Olphéra, le pays de légende… Chercherez vous les cinq objets mystiques ou vivrez vous votre vie simplement… ? Incarnez un Humain, un Esclave, un Neïko ou un Hybride…Serez vous soumis ou rebellé ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 une arrivée pas commune...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zenji Kyu et Wai
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: wai : hetero ; Kyu : tout ce qui bouge.
Est maître de: Wai : moi ; Kyu : Wai.
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 21:08

Kyu ne comprit pas le rejet, mais il n'essaya pas de le caresser à nouveau, soudain Kazuki se retourna et lui colla une baffe, il aurait pu aisement arreter sa main mais il n'y fit rien. Sa tete tourna légèrement lorsque le coup arriva, il ferma les yeux, le coup se faisait sentir encore, sa peau avait du rougir un peu, il posa doucement sa main sur la chair qui fut atteinte, puis il fit craquer sa machoire. Il regarda son maitre se lever et s'en aller, apparemment il avait été bien blessé mais Kyu se demandait qui lui avait fait le plus mal, ces violeurs ou son comportement, il ne chercha pas la réponse, pour une fois qu'il avait essayé d'etre doux, il pouvait constater que cela ne lui réussisait pas, bien, il n'insiterait pas. Kyu resta un instant au sol, il soupira, il avait presque envie de s'endormir ici, tellement il se sentait fatiguer à cet instant mais il secoua la tete, aller, il devait s'en aller, il n'allait pas rester ici, la fete ne devait plus vraiment avoir lieu.

Le jeune homme se leva, il regarda un insant Shin, sans aucun lueur d'un quelconque sentiment puis il alla vers son frère. Ce dernier n'avait pas bouger. Il s'assit juste à coté de lui.


- Wai, nous nous en allons.
- Comment ca ?
- Nous avons retrouvé notre liberté
- C'est à dire ?
- ...Kazuki ne veut plus nous voir.

Wai se tut, il baissa la tete, Kyu put voir les larmes monter aux yeux de son frère, ce dernier ne cherchait pas plus à poser des questions, son frère avait du faire une connerie encore une fois, et il avait encore une fois perdu leur famille.
L'ainé vit au loin James. Il se leva, laissant son frère, et s'approcha de l'homme.


- Sir, je pense que Kazuki a besoin de vous. Il s'en est allé vers sa voiture je pense, prenez soin de lui, et s'il vous plait, ne dite rien à mon sujet.

Kyu se retourna et alla retrouver son frère qu'il saisit par le col. Il l'entra avec lui, dans les rues de la ville. Ce dernier luttait un peu, mais il pleurait plus qu'il ne se débattait. Ou allaient ils ? Kyu ne savait pas, mais il errait dans les rues, avec son frère à ses cotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: bisexuel
Est maître de: sa vie
Est soumis par: Kazuki

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 21:14

Je rejet de Kazuki l’étonna, pris d’une étrange envi il le suivi discrètement. De la pitié ? Kazuki croyait que Shin ressentait de la pitié pour lui ? Mais Shin ne savait même pas se que ça voulait dire, il agissait selon ses envi et c’est tout.
Il força la pitié de la voiture et rentra a son tour, il voulait lui faire comprendre que ce n’étai pas de la pitié qui la pousser a vouloir le consoler, mais comment ? Comment voulez vous expliquer quelque chose que vous ne connaissez même pas ?
Shin resta quelque temps assit sur la banquette de la voiture à ne rien dire, il n’osait même pas regarder Kazuki
Puis sans prévenir il tourna la tête et embrassa Kazuki, son geste l’étonnait peu être plus lui que son maître, mais il faisait comme d’habitude, il agissait selon ses envie.
Gêné au plus haut point il recula et baissa la têt en murmurant un faible.

- désoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sana.kanak.fr
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 21:43

Kazuki était resté dans sa voiture, réfléchissant a tout ce qui s'était passé...Il voulait Kyu et Wai il voulait les récupérer mais aussi Shin...Il les avait vue passer vers les rues et s'apprétait a les suivre quand soudain la portiére de sa voiture fût ouverte et Shin pénétra dans sa voiture...Il le regarda alors, les larmes toujours aux coin des yeux...Et avant qu'il ne puisse réagir il sentit les lévres de Shin se coller contre les siennes pour se fondre en un tendre baiser que Kazuki ne put que rendre et approfondir lentement...

Quand le baiser prit fin, Kazuki ne sentait plu aucune envie de pleurer, il était certes quelques peu surpris et reposa son regard sur le volant en entendant le maigre "désolé" de Shin...Auquel il répondit avec un simple "ce n'est rien...j'ai aimé..." tout en démarrant le moteur...Il se dirigea donc vers les rues de la ville, les phrares de la voiture allumés, cherchant du regard Kyu et Wai...

D'ailleurs il ne tarda pas longtemps a les trouver...Juste quand il les vit il gara sa voiture prés d'eux et ouvrit la portiére arriére de sa belle voiture les invitant a monter...Kazuki les regardait...Il n'avait osé rien dire...son regard se fit tendre et il attendit que les jumeaux montent dans sa voiture...Cette voiture s'avéré être plutôt désastreuse mais Kazuki ne voulait pas les perdre....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
Zenji Kyu et Wai
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: wai : hetero ; Kyu : tout ce qui bouge.
Est maître de: Wai : moi ; Kyu : Wai.
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 22:39

TAndis qu'ils marchaient tranquillement, sans échanger le moindre mot, les jumeaux pensaient tous les deux, du moins l'un d'eux pensait vraiment, l'autre ne faisait qu'effleurer des pensées. En effet Wai se demandait quelle bétise son frère avait bien pu faire pour que Kazuki ne veulent plus les voir, et si son ainé lui avait menti ? Si en réalité, il avait juste dis cela pour qu'ils s'en aillent sans qu'il n'impose une quelconque résistance ? Wai se posait toutes ses questions, plongés dans de longue réflexion tandis que son frère lui se posa une seule et unique question, pourquoi ne pas laisser son frère en cette ville, et lui il s'en irait loin, il y pensa deux secondes mais il savait que meme s'il voulait faire cela, il ne pourrait jamais, son frère avait besoin de lui, d'un semblant de famille, meme s'il n'était en rien un compagnon agréable, il avait besoin d'une présence famillière. Kyu, meme s'il était froid, distant et tout ce qui pouvait etre, il tenait tout de meme un minimum à son frère.

Alors qu'ils marchaient, une voiture s'arreta devant eux, Kyu vit au volant le maitre en question. Il le regarda longuement. La porte arrière s'ouvrit, il les invitait à entrer. Wai n'hésita pas une seule seconde, il sauta dans la voiture, embrassant longement Kazuki. Il était content de le voir, et jeta un regard à son frère. Ce dernier n'avait pas bougé, il regardait la voiture et les gens qui à l'interieur se trouvait. Le maitre était venu les chercher, il pouvait laisser son frère, il avait quelqu'un.

KYu se courba pour faire la reverence, c'était un salut, simple salut pour le moment qui peut etre devindrait un adieu, il ne savait pas, mais pour le moment, il ne pouvait pas monter dans cette voiture. "ne me touche plus." Il l'avait bien entendu et il pouvait ressentir la chaleur de la baffe que Kazuki lui avait offerte. Un regard neutre, indifférent au fait que le maitre était venu les chercher, il se s'en alla, disparaissant au coin d'une rue.


- Kyu !! Hurla Wai en l'observant s'en aller.

Il voulait sortir de la voiture pour le poursuivre, mais il l'avait déjà perdu de vue, il ne le retrouverait pas, il le savait, si Kyu ne voulait pas que les gens le poursuivent, ou le retrouvent, il était impossible de le trouver. Wai se reassit sur la banquette arrière, la tete basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Hondaime
Admin//Propriétaire du Club Extase
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 30/04/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: aucune préférance, je ne veux plu personne, homme ou femme, personne!
Est maître de: Danny, shin, les jumeaux et Akira
Est soumis par: mes envies

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 23:19

Kazuki les regarda...Les deux avant même que Wai ne pénétre en un rien de temps dans sa voiture mais son regard perçait presque les ténébres se posant sur Kyu...son Kyu qui le rendait si malheureux...enfin il sentait encore une fois des lévres collées au siennes et cette fois ci c'était Wai qui l'embrassait...Encore une fois il répondit a son baiser, mais quand il vit Kyu partir il sortit de la voiture...Il poussa la portiére d'une façon quelques peu forte...

Il avait encore horriblement mal mais Kyu ne devait pas partir car...car...Kazuki tenait a lui, et il n'avait pas le droit de partir de cette façon...Mais quand il tenta de le poursuivre il se rendit compte que Kyu n'était plus la...Alors il repénétra dans la voiture mais a l'arrière cette fois pour aller prendre Wai dans ses bras...

"Il reviendra...j'en suis sur....et on l'attendra les bras ouverts...."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/hermeswings/hermes_wings/utopia.html?0.6865
Zenji Kyu et Wai
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 04/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: wai : hetero ; Kyu : tout ce qui bouge.
Est maître de: Wai : moi ; Kyu : Wai.
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 5 Mai - 23:36

Wai se retrouvait dans les bras de Kazuki, il s'y logea tout bonnement, heureux de savoir qu'il ne le rejettait pas alors qu'est ce que son frère avait bien pu lui raconter, cela il n'arrivait plus à savoir tout ce qui s'était passé, mais un grand sourire aux lèvres, malgré la tristesse qui dans ses yeux règnaient, il se demandait ce qui avait bien pu se passer, la question finit par franchir la barrière de ses lèvres :

- Kyu m'a dit que vous ne vouliez pu nous voir, apparemment il me mentait, mais j'aimerais tout de meme, si vous le voulez bien, savoir ce qui s'est passé pour qu'il agisse ainsi.

Wai serrait l'homme dans ses bras, mais d'une manière "efféminée" contrairement à son frère qui le faisait plus d'une facon protective, en effet, Kyu tenait pas dans ses bras une personne comme cela, il la protègeait, il la possèdait, alors que Wai lui se laissait possèder ou se laissait se faire protéger, sauf si c'était une femme qu'il tenait dans ses bras, dans ce cas la, il agira comme son frère mais avec beaucoup plus d'affections.

*Kyu, qu'est ce qui dans ta tete trotte ?*

Chacun de ses pas résonnaient sur le goudron abimé de ses rues malfamés. L'endroit favoris de Kyui, les rues ou tout allait mal, ou la luxure sentait à des kilomètres ainsi que tous les autres péchés. Il adorait ce lieu, il se sentait chez lui, lui qui aimait ces choses sombres. Pourquoi avait il grandis si paradoxalement à son frère ? Il ne savait pas comment cela avait pu avoir lieu. Les jumeaux avaient été élevé à l'égal, tout comme leurs frères et soeurs mais il devait y avoir eu un défaut quelques parts, car la cruauté avait pourtant belle et bien exister au sein de leur famille, un seul n'avait jamais plongé dans l'obscurité des ténèbres et c'était bien Wai, cet enfant pur qui ne grandirait sans doute jamais.
Kyu s'installa à un bar, il ne commenda rien, il n'observa pas la salle non plus, il s'était juste posé. Une prostituée vint à lui, un verre en main. Il ne la regarda meme pas, ni n'écouta ses propositions. Aucun regard, aucun mot, il semblait ailleurs.


- Il reviendra, Assura Wai. Il lui faut juste du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Levy
Comédien
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 32
Localisation : As Far As I can Remember
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Nenasexuel n__n
Est maître de: mes désirs
Est soumis par: Une épouse modèle =P

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 0:14

Une moto noire déboucha au bout de l'allée de la Rosée. Dessus, ce qui semblait être un jeune homme en simples jeans noirs et portant un blouson noir. Son visage était caché par la visière semi opaque de son casque, lui aussi noir. Détrompez-vous, il ne se rendait à aucun enterrement. Simplement à une fête célébrant un énième anniversaire d'un quelconque fait dont le jeune homme se fichait bien. Il aimait s'afficher, point barre.

Le véhicule entra en trombe dans le domaine des Flinndak, et s'arrêta devant la porte principale. Son propriétaire en descendit, récupéra les clefs qu'il mit dans une poche de ses jeans, avant de retirer son casque, dévoilant son visage. Il s'agissait tout bonnement de Léo Levy, jeune comédien au théâtre du quartier Ouest, qui, ayant appris l'organisation d'une fête en l'honneur de l'esclavage, se permit de s'y inviter. Peu importait les sujets de fêtes, le jeune homme appréciait s'y rendre, nouer de nouveaux liens, faire connaissance et plus si affinités...

Léo retira son blouson, le rangea dans l'espace sous le siège di véhicule servant de coffre, puis se tourna vers le domaine, sifflant à sa vue. Il était tout bonnement immense. Il rajusta sa chemise d'un blanc éclatant à caser dans une pub pour Le Chat machine, passa nonchalament sa main dans les cheveux, puis se rendit sur le lieux des festivités : le balcon de réceptions. Le monde commençait à arriver, ou du moins, il y avait assez de convives pour que l'on se rende compte qu'il ne s'agissait pas d'un simple barbecue entre privilégiés.

Le jeune homme passa un bref coup d'oeil dans la masse, essayant de repérer une quelconque connaissance, mais en vain. Suite à cet échec, il entreprit de se rendre au bout du balcon, et s'assit sur le bord, tourné vers l'extérieur. L'ambiance semblait à la fois tendue et à la fête, ne rendant que la soirée plus intéressante aux yeux de Léo, qui appréciait particulièrement les imprévus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: bisexuel
Est maître de: sa vie
Est soumis par: Kazuki

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 0:26

Shin n’avait pas bouger de son siége, il avait garder la tête blesser, regardant ses pied. Puis une penser viens a son esprit, Danny. Danny étai rester seule a la fête et sen doute qu’il les cherchait.
Il se tourna ver Kazuki, bizarrement ça ne le gênait pas de voir Wai dans ses bras, peu être qu’il acceptait Wai, il ne savait pas vraiment, mais c’étai comme ça.

- Danny, il est encor là-bas. Je vais le chercher.

Shin commençait à avoir peu pour lui, vu les genres de personnes qui traînaient il ne voulait pas que quelque chose lui arrive.
Il sorti de la voiture et couru ver la fête, il rentra dans la salle et chercha Danny du regard. Bien sur il y avait encor beaucoup de monde et Shin ne se gênait pas de jouer coudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sana.kanak.fr
Rosa Rosado
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 32
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Homosexuelle
Est maître de: Nastali Galiana
Est soumis par: -

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 5:33

Rosa n'était pas une férue d'esclavagisme. C'était quelque chose de normal, elle était née avec, et a toujours vécu avec ceci. Aussi, célebrer quelque chose de pour elle aussi banal était presque surfait. Néanmoins, une invitation ne se refusait pas, malgré le coût prohibitif que lui coûta le coiffeur qui s'occupa de sa décoloration temporaire et mise en pli, de l'esthéticienne pour la rendre d'autant plus radieuse par une manucure et une touche de maquillage, sans oublier sa robe classique, noire, louée, évidemment.



Elle avait aussi pour l'occasion sorti sa canne en bois précieux vernis, avec un pommeau en argent sculpté. Une petite folie qu'elle s'était offerte il y a un certain temps, et qui allait enfin servir. Sortant donc de la calèche qu'elle avait, là aussi, louée, et après une descente perilleuse, mais sans mal, elle arriva jusqu'au sein des sein: la demeure de la famille Flinndak.

La marche vers les portes fut longue, épuisante, d'autant qu'elle sentait que les regards lointains lui adressaient un air étrange, sans nul doute dû au fait qu'elle soit venue seule. Comprendre sans esclave, comme c'était la coutume. Mais, dans l'état actuel des choses, elle préférait paraître seule que de paraître accompagnée, mais avec un esclave à problème. Ainsi les laissa-t-elle enfermés à l'interieur, dans son studio, espérant juste qu'ils n'en profitent pas pour s'echapper par la fenêtre.

Enfin arrivée au lieu dit, un jeune femme habillée en soubrette, à croquer, lui indiqué la direction à suivre, puis lui signala que le discours du maître de maison n'avait pas encore eu lieu, et qu'il devrait faire son apparition d'ici un quart d'heure [*]

Elle conaissait peu de monde à la salle de bal, elle s'en rendit assez vite compte, et eu beau chercher, elle ne trouva pas de tête connue. Tant pis, elle se réfugierais vers les petits fours dans un premier temps. Le reste suivra son cours, ou pas...

[*]Le prochain post que je ferais sera avec Julius -qui est mon autre perso, mais que je fais exprès de ne pas faire intervenir pour le moment- vos persos sont prévenus que la déclaration officielle approche. A eux de voir s'ils désirent se rassembler là où elle est sensée avoir lieu (à savoir, la salle de bal) ou pas.


Dernière édition par le Dim 6 Mai - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny Waterflower
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi préférence pour les hommes
Est maître de:
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 14:08

Danny qui avait suivit toute l’échange entre son maître, Shin et les deux jumeaux, n’avais prononcer aucun mot. Comment est ce que son maître pouvait leur dire de partir…? Il ne partirait pas, il resterais ça c’est sur… .Par contre il sourit quand Shin lui dit qu’il avait gagner pour retarder son départ.
Ensuite il ne suivit pas la suite de ce qu’il s’est passer, car son regard se porta vers la salle de réception, il fronça les sourcils et cru voir quelque chose, quoi…? Il ne le savez pas…., curieux, il s’avança vers la porte et entra dans la salle, il l’observa de toute les couture émerveillé oubliant ce qu’il avait vue une minutes auparavant.
Quelques minutes plus tard, il tourna enfin son regard la ou il avait laisser son petit monde, il sursauta quand il vit qu’ils avaient tous disparut.

-Alors ça…c’est la meilleur…ils sont tous partit….enfin…c’est moi qui aurais dû rester….bon ben….faut que je les retrouves maintenant…..

Danny soupira et se mit à la recherche de son maître, Shin et les jumeaux, tout en les cherchant dans la salle, il bouscula plusieurs personnes qui lui râler dessus, tout en s’excusant à chaques fois.

-Excuser moi…..désoler….vraiment désoler….je voulez pas vous bousculer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: bisexuel
Est maître de: sa vie
Est soumis par: Kazuki

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 21:35

Le jeune homme cherchait partout, sans s’apercevoir il rentra en plein dans un maître et se releva sans s’excuser prêt a continuer ses recherche. Mais l’homme ne l’entendait pas de cette oreille et l’attrapa.

- En voila de mauvaise manier de la par d’une esclave, excuse toi immédiatement ou j’en informe ton maître.

Shin lui lança un regard assassin et se libéra de sa poigne.

- Je n’ai aucun ordre a recevoir de toi et mon maître na pas la patience qu’on le dérange pour ses futilité.

Puis sans demander son reste il se faufila rapidement dans la foule échappant ainsi du maître fou de rage.
Au bout de quelque minute il vit enfin Danny au loin qui avait l’air de les chercher, et c’est en lâchant un ouf qu’il s’approcha de lui. Arriver a coter du jeune homme Shin l’attrapa par le bras pour lui montrer sa présence.

- Enfin je te retrouve, je crois qu’on doit rentrez, l’un des jumeaux ses barder et l’autre est entrain de pleurer dans les bras de Kazuki, tu viens ?

Il regarda sur le coter et vit au loin le maître qu’il avait bousculer le chercher du regarde, pré a lui mettre une bonne correction pour lui apprendre ou se trouve la place d’une esclave face a un maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sana.kanak.fr
Danny Waterflower
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi préférence pour les hommes
Est maître de:
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 6 Mai - 23:42

Danny tout en cherchant Shin, son maître et les deux jumeaux, continuer de rentrée dans des maîtres ou des esclaves qu’il rencontré. Il s’excuser toujours quand il bousculer les autres. Mais certains maître ne se gêné pas à le pousser pour se venger.

Perdu dans cette foule, il ne savait plus ou ce donner de la tête, il commencer à ce sentir mal, soudain il sentit une main lui prend son bras. Il sursauta de peur et se retourna pour voir qui le tenez et vit avec soulagement qu’il s’agissez de Shin qui sembler inquiet et lui murmura:

-Tu ma fait peur….

Shin lui expliqua la situation et lui demanda si il venez, il hocha la tête en disant doucement:

-Oui…je viens…

Il tira Shin de force à l’extérieur de la salle ne supportant plus l’étouffement qui l’oppresser, il avait besoin d’air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: bisexuel
Est maître de: sa vie
Est soumis par: Kazuki

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Lun 7 Mai - 0:03

Shin fut tiré par Danny a l’extérieur, le maître qui le cherchai l’aperçu mais bien trop tard, la foule lui bloquai le passage.
Arrivés à l’extérieur les deux esclaves pu enfin prendre l’air. Shin regarda Danny et profita de se moment de calme pour lui demander.

- Quand tu ma demander de rester tu allais dire quelque chose après, je suis désoler mais tu n’avais pas fini ta phrase, tu voulais dire quoi ?

En attendant la réponse de son compagnon Shin jeta un œil sur la route pourvoir si Kazuki étai venu les chercher, mais de tout évidence il devait être bien trop occuper avec les jumeaux et de même pas se soucier d’eux deux.
Shin regrettait d’avoir promit de rester encor quelque temps, il se sentait vraiment inutile et mépriser dans cette ville qu’il commençait à haire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sana.kanak.fr
Danny Waterflower
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Bi préférence pour les hommes
Est maître de:
Est soumis par: Kazuki Hondaime

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Lun 7 Mai - 0:38

Danny une fois dehors, ce sentit directement mieux en sentent leur frais caresser son visage.

Il ne se tourna pas directement vers Shin, il regarda devant lui en fermant les yeux et entendit celui-ci lui demander ce qu’il voulais dire quand il lui a demander de rester.

Danny se retourna brusquement vers lui à la fin de cette phrase et rougit. Certes, il ne voulais pas que Shin parte, car si il le faisait, il se retrouverait tout seul. Et ça, il n’aime pas êtres seul, il aurais toujours son maître et les jumeaux, enfin un des jumeaux car l’autre est partit d’après ce que lui a dit Shin. Mais ça ne serais pas pareil… .

-Heu…ben…je…en fait…..

Il se mordit la lèvre inférieur comme il l’avait fait la dernière fois, il ne savez pas quoi dire. C’était pourtant pas difficile à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Esclave du club Extase
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: bisexuel
Est maître de: sa vie
Est soumis par: Kazuki

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Lun 7 Mai - 2:24

Shin ne comprenait as pourquoi Danny avait autan de mal a dire quelque chose, il le regarda avec un aire étonner, nan décidément il ne comprenait pas pourquoi.

- Si tu ne veux pas le dire c’est pas grave, j’ai pas envie de forcer quelqu’un

Aucune voiture était en vue il en conclu dans que leur maître était rentrer. Il regarda Danny et dit la mine sérieuse

- On rentre, tu m’expliqueras ça sur le chemin ok ?

Puis il quittèrent le lieux, Shin n’étai pas très tranquille, il étai habituer a qu’on profite de l’obscurité de la nuit pour lui sauter dessus et de plus il ne voulait surtout pas que quelque chose arrive a Danny, il avait l’air si pur et si fragile, comme un louveteau qui venait de naître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sana.kanak.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Avec Maya sur le balcon   Mar 8 Mai - 4:34

[ Faudrait vraiment mettre une limitation à la frénésie de postage pour garder un semblant d'ordre O_o ]

La foule était de plus en plus nombreuse et les hôtes semblaient ne pas être pressé le moins du monde à se montrer. Et après s’était aux gens comme moi à qui on disait que la politesse était de convenance! Pff! Et bien, s’il avait fallut que je prenne exemple sur les Flinndak, je n’aurais jamais été très ponctuel!
Toutefois, je rejetai rapidement cette idée parasite de mes pensées. Je n’avais nullement l’intention de me dérangé pour pareil famille. De toute façon, n’étaient-ils pas réputé pour être des gens abjectes et difficilement appréciable. D’après se que j’avais entendu dans mon ancienne demeure, ils étaient à supposer les héritiers du sang d’ancienne divinités où quelque chose dans le genre.

Soudain, se fut la reconnaissable voix entre toute de Maya qui attira mon attention, me tirant de mes pensées qui j’avais malgré tout orienté vers nos chères hôtes et me complimentant sur ma tenue. La dévisageant légèrement, je lui servis mon plus beau sourire par la suite pour la remercier.

- Vous ais-je moi-même complimenté sur votre tenue? répliquais-je. Je doute que quelqu’un vous arrive à la cheville.

Puis, se fut l’habituel guidage entre les différents maîtres et soumis qui s’étaient rencontré au lieux de rendez-vous. La musique était forte, tout comme les différentes odeurs de parfum, de cigares et de pipes. J’avais un mal de tête naissant depuis quelque minutes déjà, et la combinaison de ces multiples facteurs me rendait légèrement sur les nerfs pour être franc. Ne pouvaient-ils pas fumer ailleurs? Sûrement pas. La majeure partie des personnes présente à cette fête était de égocentrique profonde versé dans l’Art de ne regarder que leur nombril.

Et se fut encore ma maîtresse qui m’arracha à mes pensées. J’avais cette fâcheuse habitude à la rêverie. J’avais aussi une fâcheuse habitude à me laisser traîner comme un enfant, mais cela ne me dérangeait pas vraiment. Je ne savais pas quoi faire sauf surveiller les gens autours et Maya semblait un peu plus à l’aise que moi. Enfin! En me désignant un endroit, elle me demanda si je croyais que se qui arrivait à ledit endroit était grave.

Y jetant un coup d’œil plus ou moins forcé parce qu’elle me l’avait demandé, je remarquai effectivement un travesti entouré de quelque types plus ou moins louche. Bah! Tant pis pour lui! S’il avait envi de s’habiller de cette façon, bien à lui. Moi, cet événement ne me concernait pas, et je n’avais pas envi de m’en mêler. Je n’étais qu’un esclave bien obéissant qui se souciait de sa maîtresse.

- Doit-on…

C’est alors que la douce femme que j’accompagnais me quitta pour s’éloigner à l’extérieur. J’en restai froid une demi seconde, puis m’empressai de la suivre, me faisant progressivement distancer et finissant par me faire agripper par le bras par une fine main. Lançant un regard mauvais à la femme qui me lâcha immédiatement, je m’empressai de rejoindre Maya. Cela fait, j’arrivai sur la large galerie où ma maîtresse s’était arrêter pour respirer. Mon cœur se mit à battre un peu plus vite à ce moment. M’approchant doucement, mais faisant suffisamment de bruit pour l’alerter de ma présence, je m’immobilisais près d’elle, mais à une distance tout de même respectable.

- Maî…Maya, puis-je vous être d’une quelconque utilité? demandais-je poliment. Vous semblez fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Mer 9 Mai - 3:44

Un petit sourire s'esquissa sur les lèvres de la jeune femme. Personne ne lui arrivait donc à la cheville ? C'était tout de même flatteur, très flatteur. Pourtant, ce n'était pas ce que ressentait la jeune femme. Pour elle, il y aurait toujours une femme plus belle, plus intélligente qu'elle, plus aimée. Quelqu'un était toujours meilleure qu'elle et avec cette pensée, la jeune femme se rabaissait au moindre échec. Très sévère avec elle-même, elle vise la perfection, puisque c'est ce qu'on l'attends d'elle, qu'elle soit parfaite. Après tout, elle était une grande commédienne, une bonne chanteuse, elle devrait être parfaite. Jamais elle n'avait racontée tout la pression qu'elle avait sur les épaules, la crainte incessante de perdre la face devant son public, les espoirs de ses parents sur leur seul enfant. . .

Le remerciant gentiment, elle prit une petite gorgée de sa boisson. Regardant de nouveau vers le travestie, elle remarqua la commotion, plusieurs personnes la remarquèrent également. On dirait malheureusement que ce genre de choses arrivaient asser souvent. Elle-même aurait étée choquée de voir une telle chose se produir dans sa villa. Non mais, ils étaient pire que des animaux. M'enfin, tout se déroula asser rapidement, et la jeune femme n'eut point vraiment le temps de dire ce qu'il s'était passer en détail. Une seule chose était sûre, c'est que toute les personnes concernées par le jeune homme habillé en infirmière avaient alors quittés les lieux. Pourtant, la jeune femme n'y prêta pas plus attention, préfèrant quitter la salle pour se retrouver au balcon, question de prendre l'air.

Tout ça l'étourdissait, les cigares, les parfums, les rires, les sourires hypocrites, les prétendus, ce n'étaient qu'une belle bande de menteurs. Posant les avants-bras sur le béton du balcon, Maya se passa une main sur son visage, respirant un bon coup d'air frais. Un douce voix parvint alors à ses oreilles et Maya sourit lorsqu'elle entendit Kassiel prononcé son prénom pour la première fois ce soir. Il avait raison, la damoiselle était fatiguée. Elle n'aurait pas dût rester aussi tard dans le studio à rédiger comme une malade au lieu de dormir paisiblement.

Se retournant calmement, la jeune brunette lui git gentiment signe d'approcher vers elle alors qu'elle se retournait de nouveau, observant les alentours.

" Tu as raison, je suis quelque peu fatiguée. "

Se tournant légèrement vers lui, elle posa sa main sur son avant-bras avec un air désolé.

" Je dois avouer que tu sembles également fatigué, peut-être même légèrement étourdi. Je dois avouer que je ne t'ai pas vraiment laisser respirer, t'entraînant par ici et par là comme si tu n'étais qu'un simple trophé . . . "

Sa phrase s'était terminée dans un murmure alors qu'elle glissait sa main hors de sa portée, se tordant les doigts autour de sa coupe, les trouvant très intéressant pour le moment. Elle ferma les yeux un moment, et mordit faiblement sa lèvre inférieure, prenant plaisir à la légère brise qui s'était levée. Une fois que celle-ci disparus, elle se redressa tranquillement.

" Que dirais-tu de continuer la soiré en temps que cavalier et cavalière et non soumis et maîtresse ? "

Lui demanda-t-elle gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 12 Mai - 6:09

J'avais plus ou moins envi de dormir, s'était un fait que je ne pouvais me nier. J'avais perdu l'habitude des longues soirées. Toutefois, pour ma maîtresse, je restai vigilant et gardai le plus possible mon cerveau hors du brouillard qui commençait à me donner mal à la tête. Par chance, l'air du soir me permit de reprendre un peu du poil de la bête alors que Maya tournait ses prunelles noisettes vers moi.

Puis, je m'approchai lorsqu'elle me fit signe de le faire. J'avais bien envi de pouvoir passer un bras autour de sa taille, l'inciter à accoter sa tête sur mon épaule et pouvoir lui permettre de se reposer, mais je n'osais pas vraiment bouger. S'était bien la première fois de ma vie que j'avais peur de m'approcher de quelqu'un! Peut-être parce qu'elle ne m'avait pas considérer comme un jouet que je ne la considérais pas comme cela en retour?

Elle me tournait légèrement le dos, examinant les environs. Puis, dans un court lapse de temps, sa main se posa sur mon bras pour se retirer.
Vrai, j'étais légèrement fatigué, mais le fait qu'elle traîne à gauche et à droite ne me dérangeait pas le moins du monde. J'étais justement entrain d'y songer lorsqu'elle formula une demande qui me surprit légèrement, mais qui me fit également rire et sourire tout bas.

- Vraiment? dis-je avec un sourire en coin. Alors, si je suis votre cavalier, cela voudrait dire que je ne suis pas tenu de garder une distance respectueuse.

Je posai une main sur sa joue, puis la fit descendre sous son menton. Me penchant vers elle, j'approchai mes lèvres de son oreille et lui chuchotai:

- Que vous cessiez de me considérer comme un trophé me blesserait beaucoup, à moins que vous décidiez de me considérer comme quelque chose de plus important encore.

Son parfum était léger, et je me surpris à respirer son parfum avec une certaine envie.

- Et si je suis votre cavalier, je ne suis plus mains liées par mon devoir d'esclave. Non? Mon ange, me laisseriez-vous me débarasser de pareil lien?

Je laissai peu à peu ce moment s'estomper en reculant tranquillement, mes lèvres effleurant presque la courbe de sa bouche. Cependant, je ne lui donnai aucunement un baisser, mais prit sa main et lui déposai un fugace sur le dos de celle-ci, m'inclinant avec respect.

- Me feriez-vous l'honneur de cette danse? demandais-je tranquillement, comme si le moment que nous venions de passer ne s'était jamais produit ou plutôt, comme si nous n'avions pas été aussi proche l'un de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Dim 13 Mai - 21:00

Un lueur de curiosité traversa le regard de la jeune femme alors qu'elle observait son esclave, ou cavalier, rire de bon coeur. Perplexe, elle tenta tout de même un mince sourire au jeune homme, se demandant bien ce qu'elle avait dit de si drôle. Mais enfin, il fallait avouer que Maya devait encore s'entraîner niveau humour. En effet, la jeune femme n'avait pas beaucoup d'expérience, si l'on peut dire, dans ce domaine. Elle a plutot tendance à prendre certaines blagues comme une attaque personnelle. Au moins, Kassiel sera l'une des personnes à l'aider dans cette situation. Mais pour en revenir à nos moutons. . . La réponse du dit Kassiel haussa la curiosité en la jeune femme. Naïve sur ce coup-ci, elle ne pouvait comprendre ce qu'il ovulait dire, même si c'était claire comme de l'eau de roche.

Elle ouvrit alors la bouche pour le lui demander, mais les mots restèrent coincés dans sa gorge lorsqu'elle sentit la main du jeune homme se poser sur sa joue. Surprise, elle n'osait pas bouger. Elle l'observa silencieusement. Il souriait alors qu'elle était paralysée par le soudain contact intime, le premier depuis des années. Elle ne pouvait s'empêcher de trouver sa main délicieusement douce et tenta misérablement de repousser la soudaine rougeur sur ses joues. Elle abaissa son regard quelque peu alors qu'elle sentait sa main se glisser sous son petit menton. Quelques frissons la parcourue, elle avait touours été très chatouilleuse à cet endroit. Les yeux à demi-clos, elle sentit le souffle du jeune homme caresser sa joue pour finalement atterir à son oreille.

Elle ouvrit alors les yeux complètement, l'écoutant avec attention. À ses paroles, la jeune femme se mordit involontairement la lèvre inférieure. Même la naïveté était futile ce coup-ci, elle était certaine de ce qu'il voulait dire. Seulement, elle ne savait pas ce que c'était de considèrer quelqu'un d'une manière plus importante, pas de cette manière. Elle entendit alors son soufle se faire plus long, comme s'il respirait une douce odeur.


Et si je suis votre cavalier, je ne suis plus mains liées par mon devoir d'esclave. Non? Mon ange, me laisseriez-vous me débarasser de pareil lien?


Un faible sourire se retrouva de nouveau sur les lèvres de la jeune femme. Mon ange, elle aimait bien ce surnom, surtout le petit déterminant possessif qui l'accompagnait. Elle qui n'avait jamais appartenue à quelqu'un, elle se demandait bien ce qu'elle pourrait ressentir dans un pareil cas.

" Mon cher, loin de moi cette idée. . . "

Lui murmura-t-elle également à l'oreille. Après quelques instants, le jeune homme se recula et Maya put sentir la chaleure, et non le contact de ses lèvres près des siennes. Par contre, elle put sentir cette chaleure se posé sur le dos de sa main. Aurait-elle souhaitée qu'il pose le geste en question ailleurs que sur sa main ? Elle-même ne le savait point. Le voyant s'incliner, elle en fit de même, prenant le bas de sa robe pour ensuite faire un élégante révérance au jeune homme. Le faible sourire toujours constant, elle accepta son invitation à dancer. Jamais elle ne reculerait devant une telle offre.

La demoiselle se laissa donc guider jusqu'à la salle de bal où au centre se trouvait plusieurs couplues dansant une simple valse. Dommage, elle aurait aimer un peu plus d'action, comme un tango, mais c'était tout de même pas mal. Prenant l'initiative, elle entraîna la jeune blond parmis les couple. Une fois arrêtée, elle se tourna face à lui et posa doucement une main sur son épaule alors que l'autre restait toujours enlacée avec la douce main de Kassiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Lun 14 Mai - 16:21

Maya, dans son élégante robe de soirée, s'inclina dans une ravissante révérence. D'ailleurs, je crois bien que l'alcool et son pouvoir sur les neurones m'avaient lentement atteint, car je ne réfléchissais presque plus à mes paroles ou à mes gestes. J'improvisais et pour l'instant, je m'en sortais bien.

J'avais prit l'initiative de la guider pour la première fois vers les invités de la fête. Sa peau était d'une douceur et d'une chaleur plaisante, et je lui trouvai une ressemblance encore plus grande avec l'ange de mes mots doux que la scène de notre première rencontre, à la réserve d'esclave. Pourquoi mon coeur battait-il si vite?

Lentement, prennant tout mon temps pour l'entraîner parmi les danseurs, j'espionnai en secret les pas qu'ils faisaient, tentant de me souvenir d'une danse que je n'avais que rarement pratiqué. À un certain stade, ma cavalière reprit cependant les rênes de notre marche, et m'entraîna dans un endroit libre, s'arrêtant.

- Vous êtes très élégante. dis-je tout bas en enlaçant les fins doigts. J'espère cependant que vous serez indulgente avec le piètre danseur que je suis. J'ai du cummulé moins d'une journée de danse dans toute ma vie entière.

Avec une lenteur toute voulue, j'avais d'ailleurs l'impression de tout faire au ralentit, je déposai ma mère à la hauteur de la taille de ma cavalière alors que cette dernière posait sa main libre sur mon épaule. Au moins, je me souvenais parfaitement de la position à prendre. Puis, quelque peu maladroit et pas très assuré, je me mis à conduire, même si j'avais une certaine difficulté au début.

- Votre gouvernante m'a dit que vous étiez un as des arts de la scène. lâchais-je au bout d'un moment, laissant mon regard erré dans le sien. Elle ne m'avait pas prévenu à quel point.

Je lui servis un sourire mi content, mi amusé. S'était beaucoup plus simple que je l'avais imaginé. Il me suffisait de conduire en me servant de l'exemple des autres comme modèle de base, et de laisser l'expert me remettre sur le droit chemin lorsque je perdais mon chemin.

J'avais également pleinement conscience que mon visage avait prit des couleurs, mais la chaleur ambiante et l'alcool pouvaient me servir de couverture. Du moins, je l'espérais. Histoire de me changer les idées et d'oublier les battements dans ma poitrine, je jetai à l'évasif des regards aux allentours. Couples dansants, discutions entre maîtres ou même entre esclaves. La lumière d'une multitude de chandelles à ampoules éclairaient la pièce comme à l'ancienne.

- En tout cas, je sais que je me répête beaucoup, mais ce soir surpasse tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Mar 15 Mai - 21:55

C'est avec douceur que la main de Kassiel se referma sur celle de la jeune femme, l'enlaçant délicatement. Pour être honnête, la demoiselle se sentait soudainement nerveuse de danser avec son ocmpagnon, mais jamais elle n'oserait l'avouer. Mais de toute manière, ce n'était qu'une dance alors pourquoi s'en faisait-elle ? Elle avait déjà danser avec d'autres hommes, des dances latines pour être plus précis et jamais elle ne s'était sentit ainsi. Peut-être que le jeune homme avait raison. Peut-être le considèrait-elle comme quelque chose de plus important qu'un simple partenaire de dance, qu'un simple compagnon.

" L'indulgence est mon deuxième prénom. Ne t'inquiètes pas, je t'aiderais au besoin. . . mais je dois dire que tu ne sembles pas si mal. "

Lui dit-elle avec un sourire encourageant. Point positif, elle souriait beaucoup plus ces temps-ci. Le pauvre quand même. Une chance qu'ils n'allaient pas dancer le tango où quelque chose comme ça. Après quelques secondes, la jeune femme put sentir une pression sur sa taille et la reconnut tout de suite comme étant la main de Kassiel. Alors, il se mit nerveusement à conduire, Maya le suivant immédiatement. Elle se laissait conduire avec aise et confiance, fixant le jeune homme devant elle avec contentement.

Elle sourit au compliment du jeune homme lui murmurant un remerciment. Il faut dire que le talent n'était pas la seule chose qui l'avait amener à un tel niveau. L'exprérience et la volonté y était pour quelque chose aussi. Doucement, elle glissa la main, qui se tenait sur l'épaule du jeune homme, jusqu'à sa nuque, se rapprochant ainsi de lui. Tournoyant lentement, Maya remarqua soudainement des rougeurs sur les joues du jeune homme et se demandait bien la raison. Surement l'alcool et il fallait également avoué qu'il faisait chaud.

" Pourquoi ? "

Lui demanda-t-elle en cherchant son regard avec le sien alors qu'il lui disait que ce soir surpasse les autres. Une mèche vint so loger contre la joue de la jeune femme, mais celle-ci l'gnora, concentrant son attention sur Kassiel. Finalement, un sourire chaleureux se pendit à ses lèvres rosées et elle posa sa tête contre l'épaule du jeune homme alors qu'ils ralentissaient la cadence. Les yeux mis-clos, elle profitait du moment.

" C'est une magnifique soirée, en effet. . . "

Plusieurs couples étaient maintenant en slow et voulant convenir à leurs invités, la musique changea également. Maya ouvrit de nouveau les yeux et osa croisé le regard du blondinet. Elle n'était pas très timide en ce moment, surement l'alcool. C'est pour cela qu'elle délaissa la main du jeune homme et vint entourer son cou. La jeune femme, quant à elle, se rapprocha de nouveau, se collant au jeune homme tout en se nichant au creude son cou. Il faut dire qu'en ce moment, elle se fichait bien si les paparazzis la surprenaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Mer 16 Mai - 3:03

Sans m'en rendre compte, la scène avait tourné lentement au romantisme. Il n'y avait rien entre nous pourtant. Je crois. Ou du moins, je me le répétais à chaque fois que mon cœur battait un peu plus vite. Au son de sa voix, à la douceur de sa peau, le mystère de ses yeux...les courbes de ses hanches ou le délicat tracé de ses lèvres.

Secouant légèrement la tête en feignant être dérangé par la fumée ambiante, je détournai les yeux du visage de ma cavalière, baissant le regard pour finalement le remonter. Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Cependant, je n'arrivais pas à cerner correctement se que je ressentais. Avec une autre femme, j'aurais attribué cela à une envie un peu plus... physique, mais à ce moment, j'étais juste heureux.

Bon sens! Je perdais tout simplement le contrôle de mes pensées!

Extérieurement, même si je savais que je rougissais, je gardai un visage polie, agréable, mais non affecter par mon dilemme intérieur. Se n'était pas vraiment le moment ou l'endroit pour cela. Cette douce voix, ce fut celle de mon ange. Pourquoi? J'aurais pu répondre n'importe quoi que mes mots auraient eu l'air sortit d'un poème de la renaissance. Toutefois, les mots semblaient s'être envolé, me laissant muet pendant un moment. Je m'étais réellement penché sur la question.

Je ne veux pas dire par là que je ne pensais pas réellement se que j'avais dit. Car je ne disais rien que je ne pensa. Malgré tout, je donnais toujours un sens plus doux, plus enjolivé au sens de mes pensées. S'était peut-être une sorte de talent qui m'avait été donné pour mon manque de connaissance.

Pendant ce temps de réflexion, la musique se fit plus douce, plus intime, comme les couples autour de nous qui s'enlaçaient tour à tour. Et pour finir, je pus facilement deviner les intentions de ma cavalière lorsqu'elle lâcha ma main pour aller enserrer mon cou. Je n'étais pas encore assez bête pour ne pas m'en rendre compte.

Lentement, comme dans un espèce de rêve, elle franchit la mince barrière qui nous séparait du simple duo de danseur à ceux qui était plus intime. Je ne trouvai aucune excuse pour refuser ce geste, car je l'avais, sans vraiment y réfléchir, souhaité.

Enlaçant Maya au niveau de la taille, j'accotai ma joue sur le haut de son crâne, fermant les yeux pour profiter du moment. Seigneur, faites qu'elle n'entende pas mon cœur battre dans ma poitrine. Il cognait tellement fort que s'en était douloureux. Mais également exquis. Une exquise douleur.
Soudain, je m'entendis chuchoter:

- Il s'agit de la plus belle des soirées, car je tiens dans mes bras sa plus belle étoile, mon ange. Elle surpasse donc toute les autres, car le ciel lui-même s'est lové contre moi.

Un petit sourire se dessina malgré moi alors que je profitai du moment. L'ambiance était calme, personne ne se souciait de nous. Chaqu'un était dans son petit univers. " Qu'ils y restent, me dis-je, et que ça ne finisse pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Muma
Libéré
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Là ou on ne me trouve pas.
Date d'inscription : 06/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétéro
Est maître de: Rien, meme pas de son esprit...
Est soumis par: Son mental dérangé...

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Mer 16 Mai - 21:03

Depuis combien de jour marchait-il déjà, le jeune hybride nommé Muma? Il ne le savait pas, tout ce qu'il savait, c'était qu'il n'était plus vraiment "chez lui", tout avait changer, il avait vu sur des sentiers complètement droit, sombre, et avec des taches blanche, des monstres de métal qui se déplacer très rapidement et qui avait des allures bien étrange, il ne pouvait savoir que ces "monstres" étaient en fait de simple véhicule, après tout, il n'avait même pas eut le temps d'apercevoir une charrette à son époque, alors pour lui expliquer que la, technologie a bien évolué, il faudrait pas mal de patience...

Marchant à travers les différents paysage, l'hybride finit par arriver dans une ville, regardant de ses étranges yeux les alentours, il aperçut une demeure qui avait l'air très veille, il s'approcha donc, à pas de chat, de cette demeure, puis, à l'aide de ses 4 bras, se mit à grimper sur les murs pour finalement passer le haut de son visage et le laisser à découvert, ses yeux se mirent à scruter les lieux, il y avait des gens, beaucoup de gens, mais aucun n'avait l'air d'être comme lui, un hybride... Il fit une acrobatie et fini sur le bord du balcon, accroupi, ne tenant que sur ses jambes, les bras sur ses cuisses, ou du moins, ses bras normaux, ses bras de couleur gris eux, se laisser bercer par le vent, des regards finirent par se stopper sur lui.

Avec méfiance, il sauta du bord pour finir également sur le sol du balcon, il se mit à regarder les différentes personne en tournant autour d'eux, ses yeux masquer par ses long cheveux. Un léger grognement s'échappa de la mâchoire de l'hybride, ou était-il, pourquoi tant de gens était là, dans une demeure ayant l'air si veille? Surtout une tour visible, qui faisait revenir des souvenirs au jeune hybride, ces lieux lui disait quelque chose, bien qu'ils n'aient rien à voir avec l'ancien empire de ce qui était génétiquement parlant son grand-père. Finalement, l'hybride recula tout en observant tout ce petit monde qui semblait bien étonner de voir cette chose devant eux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Woodcroft
Comédienne et Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2007

Maître ou Soumis ?
Préférance sexuel: Hétérosexuelle
Est maître de: Kassiel, Verzil
Est soumis par: Mon passé

MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Jeu 17 Mai - 18:19

Maya se laissait bercer par la musique, prenant appuit sur l'épaule de son cavalier alors que celui-ci déposait délicatement sa joue sur le haut de son crâne. Il restait muet, mais le silence entre les deux étaient confortable. Ses bras autour de sa taille fine, de ses hanches aux courbes appétissantes. La jeune femme posa son front contre le cou de son compagnon, fermant également les yeux. Elle se sentait bien, affreusement bien dans les bras du jeune homme. Elle avait déjà dancer avec des hommes seulement pour qu'ils puissent la tripoter et croyer moi, ils ne tentaient plus rien lorsqu'elle leur donnait un argument très persuadant. Mais c'était si différent avec Kassiel. Elle avait la sensation qu'il craignait même de franchir un tel territoire, il prenait de grandes précaution, il la respectait.

" Il s'agit de la plus belle des soirées, car je tiens dans mes bras sa plus belle étoile, mon ange. Elle surpasse donc toute les autres, car le ciel lui-même s'est lové contre moi."

Maya ouvrit les yeux, surprise et toute à fait charmée par ses belles paroles. Il semblait si sincère. Elle ressera faiblement l'étreinte sur les vêtements du jeune homme alors qu'elle se reculait doucement. Elle le regarda un moment dans les yeux, un sourire étrange sur les lèvres. Ses yeux, ou plutot son oeil semblait empli d'espoir. Elle ne comprenait pas comment un tel ange s'était retrouvé dans la réserve d'esclave. Une chose était sûre, elle ne le laisserait pas partir de si tôt. Ses mots la réconfortaient, la remplissait de fierté, la rendait heureuse d'être ce qu'elle était.

Leur visage était asser prête, dut la proximité de leur corps, mais sa ne semblait pas déranger la demoiselle qui continuait à le fixer avec contentement. Chacun était dans son monde, avec son partenaire et s'en était de même pour la jeune commédienne. Se mordillant la lèvre inférieure, elle ne savait quoi répondre. Malgré qu'elle soit une actrice, elle n'était pas si douée avec les mots, pas comme le jeune homme devant elle. Elle devint peur à oeu incertaine. Que devrait-elle faire ? Elle n'en avait aucune idée puisqu'elle n'avait jamais vécue une telle situation.

Mais alors qu'elle se décidait de poser un geste, un cri strident retentit. Sursautant, Maya regarda par-dessus l'épaule du jeune homme pour voir une jeune femme en une robe de soiriée pointant le balcon avec un air terrifiée. La musique s'arrêta tandis que plusieurs personnes se dirigeaient vers la source de toute cette commotion. Confuse et légèrement appeurée, Maya s'accrocha à Kassiel, regardant autour d'elle. Plusieurs couples avaient quittés l'espace de dance pour se diriger vers le balcon alors que d'autres restés carréement scotcher dessus, les femmes s'appuyant sur leur cavalier pour être protèger au besoin.

Mais il faut dire que la jeune femme était asser curieuse. C'est pour cela qu'elle prit la main du jeune homme et l'entraîna également vers le balcon. Que pouvait-il y avoir de si effrayant pour chambouler la soirée ? Une fois sur le balcon, la demoiselle ne put voir quelque chose puisque les gens lui bouchaient la vue. Décidée, elle fraya un chemin pour elle et Kassiel et se retrouva dans la devant de la foule. Ce qu'elle vit lui coup le souffle. Jamais elle n'avait un tel hybride, puisque ça ne pouvait être autre chose. Elle se rapprocha alors un peu plus de son cavalier et observa silencieusement la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   Sam 19 Mai - 22:57

La musique était douce, l’ambiance, comme dit plus tôt, des plus agréables. D’ailleurs, à mes mots, mon ange avait relevé ses yeux, les plongeant dans les miens. Lui servant un mince sourire des plus sincère, je continuai notre danse, notant ses minces doigts se refermant un peu plus fort sur mon costume. Elle semblait si…empli d’une sorte d’espoir. Merinn m’avait déjà confié que ma maîtresse avait depuis toujours été considérée comme une femme à marier, mais difficile d’accès pour beaucoup par beaucoup, mais en ce moment, j’avais plutôt l’impression de voir une jeune femme qui ne désirait qu’être qu’elle même.

J’avais envie de pouvoir lui dire quelque chose de plus…de moins enjolivé. De plus naturel. Quelque chose pour lui dire que je ne jouais pas. Je ne jouais plus depuis longtemps. Retirant une main de sa fine taille, je caressai du bout des doigts une de ses joues à la peau de satin. Cela paraissait si facile, et pourtant, j’avais toute la misère du monde à simplement le faire, ou le dire. Avais-je perdue ce qui faisait de moi cette personne si détestable pour certains? Je ne savais quoi dire ou quoi faire. Et cela me fut aussi étrange que de diriger.

Nous étions si près l’un de l’autre. Serais-se si difficile de franchir la barrière de quelques centimètres qui nous séparait encore. Je remarquai avec un certain amusement que ma cavalière se mordillant la lèvre inférieur, comme à chaque fois qu’elle réfléchissait. Faisant dévier mes doigts, je sentis la douceur de ses cheveux contre ma peau. Il fallait seulement avoir le courage.

- Je…

Soudain, un cri se fit entendre. Détournant la tête bien que j’eusse voulu continuer, je suivis le regard de ma maîtresse sur le spectacle. Maudissant ce coup du destin, je cherchai la source de ce dérangement, un air agacé sur mon visage. Que se passait-il à la fin? Des libérés ou quoi? Pourtant, nous nous trouvions dans Le domaine de la ville. Personne ne pouvait tenter quoique se soit ici.
Je sentis la proximité de la femme à mes côtés, et me résolu à redevenir l’esclave que j’étais. Personne ne toucherait à Maya, car il devrait en premier me passer sur le corps.

M’empressant de la suivre, je la laissai une fois de plus me guider en me tirant par la main. Malgré la situation, un frisson parcourut mon échine. La raison du dérangement avait mieux d’être très importante!
Il avait tellement de gens agglutiner sur le balcon où nous nous étions tenus quelques minutes plus tôt que je ne pus voir la source de la confusion ambiante. Des dizaines de murmures s’élevaient de l’attroupement.
Peur, dégoût, surprise, colère. Que se passait-il? Qu’est-ce que cela pouvait bien être. Personne ne savait à qui pouvait être la chose qui se tenait là? Comment avait-elle franchi la sécurité?
Tant de questions que j’en perdis rapidement le sens, me concentrant sur Maya qui essayait, avec une certaine réussite et en jouant du coude, à se frayer un chemin au travers de tout ce monde.

Soudain, la métaphore du chemin au bout du tunnel fit échos dans mes pensées alors qu’elle réussissait finalement à nous amenés en première ligne. Lorsque mon regard se posa sur « la chose », j’en restai froid un moment. Tout son corps était violet. L’hybride, car se devait bien en être un!, possédait quatre bras et était, selon moi, une horreur parmi les horreurs.
Je passai un bras autour des épaules de ma maîtresse et l’attiré contre moi dans un élan protecteur, puis lui dit tout bas :

- Restez près de moi, on ne sait pas se qu’il pourrait faire.

Le sujet du spectacle semblait surpris. N’avait-il jamais vu de foule? Mieux valait attendre que la sécurité arrive pour retourner par la suite à la fête, même si je doutai qu’elle reprenne son cours normal après cet événement.
D’où pouvait-il bien sortir?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une arrivée pas commune...   

Revenir en haut Aller en bas
 
une arrivée pas commune...
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olphéra :: Olphéra, la capital :: Quartier Nord :: Allée de la Rosé :: Grand Domaine des Flinndak :: Le balcon des récéptions-
Sauter vers: