avait beaucoup plus de digniter que ça.

" Ne me toucher pas. "

Dit-elle froidement. Son humeur changeait du tout au tout. Jamais un inconnu avait osé lui parler sur ce ton et d'un tel sujet. Sa famille savait que c'était un sujet sensible et il était interdit d'en parler en sa présence, car ils savaient très bien que la jeune femme avait encore et toujours l'esprit pertubé.

" Je vous interdit d'insinuer de telles choses. "

Dit-elle alors qu'elle déposait son tissus sur la table d'une manière loin d'être délicate. Elle méprisait la pitié. Peut-être serait-ce le temps pour elle de partir, parce que s'il osait en rajouter, elle allait bientôt exploser. Elle bouillait de fureur.

" Comment osez-vous ? Vous n'avez aucun droit de parler aussi librement à mon sujet. "

Sur ce, elle se leva brusquement et sans même s'excuser, quitta le balcon et même le restaurant. . . sans son sac qui était bien sagement à côté de la chaise qu'occupait la jeune femme.

Une fois dehors, elle se mit en route, trop enragée pour penser que ce sac était toujours dans le restaurant à attendre qu'on vienne le prendre. Elle était d'humeur changeante et se mettait facilement en colère, mais jamais comme ça. Jamais elle permettrait qu'on lui parle de son passé, de ses erreurs et de ses bêtises lui ayant causées trop de malheur pour une seule vie. C'était clair, elle détestait ce Wenzel maintenant. Complexe de femme, que voulez-vous.

[ Qu'est-ce que t'attends, cour après elle ! xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 31 Mai - 18:57

[Les femmes.. XD]

La jeune demoiselle écarta la main du traqueur avant de regarder autour d'elle, devant vouloir voire si quelqu'un avait vu cela, dans le regard de Maya, Wenzel déchiffra une incroyable densité de colère, il avait le don de toucher les points sensible, là, il avait carrément piquer à vif la jeune comédienne, décidément, quand il fallait communiquer sans utiliser ses charmes ou son don du mensonge et ainsi discuter à coeur ouvert, il n'était vraiment pas douée... A vrai dire, il n'y a quand manipulant qu'il était doué, pour ce qui est des relations humaines réels, il était ce que l'ont pouvait appeler un novice. La jeune femme dit sèchement à Wenzel de ne pas la toucher, ajoutant qu'elle lui interdisait d'insinuer de tel chose, pourtant, tout montré qu'il avait raison, décidément à la place de montrez qu'ils étaient pareille mentalement, le traqueur aurait dut retenir sa langue de débiter tous ces mots, en y repensant, quand on lui demander les raisons de sa haine envers les soumis, il partait également au quart de tour dans une sombre et colère pétrifiante.

* hé bien, si j'avais suivis la discipline de père et mère, je n'en serais pas à cette situation... Je manque vraiment de tact.... J'ai tout du parfait idiot ne sachant pas s'y prendre avec les filles, c'est tellement plus facile quand il faut séduire afin d'accomplir une mission...*

La belle Maya jeta le bout de tissus sur la table d'une manière loin d'être délicate, tandis qu'elle sermonnait le jeune traqueur, lui disant qu'il n'avait aucun droit de parler d'elle ainsi, elle était passée de la douce et charmante jeune femme à une véritable furie, Wenzel fut bien content que les plats ne soient pas servis, il aurait risquer de se prendre un plat chaud en plein dans la face et dans les cheveux, chose qui l'aurait rendu plutôt furieux... Se levant brusquement sans rien dire, la jeune femme s'en alla, quittant le balcon avant de sortir du restaurant, le traqueur lui se redressa, tandis que tout les couples le fixèrent visiblement en train de se dire qu'il venait de dire une chose comme "je t'ai trompé", ou un truc dans le même genre, haaaa, idiot de couples...

Un air visiblement tracassé au visage, Wenzel remonta son foulard et aperçût le sac de Maya, abandonné, il le saisit de sa main droite et se mit à courir, bousculant en s'excusant les serveurs et clients, une fois en dehors, il regarda à droite, puis à gauche, écoutant ce que lui dicter son instinct, Wenzel se mit à courir avec une vitesse presque égale à celle d'un neiko vers la droite. Il finit par voir la silhouette de Maya, puis la rattrapa, avant de l'attraper par le bras, la vitesse des deux jeune gens les fit tombaient. Le traqueur amorti la chute de la jeune demoiselle et se retrouva de nouveau sous elle, qu'il était étrange qu'en une soirée, il lui rende son sac et se retrouve dos au sol par deux fois. Soutenant le regard que lui lança la jeune femme, Wenzel, tendit le sac à sa propriétaire.


" ... Votre sac est mon excuse pour vous avoir couru après... Je suis désolé des propos que j'ai tenu devant vous, alors que je ne sais même pas ce que vous avez vécu... Si vous voulez me frappé, allez-y, je le mérite bien.. Je ne suis qu'un bel idiot de toute façon... Ou plutôt un bel enfoiré..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 31 Mai - 20:20

[ Ptdr, le 'je t'ai trompé ' XDDD ]

Alors que Maya se dirigeait vers la rue de la Rosé, dans le grand espoir de prendre un bon bain chaud et de tout oublier de cette soirée, elle sentit quelque chose ou plutot quelqu'un lui aggrippé fortement le bras pour finalement se ramasser par terre. En fait, non, c'était plus moelleux et plus doux que le sol. Argh, ces fans, elle allait vraiment finir par appeller la police un de ses jours. Tâtant des mains, Maya s'apperçut que c'était bel et bien du tissu, donc un vêtement. Relevant la tête, elle tomba nez à nez, et c'est le cas de le dire, avec la dernière personne qu'elle voulait voir pour le moment, Wenzel. Dès qu'elle les reconnut, la jeune femme fronça ses sourcils et le regarda d'un air mauvais. Le jeune homme semblait habitué à ce genre de regard puisqu'il arrivait parfaitement à soutenir ses pupilles haineuses. Le jeune homme ne fit que lui tendre son sac.

Se redressant, la jeune femme se retrouva assise sur le traqueur, ses jambes entourant son bassin. Ne prêtant pas attention à leur position, elle reprit son sac fermement pour ensuite le déposer à ses côtés.


" ... Votre sac est mon excuse pour vous avoir couru après... Je suis désolé des propos que j'ai tenu devant vous, alors que je ne sais même pas ce que vous avez vécu... Si vous voulez me frappé, allez-y, je le mérite bien.. Je ne suis qu'un bel idiot de toute façon... Ou plutôt un bel enfoiré..."


La jeune femme arqua les sourcils. Était-il entrain de s'appitoyer sur son sort maintenant ? Au moins, il lui donnait la permission de le frapper et c'était ce qu'attendait la jeune femme. Reculant sa main, elle le gifla fortement avant de s'enlever de sur lui. Assise par terre, elle prit une grande respiration. Maintenant elle se sentait mieux. Regardant la joue maintenant bien rouge du jeune homme, elle était maintenant prête à accepter ses excuses.

" Cesser de vous appitoyer sur votre sort. "

C'était vraiment l'impression qu'il lui donnait présentement. Elle, au moins, ne laissait rien paraître de son désespoir, enfin, mis a part la colère, on ne l'avait jamais vu verser une larme sur son passé. Elle pleurait certes, mais seule. La faiblesse était quelque chose d'affreux aux yeux de la jeune femme. Et pourtant, il y avait des nuits où elle ne pouvait empêcher les larmes de couler. Prenant un grand respire, elle accepta finalement ses excuses.

" Excuses acceptées. . . et. . . pardon d'avoir gâcher le repas. . . "

Elle pouvait déjà voir la tête du serveur lorsque celui-ci servait une table vide et tout les regards des autres couples. Elle espèrait simplement qu'aucun journalisite ne soit là, pas question de faire la une avec un tel scandal. Se tournant vers le jeune homme, elle approcha soudainement son visage du sien et encore une fois ses sourcils se froncèrent. Elle s'arrêta seulement lorsqu'elle pouvait être certaine que le traqueur sentait son souffle contre ses lèvres.

" Pas mal hein, je vous pardonne, même si vous êtes un enfoiré . . . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Ven 1 Juin - 10:34

[ Lol, je suis un grand humoriste... Ha nan XD ]

Juste avant que le traqueur ne fasse ses excuses, la jeune femme avait reprit son sac avec une poigne ferme pour le déposer à coté, ce que Wenzel constata après ses excuses, c'était que les jambes de la belle demoiselle lui entourait le bassin, chose qui était plutôt gênante vu l'état actuel des choses, en plus de cela, le jeune noble s'aperçut après coup que son discours avait un certain ton plaintif, chose qu'il ne voulait pas vraiment faire. tout en arquant les sourcils, la jeune femme gifla fortement le traqueur qui lui en avait donné la permission, elle se redressa juste après, afin de s'assoir par terre en regardant la joue rouge du traqueur, ce dernier porta sa main gauche à sa joue et la frotta, cette fille avait tout de même de la force contrairement à ce que l'on pourrait croire, heureusement pour Wenzel la douleur s'estompa en quelques secondes...

Maya demanda au jeune homme de cesser de se plaindre, chose qu'il n'avait pas l'intention de faire et qu'il réalisa sans faire attention lorsqu'il s'excusa. Prenant une grande respiration, la demoiselle accepta les excuses du traqueur, avant de s'excuser pour avoir gâché le repas, mais c'était la faute du jeune homme si elle avait agit comme ça, donc elle n'avait pas à s'excuser.... En y pensant, c'est vrai que le serveur sera surpris de voir une table vide, mais les couples du restaurant raconterait ce qu'il s'est passé, avec leurs versions plus idiote les unes que les autres. Reste à espérer qu'aucun journaliste ne soient là-bas, ça passerait d'une chose comme "La comédienne et chanteuse Maya, en couple avec le descendant des Vienetz!" à "Le drame! Dispute du couple en vue depuis des mois! Notre interview exclusive!", bien sur, il n'y aurait que des fausse interviews des protagonistes et de l'entourage, et la presse inventeraient tout une histoire pour faire croire que la jeune demoiselle et le traqueur soit ensemble depuis des mois, et les idiots lisant ces bêtises y croiraient dur comme faire... Ça serait plus qu'énervant en fait.

Wenzel fut sorti de ses pensées en voyant la jeune femme s'approcher de lui soudainement, ses sourcils froncés, elle approcha ses lèvres de celle du traqueur et se stoppa juste avant de les toucher, laissant son souffle se faire sentir sur les lèvres du traqueur dont le regard ambré révélé une certaine surprise. La jeune femme semblait faire cela afin de narguer le jeune homme, ou plutôt afin de lui faire sentir une certaine pression psychologique, c'était la première femme qui osait faire cela au jeune noble. Elle dit alors qu'elle le pardonnait, même s'il était un enfoiré, après cela, le silence s'installa, tandis que les deux jeunes gens se fixaient dans les yeux mutuellement, le jeune traqueur pouvait sentir son souffle se mêlait à celui de la belle Maya, elle semblait passer soudainement de la haine au charme, ou alors elle voulait que le traqueur l'embrasse pour ne pas qu'il puisse dire que c'était elle qui l'avait fait, même si actuellement, elle semblait prendre les devants...


" Je suis un enfoiré certes... Mais aussi un enfoiré à qui vous semblez quémandé un baiser..."

Après avoir dit cela, le jeune homme passa sa main gauche dans les cheveux de la jeune femme, tout en la fixant dans les yeux, puis approcha ses lèvres de celles de la jeune femme, mais se stoppa net a moins d'un centimètre, il se laissa tomber sur le dos et fixa la jeune femme, puis son regard fixa le ciel, il put sentir une goutte tombait sur son visage, quand soudain un déluge de pluie tomba du ciel, le traqueur ne put s'empêcher de sourire, il trouvait ça plutôt drôle comme cadre, sauver la jeune femme, partager deux baisers avec elle, un dîner, une dispute au clair de lune, et maintenant la pluie qui venait se mêler à tout cela, il y avait de quoi faire un bon film à l'eau de rose bien ennuyant avec tout ça. Le traqueur se redressa, ses jambes toujours bloquer par la belle demoiselle qui avait repris place dessus, il retira son long foulard et le tendit au dessus de la tête de la jeune demoiselle, afin que celle-ci ne se retrouve pas complètement trempée. Il la fixa de nouveau et laissa tomber son foulard sur le crane de la jeune femme avant de passer l'un de ses bras dans son dos et sa main libre de nouveau derrière le crane de la jeune femme, avant de la fixer dans les yeux, leurs lèvres de nouveau proche l'une de l'autre, quelques secondes passèrent avant que Wenzel ne dépose ses lèvres sur celle de la jeune femme, reste à savoir si c'était pour faire plaisir à la demoiselle ou s'il voulait faire cela de lui même...

[Pffff j'ai l'impression de faire un roman à l'eau de rose avec le Zezel - _-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Ven 1 Juin - 14:25

[ Ne~ J'espère que tu te souviens qu'au début du Rp, sur l'ancien forum, mon perso portait un chandail blanc ¬¬]

S'elle n'avait pas été en fureur il y a quelques minutes plus tôt, elle aurait surement trouver la réaction de Wenzel asser amusante. Celui-ci frottait doucement sa joue blessée et l'on pouvait voir, si on regardait d'asser près, de léger signe de douleur sur le visage du jeune homme. L'orientation des sourcils, par exemple. Pourquoi s'était-elle avancer ? C'était bien simple, lui qui se disait innacessible, elle allait bien voir si il l'était autant qu'il le proclamait. En même temps, c'était comme une sorte de vengeance, lui montrait qu'elle pouvait également être inacessible. Dans les deux cas, c'était le jeune homme qui perdait. Alors que son visage était près du sien, elle pouvait clairement voir la surprise écrite sur son visage, dans son regard. Le silence dura quelques minutes et finalement, Wenzel prit la parole, des paroles qui n'enchantaient guère la jeune femme.

" Je suis un enfoiré certes... Mais aussi un enfoiré à qui vous semblez quémandé un baiser..."

Devant ses paroles, Maya renifla fortement, démontrant son désaccord et également, son faible amusement devant cette situation. Non mais, pour qui se prenait-il ? M'enfin, elle n'allait pas répondre à ses 'attaques'. Cependant, elle parrut cesser toute respiration lorsqu'elle sentit la main du jeune home se glisser dans sa longue chevelure brune. Ses sourcils n'étant plus froncer, elle le regarda d'abord avec confusion. N'était-ce pas ce qu'elle voulait ? Qu'il lui démontre qu'il n'était pas si innacessible que ça, finalement ? Alors pourquoi semblait-elle si confuse ? Peut-être que dans le fond, elle s'attendait à ce qu'il soit vraiment innacessible et que par ce fait, il refuse ses soi-disantes avances. Elle l'observa approcher ses lèvres et garda un visage impassible, pas question de lui montrer une envie ou un désir quelconque.

Mais alors qu'elle commcençait à femer les yeux, ceux-ci étant maintenant mis-clos, elle le sentit s'arrêter, ses lèvres frôlant les siennes de la manière de plus irristible qui soit, mais Maya était une forte femme et il n'était pas question qu'elle cède. Pendant un moment, tout sembla s'arrêter. C'était comme un jeu, à savoir qui allait s'abandonner à ses envies le premier et il n'était pas question qu'elle perde. Finalement, elle était pitoyable. Et alors qu'elle croyait qu'il allait anéantir les distances pour ensuite savourer ses lèvres, il se recula brusquement pour finalement se laisser tombé sur le dos. Même si Maya n'en montrait rien, elle était asser irritée par son comportement. Elle le fixa calmement. On pouvait appeller ça de la frustration sexuelle.

Alors qu'ils se fixaient, elle vit clairement une goutte tombée sur la joue du jeune homme et quelques secondes plus tard, c'était le vrai déluge. Super. . . elle qui portait du blanc. Sa veste ne pouvait malheureusement cacher la partit qu'elle voulait cacher. Tanpis, il devait sans doute avoir vue des soutiens-gorge auparavant, un de plus ne lui ferait pas de mal. Frustré et trempée, la jeune femme ne manquait point le sourire sur le visage du jeune homme. Pourquoi il souriait ce dingo ? Qu'est-ce qu'il y avait de si drôle ?! Bon d'accord, elle devait se calmer.

Le jeune homme se redressa et Maya se foutait bien que ses jambes l'empêche de se relever complètement, s'elle restait assise, alors lui aussi. Surprenant, il retira alors son lon foulard pour le tendre au-dessus de son crâne. La jeune femme, de nouveau confuse, ne bougea point et ne fit que le regarder étrangement. Il la fixait de nouveau, il avait vraiment un problème. Soudainement, elle sentit un léger poids sur sa tête, le foulard. Au moins, ses cheveux serait moins trempés que le reste. Le jeune homme passa alors un bras autour de la jeune emme, qui se retrouva automatiquement attirer contre lui, leurs corps humides pressés l'un contre l'autre.

Encore une fois, les yeux de la jeune femme étaient mis-clos, tandis qu'elle sentait la main du jeune homme se glisser pour aller se poser derrière sa tête. Quelques frissons passèrent le long de la colonne de la jeune femme et elle ne pouvait dire si c'était à cause du plaisir ou du froid. Il s'approcha doucement d'elle et sans le savoir, elle en faisait de même, impatiente de sentir de nouveau le contact de ses douces et chades lèvres sur les siennes. Elle était devenue complètement folle, mais s'en fichait bien maintenant. Finalement, leurs lèvres se touchèrent et les papillons dans le ventre de la jeune femme se firent ressentir fortement.

Tremblant légèrement, elle se pressa un peu plus contre lui tandis que l'une de ses mains venaient se poser sur la joue qu'elle avait gifler il y a un moment. Son autre main, elle, aggrippait les vêtements du jeune homme au niveau de l'épaule alors qu'elle appronfondissait le baiser. Et comme le précédent, sa langue vint demander la persmission d'entré dans la cavitée du jeune homme alors que sa main qui se tenait sur sa joue se glissait jusqu'à ses cheveux mouillés où elle prit plaisir à jouer dedans. Le foulard toujours sur la tête, elle se déplaça légèrement, prenant soin de ne pas briser le contact entre eux et se retrouva de nouveau assise sur le jeune homme, ses jambes aggripant son bassin.


[ Pavééééé I love you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wenzel Vienetz
Traqueur(euse)
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Non disponible.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Tout ceux qui ne m'égale pas.. Donc tout le monde.
Est soumis par: Ma haine...

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Ven 1 Juin - 21:30

[ Pour être honnête, je me rappelais que de la couleur mais pas du style de vêtements >< ]

Avant d'embrasser de nouveau la jeune femme, il avait put apercevoir que celle-ci avait les yeux mi-clos lorsqu'il avait fait croire qu'il l'embrasserait juste avant, et maintenant, elle faisait de nouveau cela, c'était tout de même signe qu'elle attendait bel et bien que les lèvres de Wenzel viennent se déposer contre les siennes. Du fait qu'il se rapprochait d'elle, il ne put voir que celle-ci faisait de même, la question actuel était de savoir pourquoi le traqueur agissait ainsi, alors qu'il n'a franchement pas un caractère doux, l'amour? Il n'en savait rien, pour être sincère, il n'avait jamais aimé quelqu'un sous autre formes que lien d'amitié ou de famille, quand à embrassé, cela pouvait sembler surprenant, mais il n'embrassa pour la première fois qu'a 14 ans, et encore, c'était une lycéenne qui lui avait volé ce baiser, même à cet âge, il semblait plaire aux femmes plus mure...

Une fois que les lèvres du noble jeune homme vinrent se déposer sur celle de la jeune femme, cette dernière se pressa un peu plus contre lui, déposant sa main sur la joue du traqueur, ayant reçus un coup il y a peu. La seconde main de la jeune femme vint se posé sur les vêtements au niveau de l'épaule du traqueur, quand à ses lèvres, elle se collèrent encore plus à celle du jeune noble. Tout comme la dernière fois, la langue de Maya caressa les lèvres du jeune homme, demandant la permission d'entrer et de venir jouer avec la langue de Wenzel, tout comme un jeune homme demanderait à sa mère de sortir et de rentrer tard le soir, la langue de la jeune femme se montre insistante et fini par être autorisé à sortir de chez elle, dans le cas présent, de la bouche de la belle demoiselle.

Wenzel ouvrit donc légèrement sa bouche, tout en sentant la main collée à son visage venir se glisser dans ses cheveux d'un blanc immaculé et complètement trempaient. il senti bien évidemment la jeune femme se déplacer, elle se retrouva de nouveau assise sur lui, ses jambes agrippant le bassin de Wenzel. Le jeune homme fit entré sa langue dans la bouche de la jeune femme, et se mit à caresser celle de la belle chanteuse avec la sienne, tout en se mettant à caresser la chevelure de la jeune femme, comme elle le faisait par ailleurs avec la chevelure du jeune homme. Les yeux fermés, Wenzel appuya un peu plus sur le dos de la jeune femme avec sa main droite, comme pour la collée un peu plus contre lui.

Bien tendu, vu que ce baiser était le genre de baiser plus poussé que ceux des enfants, le jeune homme se mit à respirer par le nez, histoire de ne pas mourir étouffé, après tout, cela serait plutôt idiot comme mort... Comme s'il ne se souciait plus de la pluie, Wenzel ne se préoccupa pas de l'endroit ou ils étaient, c'est à dire une rue ou la pluie tombé à sec, pour le moment, seul sentir le corps de Maya réchauffer le siens et sa bouche jouer avec la sienne compter. Le baiser dura un bon moment, quand au final, le jeune homme recula un peu sa tête, voulant se remettre à respirer convenablement, et son esprit se mettait également à lui dire que s'ils restaient ici, ils allaient tout deux attrapés un bon rhume. Après ce baiser passionné, le jeune homme posa son regard ambré dans les yeux de la jeune femme, il relâcha la petite pression qu'il avait enclenché pour coller un peu plus la jeune femme contre lui, bien qu'il n'avait pas envie de rompre cette proximité, d'ailleurs, il ne chercha pas à repousser la jeune femme, il l'observait, voulant voir si elle désirait rester comme ça afin de l'embrasser à nouveau ou non...


" Vu la situation actuel, je pense que l'on peut se tutoyer dorénavant... Et qu'il serait bon de partir se réchauffer quelque part, hélas pour moi, mon manoir n'est pas dans cette ville.. Je pourrais prendre congé chez toi, Maya? Si cela ne te gène pas bien entendu..."

[Pavé moins grand ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   Jeu 7 Juin - 2:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dîner au clair de lune [PV Maya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dîner au clair de lune [PV Maya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Nord :: Le restaurant "Fleur de Lys"-
Sauter vers: